Marc Delantre
INSPIRATION DIVINE...
Prophétie, un message de Dieu...
Ce matin, il m’est arrivé une expérience banale et étonnante à la fois, et maintenant, je m’interroge.

J’avais une légère dispute avec ma compagne qui avait pris une décision qui me dérangeait. Nous en parlions, chez nous, à mon bureau. Je voulais la convaincre de changer d’avis. Cela ne portait ni sur moi, ni sur notre relation, mais sur un point lié à notre organisation quotidienne. Je ne souhaite aucun changement à ce sujet, et apparemment les Elohim, non plus, alors qu’elle était fermement décidée à changer quelque chose d’important à mes yeux. 

Dans mon argumentation, il me vient un mot, que j’utilise aussitôt, dans une phrase autour celui-ci. C’était le bon mot, car elle a effectivement changé d’avis. Toutefois, lorsqu’elle est sortie de mon bureau, j’ai quand même prononcé tout haut "Je me demande où j’ai trouvé cela !", tout en connaissant la réponse. J’ai aujourd’hui, une telle habitude d’avoir cette inspiration lors de la rédaction de mes articles, que je les commence parfois, sans même savoir ce que je vais écrire. Je sais seulement que je dois écrire sur un sujet et je compte sur les Elohim, pour m’aider à remplir ma page, qui devient aisément plusieurs pages. En effet, je commence alors les premiers mots et le reste vient ensuite, sans que je ne vienne à les chercher, comme cet article-ci. J’écris même souvent des choses dont je n’avais pas du tout connaissance, mais alors que je les écris, elles m’apparaissent comme des certitudes, car elles ne viennent pas de moi.

C’est ce qu’il s’est passé ce matin, mais en mode oral. C’est la première fois que j’ai la conviction, d’avoir été aidé, exactement de la même manière, que lors de l’écriture de mes articles. Vous me direz que notre intelligence fait aussi en sorte que nous pensions aux bons mots et aux bons arguments. Les avocats doivent très bien connaître ce genre de chose. Je suis aussi capable de défendre personnellement mes idées, sans les avoir écrites au préalable.

Seulement, ce matin, j’ai eu la sensation d’avoir été aidé comme pour la rédaction de mes articles. Dans l’écriture, il y a des mots pour cela, selon le mode pratiqué : la psychographie, l’écriture automatique, la télépathie, ou la prophétie s’il s’agit de textes inspirés par Dieu, ce qui est mon cas. Toutefois, je ne trouve pas d’équivalence pour le mode verbal, et ce domaine m’angoisse un peu. Je suis très à l’aise avec l’écriture. C’est un peu de famille. Ma mère était une écrivaine reconnue en Belgique et j’ai travaillé pendant 15 ans pour sa maison d’édition. Cependant, que se passerait-il si je devais m’exprimer en public ou répondre à des questions ? Je suppose que Dieu, les Elohim, m’aideraient de la même manière qu’ils ne le font pour mes articles, mais comment ce genre d’inspiration, en mode oral, s’appelle-t-il ?

Comme vous le remarquez, je reste très rationnel, même dans cette relation divine. Je sais, sans avoir appris ces notions, que mes collaborateurs et moi, sommes énormément aidés par cette forme de transmission télépathique, venant de Dieu, des Elohim. Comme le disait Thaïs dans mon précédent article, mes collaborateurs aussi proches soient-ils, ne sont pas aidés télépathiquement de la même manière que moi. Contrairement à eux, je dois être conscient de ce que j’écris, et au moment où je l’écris, puisque c’est moi qui rédige et qui doit m’en souvenir et être capable de le répéter à nouveau. Dans le cas de mes collaborateurs, ce sont les Elohim qui rédigent, et ils se souviennent rarement de ce qu’ils ont écrit, dans le cas de message reçus de manière télépathique, sous écriture automatique, par exemple.

Donc, tout cela je le comprends très bien aujourd’hui. Je sais aussi que tout cela passe par la glande pinéale que tous les vertébrés ont au centre du cerveau, et celle-ci agit comme un émetteur-récepteur actif, au service des Elohim, donc de Dieu. Ces derniers peuvent décider par exemple de ne plus inspirer un individu, et cela donne, notamment, des auteurs en rupture d’inspiration, tel Dan Brown, l’auteur de la série du Da Vinci Code. C’est cette inspiration, qui lorsqu’elle a une origine et un contenu lié au divin, que l’on appelle alors prophétie. Celle-ci n’est pas, contrairement à son usage habituel, limitée aux prédictions. Non, la prophétie est toute communication venant de Dieu, mais habituellement en mode écrit. Je cherchais donc, juste avant la rédaction de cet article, les équivalents pour le discours d’origine divine, mais je n’ai pas trouvé de réponse, probablement, car ce genre de chose n’a pas pu être étudié, les prophéties n’étant le plus souvent apparues qu’après la mort de leurs auteurs. C’est ce qui pourrait aussi confirmer cette fonction de prophète, sur laquelle les Elohim, insistent tant à mon sujet.

Voilà, encore un texte auquel je ne souhaitais consacrer que quelques lignes, donc me limiter à un petit post, pour mémoire, au sujet de cette expérience de ce matin. Comme d’habitude, c’est devenu un article dont l’inspiration est manifestement divine. Je n’espère qu’une seule chose, c’est qu’ils pourront faire pareil lorsque j’aurai à m’exprimer en public.

Vous comprendrez donc aussi que je n’ai vraiment aucune prétention à revêtir l’habit du prophète. Telle ne fut jamais mon ambition. Toutefois, j’ai bien accepté cette fonction, étant devenu depuis la Pentecôte 2019, un fervent croyant, au service de Dieu, alors que je n’avais jamais cru en Dieu, auparavant. Je ne suis pas un faux prophète à la recherche du buzz, et de la richesse, et qui invente son discours au fur et à mesure. Ce ne sont pas non plus mes quelques milliers de suiveurs, le plus souvent désargentés qui changeront la donne. Je ne suis pas grand-chose sur cette Terre. Je suis même assez insignifiant, mais j’ai quelque chose d’unique, c’est que les Elohim, m’ont choisi comme Messager, comme prophète et j’essaie péniblement, à la manière d’un Hermite, ou du sacerdoce, d’assumer le mieux que je peux cette fonction. Je ne suis pas né prophète, même si Dieu, avait peut-être ce plan pour moi, dès ma naissance. Je découvre donc cette fonction au fur et à mesure, ainsi que l’aide des Elohim, et j’espère seulement être à la hauteur, de ce que Dieu attend de moi.

Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3