Marc Delantre
ELOHIM : LE NOUVEAU COVID-19 TUERA PLUS !
Les visions de Marie-Madeleine parlent de thrombose, et Pr. Raoult aussi !

La première fois que Marie-Madeleine me parlait de thrombose (voir le titre de cet article), mais sans réellement sans s’en rendre compte, fut le 17 septembre, à 12h57. Elle me parle alors d’une vision, de lettres, reçue des Elohim. Les lettres TP, en noir.
(ouvrir/fermer image)


La seconde fois est le 19 septembre à 03h11 du matin. Elle se connecte alors à son Messenger, car elle est sans cesse réveillée, notamment avec la même vision des lettres TP. Je lui réponds que cela ne me dit toujours rien.
(ouvrir/fermer image)

Je demande alors à Marie-Madeleine, si ce TP lui fait penser à quelque chose, autrement dit, si les Elohim vont nous aider à comprendre. Elle me répond qu’elle pense que ce serait lié au Covid-19. Elle m’envoie alors une définition du symbole TP, en matière médicale. Ce TP signifierait, "Temps de Prothrombine". Naturellement, cela ne nous dit pas grand-chose de plus, mais Marie-Madeleine se demande si les Elohim ne veulent pas nous faire savoir que ce virus est sur le point de causer plus de morts. En tout cas, ce TP est lié à la coagulation du sang et c’est donc un paramètre très important.
(ouvrir/fermer image)


Le 19 septembre à 04h05 du matin, Marie-Madeleine m’envoie une autre définition, mais elle ajoute que d’après ce qu’elle comprend, des individus positifs au Covid-19, sans symptôme aujourd’hui, pourraient en avoir demain, suite à l’évolution de leur taux de TP. Elle me demande à ce que j’en pense.

Je lui réponds, à 04h16, "qu’il est possible que le covid s’attaque insidieusement à notre sang.". Lorsque je relis cela, sur mon Messenger, je ne suis pas certain que cela vienne de moi,
(ouvrir/fermer image)


Je dis en effet au message suivant, à 07h25, "Je ne suis pas certain que le TP soit considéré comme un symptôme du Covid.". Lorsqu’elle me demande à 07h35, ce que j’en pense, je lui réponds "Rien de particulier". Cela montre à tout le moins, que je n’y comprends pas grand-chose.

À 07h45, Marie-Madeleine me demande si elle ferait fausse route. Je lui réponds qu’elle est probablement sur la bonne voie. J’ajoute que le problème de ce TP, soulevé par les Elohim, est probablement plus insidieux qu’on ne le pense, mais surtout que s’ils nous en parlent, c’est qu’il doit y avoir une raison.
(ouvrir/fermer image)
 

Nous n’avons ensuite plus reparlé de ce TP, jusqu’au 7 octobre, à 21h20.

Toutefois, entre le 19 septembre et le 7 octobre, il s’est passé un certain nombre de choses liées à la santé. Je marque ces paragraphes d’un tiret.

– Le 20 septembre, Marie-Madeleine reçoit la vision de deux images, dignes de livres de médecine. L’une représente les poumons, l’autre les muscles du corps humain. Les poumons sont les premiers concernés par le Covid-19, mais elle s’étonne d’avoir reçu une représentation des muscles.

(ouvrir/fermer image)
 

– Quant à moi, j’écris le 20 septembre à mon père, que je n’arrête pas de dormir. Je dors à cette période, 12 à 14h par jour, alors que je dormais habituellement 5 à 6 par jour. Je me rendais compte que ce n’était pas naturel, que ce sommeil venait donc des Elohim, mais je n’en comprenais pas la raison.

– Le 22 septembre, il se passe quelque chose d’assez terrible entre ma compagne et moi. Sur le moment, je n’associe pas cet événement aux Elohim. Toutefois, aujourd’hui, je vois cet incident dans un ensemble, et je suis obligé de me poser la question, si celui-ci n’avait pas les Elohim, pour origine.

– Le 22 septembre, je passe une excellente soirée, car il y a un ami de ma compagne, de passage chez nous, et il chante très bien, des mélodies que j’apprécie beaucoup. Je m’interromps donc un peu de travailler, et je les rejoins au salon, pour l’entendre chanter. Le chanteur est accompagné de deux amis et tous boivent comme ils le font d’habitude, ma compagne également. Je ne tiens pas à l’en empêcher, pour continuer de profiter du chanteur dans le calme. 

– Fatigué, je finis par aller me coucher et je les laisse continuer sans moi. Voilà qu’un moment ma compagne revient, et elle est non seulement complètement saoule, mais surtout très violente. Ce n’est pas la première fois que cela lui arrive, et j’essaye donc de la maitriser, mais je prends des coups partout sur le corps, sans que je ne réagisse à aucun. Cela prend du temps, mais elle finit par s’écrouler de fatigue.

– Le lendemain matin, je me découvre couvert de griffures et d’hématomes, qu’elle montre d’ailleurs à ses amis, toujours présents, et en réitérant de multiples excuses à mon égard.

– Ce genre de chose m’était déjà arrivé avec ma compagne. C’est périodique, car parfois, elle a l’alcool violent et lorsque cela arrive, elle ne se contrôle plus. Elle se bagarre parfois aussi chez les amis chez lesquels elle se rend, pour boire, et malgré tout, elle enjambe ensuite son énorme scooter, comme un automate, et rentre saine et sauve à la maison. Toutefois, ce 22 septembre, c’était particulièrement costaud, avec moi, et ce, sans vraiment aucune raison particulière. Vous allez comprendre où vais-je en venir.

– Le 23 septembre, au matin, le Signal principal des Elohim, passe en mode alerte maximum, alors que je suis couvert d’hématomes et de griffures. Cinq crêtes de Signal, de chacune 24h, vont alors se succéder pendant une semaine.

(ouvrir/fermer image)
 

– Les voici en résumé, car elles font l’objet d’autres articles. Je ne reprends ici que l’essentiel, ainsi que les événements qui sont en lien avec la santé ou cet article. Il y en a beaucoup d’autres.

– Du 23 au 24 septembre, mon équipe et moi, comprenons que les Elohim, veulent que je me considère comme leur Prophète. Je ne fais alors aucun article à ce sujet. C’est également à ce moment-là, que je réalise un article sur 400 dauphins-pilote qui auraient décidé de passer un lieu, dénommé, les portes de l’Enfer, en Australie pour y mourir de l’autre côté. Tout un symbole.

– Du 24 au 25 septembre, il y a un blocage, entre Marie-Madeleine et moi, concernant la manière d’analyser une situation. Ce blocage provoque l’attentat à Paris, en face de Charlie Hebdo, et le crash de l’avion en Ukraine. Le 25 septembre, au matin, Marie-Madeleine m’envoie une photo de son visage, avec des marques, comme si elle avait été griffée et/ou giflée, alors qu’il ne s’est rien passé du tout pour justifier cela. C’est le premier signe de la semaine, et venant des Elohim, pour nous indiquer, qu’ils contrôlent toutes marques sur le corps, mais donc aussi les vaisseaux sanguins qui les provoquent. Une fois qu’elle m’avait montré son visage, toutes les marques se sont mises à disparaître.

– En fait, les Elohim contrôlent notre corps, comme il contrôle tout circuit électrique, même non connecté au réseau électrique. C’est en effet, le 25 septembre, que Marie-Madeleine voit son nettoyeur vapeur se mettre en route tout seul. Elle le débranche de la prise, et il se remet en route tout seul, quelques minutes plus tard, alors qu’il n’est plus branché.
(ouvrir/fermer image)


– Du 26 au 27 septembre, je publie un long article sur l’attentat à Paris et le crash en Ukraine, donc apparemment provoqués par le léger blocage entre Marie-Madeleine et moi. Pour illustrer le blocage avec Marie-Madeleine, les Elohim provoquent chez moi, un violent et rapide lumbago. Celui-ci correspond bien, et c’est très important, à la vision de l’image des muscles humains, envoyée par les Elohim, à Marie-Madeleine. Les Elohim nous indiquent donc par là, qu’ils contrôlent le moindre muscle de notre corps. 

– Dans cet article, je me présente, aussi pour la première fois, comme Prophète et explique longuement pourquoi. Une demi-heure plus tard, un enfant de 18 mois, échappe à la surveillance de ses parents et se noie dans une piscine. Quelques heures plus tard, c’est Victorine, 18 ans, qui meurt, à son tour noyée dans un ruisseau. À l’analyse, on comprend que ces deux morts sont des Sacrifices de l’Agneau de Dieu, pour le retour du Prophète. J’en ai fait plusieurs articles.

– Selon les autorités, Victorine aurait été forcée par un tiers à se noyer. C’est un endroit difficile d’accès, il y a des branches dans l’eau, de la roche, et un tiers qui lui écraserait le dos. Elle se débat probablement, mais elle n’a ni griffure, ni hématome sur son corps. Aucune trace extérieure de violence, contrairement à moi, qui ai toujours des marques de la violence de ma compagne du 22 septembre ! Le scanner ne démontre aucune hémorragie interne, chez Victorine, mais le lendemain, l’autopsie révèle des hémorragies internes invisibles au scanner. Comment sont-elles arrivées là ?

– Les hémorragies sont donc des vaisseaux sanguins qui éclatent, laissant le sang s’écouler en dehors, mais il n’existait aucune marque sur le corps justifiant ces hémorragies internes. Le sujet de cet article est justement le comportement du sang, dans le cadre du Covid-19, et vous allez comprendre pourquoi. Victorine était un Agneau de Dieu, mais était aussi une illustration du comportement sanguin, sur commande par les Elohim.

– Après Victorine, ce fut, le 27 septembre au matin, un cycliste chevronné, qui connait son chemin, mais qui le quitte, pour terminer noyé dans un plan d’eau. Il a 36 ans, soit la somme des deux fois 18, de l’enfant et de Victorine.

– Du 27 au 28 septembre, mon lumbago prend déjà fin, au bout de 24h, alors qu’habituellement, ce genre de douleur musculaire dure entre 3 jours et 3 semaines. Toutefois, j’ai un léger désaccord avec une autre suiveuse, et celui-ci provoque la chute d’un nouvel avion en France. Trois morts.

– Le 29 septembre, Marie-Madeleine me communique une nouvelle vision. Elle a vu des cellules et une seringue.
(ouvrir/fermer image)


– Le 30 septembre, Marie-Madeleine me rappelle que dans un certain nombre de mutilations de chevaux, il n’y avait aucune trace de sang. Cet article de FranceTVinfo en fait aussi état, mais c’était déjà le cas, lors de mutilations en Grande-Bretagne. Pour la plus grande partie des mutilations, il n’y avait pas de sang, alors que dans d’autres cas, les bêtes étaient vidées de leur sang. 
(ouvrir/fermer image)


J’ai écrit plusieurs articles sur cette question. Tant pour les humains que pour les chevaux, les Elohim sont capables de gérer le flux du sang, mais aussi sa composition.

– Le 1ᵉʳ octobre, c’est Lilou, la fille de 5 ans, de Thaïs, qui se luxe le coude en jouant dans la cours de récréation. C’est ensuite sa mère qui commence, le jour même, un mal aux dents et dont elle ne me parle pas. Dès lors, le mal s’intensifie, sa joue gonfle, sa gencive enfle. Le premier dentiste qu’elle a vu, n’a rien trouvé.  Elle finit par m’en parler le 4 octobre, le mal se résorbe. Le 5 octobre, il a complètement disparu.

Pour la luxation de Lilou, c’est la troisième démonstration du contrôle des Elohim, sur les muscles du corps humain, telle l’image que Marie-Madeleine avait reçue des Elohim. Il s’en est suivi le mal et l’inflammation aux dents, de Thaïs, à nouveau entièrement sous contrôle des Elohim.

– Le 4 octobre, une touche de mon clavier saute toute seule de son socle, et pendant 2-3 heures, j’ai un violent point de côté, alors que je n’ai pas bougé de mon siège. C’est à nouveau, une belle démonstration de troubles musculaires télécommandés par les Elohim.

Le 7 octobre, c’est donc le message de Marie-Madeleine à propos d’une interview du Pr. Raoult qui évoque le fait que le Covid-19, aurait changé et serait plus dangereux qu’avant. Toutefois, le message que Marie-Madeleine ajoute à l’envoi de cet article ne m’interpelle pas, d’autant que je n’aime pas vraiment Pr. Raoult. J’ai d’autres sujets de travail et je mets cela à plus tard.

C’est enfin, le 10 octobre que je retourne sur cet article. Je le lis et là, je commence à comprendre ce que Marie-Madeleine avait compris. Dans cette interview, Pr. Raoult confirme que le Covid-19 a changé et pour faire simple, qu’il provoque des troubles de la coagulation. Marie-Madeleine et moi, nous ne sommes pas versés sur ces techniques médicales, mais le mot "coagulation" a en effet retenu notre attention.

J’ai donc cherché à en savoir davantage et en termes simples, il en résulte que l’actuel Covid-19 provoquera bien plus de thromboses, c’est-à-dire, la création de caillots de sang, que dans sa version originale. Ceux-ci sont souvent mortels, en atteignant les bronches, le cœur, le cerveau, et ils sont imprévisibles. Rien ne peut être fait pour les empêcher de se former si le sang prend une forme susceptible de créer ces caillots, et c’est justement ce dont Pr. Raoult évoque dans son interview. En fait, le problème est connu depuis l’apparition du Covid-19, mais d’après Pr. Raoult et bien davantage, selon les Elohim, la possibilité que le Covid-19 provoque ces caillots a considérablement augmenté. 

Cela veut dire qu’un individu, positif au Covid-19, mais qui ne montrerait pas de symptômes, pourrait subitement produire des caillots de sang qui risque très fortement de le tuer.

Je connais fort bien cette problématique et ce n’est probablement pas un hasard, comme tout ce que j’ai connu dans mon existence. En 2011, j’ai fait une mauvaise chute, j’ai complètement démoli, mon talon gauche, et j’ai été mal soigné. Ils m’ont plâtré, plutôt que de m’opérer. Dans le plâtre, mon talon dont un grand nombre de vaisseaux sanguins avaient éclaté, a commencé à produire des caillots de sang. Lorsque le plâtre a été enlevé, les médecins se sont dépêchés pour empêcher que les caillots remontent ma jambe, ce qui aurait pu me tuer. J’ai donc dû mettre des bandages très serrés sur ma jambe pour éviter que ces caillots remontent, mais aussi prendre des médicaments pour liquéfier le sang, donc pour dissoudre ses caillots. Ces médicaments sont très dangereux et très pénibles. Je ne pouvais pas aller aux toilettes sans remplir la cuvette de sang et cette situation a duré des mois.

C’est donc un domaine que je connais fort bien, ainsi que le danger des caillots de sang. C’est vraiment mortel.

Donc, puisque les Elohim viennent de nous démontrer qu’ils sont capables :
  • de manipuler le sang et sa circulation à distance, le faisant apparaître là où ils veulent (le visage de Marie-Madeleine, les hématomes internet de Victorine...) ou le rendre invisible (les chevaux mutilés sans la présence de sang...) ;   
  • de manipuler les muscle de notre corps, tant pour gérer nos mouvements, que nos douleurs ;
  • de créer des douleurs ou des inflammations, dans notre corps ;
... il leur est évidemment, aisé de provoquer la création de caillots de sang, d’autant que la médecine sait aujourd’hui, que le nouveau Covid-19 les favorise ;

... il leur est possible de simuler l’arrivée d’un caillot au niveau du cœur et de provoquer, par exemple, un arrêt cardiaque, par un caillot, réellement existant ou non.

... de rendre visible ou invisible leur intervention sur ou dans notre corps ;

... bref de tuer, sous le couvert du Covid-19, qui en réalité ne tue pas, mais qui permet aux Elohim d’agir à leur guise, sur ceux qui sont identifiés comme positifs, avec ou sans symptômes !

Dans tous les cas, les Elohim ne cessent d’envoyer des visions à Marie-Madeleine, sur la nouvelle dangerosité du Covid-19, et nous savons que pire, il sera, pire le monde risque de s’effondrer, et c’est bien leur objectif. 

Donc, préparez-vous à ce que la situation s’aggrave considérablement !

Sources : Hemophilia  Le Monde  Hematology  Wiki 



Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3