Marc Delantre
DE VICTORINE À LA DÉCAPITATION DU PROFESSEUR...
Ce contrôle mental 100% lié à moi

Oui, je suis formel, c’est entièrement lié à moi. J’en suis désolé. Je me demande d’ailleurs si parfois, je ne devrais pas "revendiquer" ces tragédies, au nom de "mes employeurs", et ce même, si je me trouve à 10.000 km de la France, depuis plus de six ans. Voici comment et pourquoi cette décapitation s’est produite.

Il y a quelques semaines, j’avais déjà expliqué, dans un article, l’attentat, à la fin septembre, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo. Celui-ci était déjà 100% lié à moi. J’avais donné, dans cet article, mon opinion sur cette liberté d’expression qui peut devenir extrêmement dangereuse. Je vous avais donné l’exemple que vous ne prendriez pas le risque de dire à votre voisin musulman, que le "Coran c’est de la merde", titre de l’un des Charlie Hebdo. Un adulte, sain d’esprit, ne prendrait pas ce risque, a fortiori s’il sait que son voisin peut se montrer très violent.

Cette liberté d’expression-là, c’est exactement cela ! Vous n’attaqueriez de la sorte, votre voisin violent, que si vous avez des envies de suicide. C’est de la provocation inconsciente. Je ne donnerais pas raison au voisin, mais je vous donnerais tort de l’avoir provoqué. Dans le même ordre d’idée, vous dites aussi à vos enfants de ne pas faire de doigts d’honneur aux automobilistes qui roulent à vos côtés, comme vous n’afficheriez pas votre haine de l’Islam, ou des noirs, sur votre voiture !!

Il y a des limites à la liberté d’expression ! En faire son business à la manière de Charlie Hebdo, ou enseigner la liberté d’expression, à la manière de Charlie Hebdo, devant des élèves, la différence n’existe pas. L’enseigner me parait même pire. Je ne souhaite vraiment pas que mes jumelles, qui sont musulmanes, comme leur mère, reçoivent ce genre d’enseignement, car je me doute qu’elles seraient aussi en colère. La liberté d’expression, ou de la presse, oui, mais pas jusqu’à ce niveau d’inconscience. 

Bien sûr la violence ne peut être tolérée, mais elle n’est pas liée à l’Islam. Insultez le membre d’un groupe d’extrême droite, aux USA ou en Allemagne et votre risque sera le même, pareil si, au milieu d’un groupe de noirs, vous afficheriez votre haine pour leur couleur ! Il y a des tas de gens sur cette planète que vous n’oseriez pas insulter, quelle que soit la manière, et passer par des journaux, ou des écoles, prônant la liberté d’expression, revient exactement au même. Se moquer des autres, c’est chercher le conflit, et cela ne date pas d’aujourd’hui.

C’est ce que nous rappelait l’attentat en face des anciens locaux de Charlie Hebdo, en septembre dernier, qui évidemment, a été réalisé sous contrôle mental de l’agresseur, c’est-à-dire que celui-ci a fait ce qui lui a été demandé de faire, sans avoir la possibilité de s’y opposer.

Hier, et ce n’est pas sans lien, j’ai publié un très long article intitulé "Le contrôle mental absolu", en vous racontant deux jours de notre existence à mes collaborateurs et moi et menant à trois morts, car l’un de mes suiveurs avait montré un petit doute sur mon jugement !! Tout dans ce récit, publié hier, démontre le contrôle mental absolu qu’ont "mes employeurs" sur mon équipe et moi. Si vous ne croyez pas dans cet article, vous ne croirez pas non plus dans celui-ci, et vous n’auriez pas grand-chose à faire sur mes pages. Autant les quitter tout de suite...

Qui sont "mes employeurs" ? Ce sont les Elohim, à propos desquels, je publiais le 14 octobre un article intitulé "Qui sont les Elohim, Dieu et Satan".

Je vous invite aussi à le relire, mais comme vous ne le ferez pas, je vous le replace ici en intégralité :
-----
J’aimerais faire un petit rappel sur ce que sont les Elohim, Dieu et Satan."Elohim", est un terme inventé par l’homme qui signifie "DieuX", au pluriel, et venant du ciel. Ils sont en réalité une race d’extraterrestres, appelée les Annunakis, venant de la constellation Orion (et de la planète Mars à une certaine époque). Ce sont eux qui ont créé sur terre, l’humanité que nous connaissons, ainsi que les pyramides, par exemple. Celles de Giseh, sont orientées très précisément vers Orion, alors que l’Homme en aurait été incapable.

Toutefois, l’Homme les a appelés, Elohim, probablement, car les Annunakis étaient accompagnés d’autres races, tels que les "Petits Gris", qui les aident à de nombreuses petites tâches, et c’est encore le cas aujourd’hui. Ceux qui nous survolent régulièrement, sont le plus souvent des Petits Gris, mais sous les ordres des Annunakis. Donc, pour l’Homme, tous sont des Elohim, et sont constituants de Dieu.

Les Elohim, c’est donc, Dieu, mais sur le terrain, ou dans le ciel, ou pour leurs opérations, telles leurs communications avec mes collaborateurs et moi, c’est leur armée, qui elle, se compare à Satan. Donc, tous les signes que mes collaborateurs et moi, recevons, mais aussi ceux envoyés à l’Humanité, toute entière, viennent bien de Dieu, des Elohim, mais en particulier de leur armée, qui se compare à Satan.

Prenons un pays qui colonise. Pour les colonisés et pour les expatriés de ce pays, le gouvernement du pays colonisateur, c’est Dieu. Ce gouvernement commande son armée, Satan, mais tous sont des Elohim. Un gouvernement n’est rien sans son armée, et l’inverse est vrai, mais tous font partie d’un même ensemble, Dieu. 

Pourquoi Satan ? Car une armée, par destination, ne fait pas dans les sentiments, sauf s’ils en reçoivent l’ordre. Par exemple, notre formation spirituelle à Marie-Madeleine et moi, vient bien de l’armée des Elohim, car c’est leur mission. Par contre, ils ont reçu l’ordre de Dieu, de leur "gouvernement", de réduire les humains de 75%, dans un certain laps de temps, depuis l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris. Ils vont respecter les ordres, sans aucun retard et selon le plan prévu, mais sans aucun sentiment, ni remords, ni pitié, ni compassion.

En outre, comme les Elohim ont des côtés satanistes, il leur est autorisé, de "jouer" avec la peur, et la torture des humains. Pour leur "gouvernement", pour Dieu, l’essentiel est qu’ils respectent les délais, peu importe les moyens ou le plaisir qu’ils prennent à faire souffrir les humains qui ne me croient pas, ou ne croient pas en leur existence. C’est d’autant plus vrai qu’ils exploitent l’énergie créée par la peur chez les humains, et peut-être même l’adrénaline de leur sang.

Je rappelle que l’une de leurs forces, la plus pitoyable, c’est la faculté des Elohim, de contrôler, notre tête et notre corps de l’intérieur, au travers de la glande pinéale. Non seulement, ils voient et enregistrent toute notre vie, même si nous sommes aveugles de naissance, mais ils peuvent aussi commander notre corps, comme notre esprit, sans même que nous comprenions, ce qu’il se passe. C’est ainsi qu’ils provoquent et organisent le terrorisme, les tueries de masse, ou les crimes les plus médiatiques, notamment.
-----

DONC, penseriez-vous que Dieu, ou Jésus, apprécierait que l’on insulte son voisin, en s’attaquant à sa religion, quelle que soit la manière ? Bien sûr que non. Dieu, les Elohim, sont donc très en colère sur les Hommes qui n’écoutent pas et ne comprennent pas les signes, qui leur sont envoyés, notamment par moi, leur Messager.

Cet attentat contre Charlie Hebdo datait de moins d’un mois. Cela ne pouvait pas être oublié, alors que la rentrée scolaire vient tout juste de se faire. Je suis certain que tous les professeurs devant enseigner la liberté d’expression prennent certainement des pincettes lorsqu’ils parlent de ce genre de chose, et ils ne prennent systématiquement pas exemple sur Charlie Hebdo, qui représente, à mes yeux, l’exemple de ce qu’il ne faut justement pas faire. Autant apprendre aux élèves comment faire des caricatures insultantes, au cours de dessin, tant qu’on y est. Il y a des limites à tout et l’Homme les franchit sans se poser de question.

Voilà maintenant, ce qu’il s’est réellement passé hier, 16 octobre 2020.

Avec l’arrestation d’un jeune homme ayant avoué l’assassinat de Victorine, des gens doutaient de ce que j’avais écrit. Au sujet de Victorine, j’avais écrit, et je le maintiens à 100%, qu’il s’agissait d’un sacrifice organisé par les Elohim. En effet, sa mort faisait partie d’un groupe de trois personnes noyées, suite à la publication du premier article, où je devais me décrire, comme le Prophète des Elohim. C’était une obligation incontournable, et il s’agissait d’ailleurs de l’article portant sur l’attentat face à l’ancien siège de Charlie Hebdo, et du crash d’un avion le même jour, car Marie-Madeleine n’avait pas été d’accord avec moi, sur un point de détail. Donc, pour les Elohim, cet article comprenant cette déclaration et ces longues explications de ma part, sur le fait que je devais me présenter comme Prophète, équivalaient à la preuve du retour du Prophète sur terre. 

Les trois religions monothéistes fêtent cela d’une même façon, le sacrifice d’un agneau, et c’est bien ce qu’il s’est passé. Une demi-heure après la publication de cet article me décrivant, pour la première fois, comme le Prophète, un enfant de 18 mois se jette dans une piscine et meurt noyé. Le même jour, dans les heures qui suivent, c’est Victorine, 18 ans, qui meurt noyée dans un cours d’eau. Le lendemain matin, c’est un cycliste, de 36 ans, qui connait bien son chemin, et qui quitte celui-ci pour finir noyé dans un plan d’eau. 18 + 18 = 36, l’âge du cycliste, dont deux agneaux sacrifiés, dont Victorine, qui était une chrétienne convaincue et assidue, l’exemple même de l’Agneau de Dieu. C’est très largement expliqué dans cet article du 30 septembre 2020.

J’avais d’ailleurs publié, avant que les autorités ne nous l’apprennent, que Victorine sera trouvée morte noyée et non violée. Ce fut exactement le cas. Toutefois, j’avais envisagé deux possibilités ; soit un contrôle mental sur elle-même, soit sur un bourreau. Dans les deux cas, comme pour le terroriste de septembre, et comme mes collaborateurs et moi, aucun des deux, n’aurait pu se soustraire à ce contrôle mental, et du corps, de la part des Elohim. Mes collaborateurs et moi, ne le pouvons pas non plus et nous le vivons absolument tous les jours !! C’était le thème de mon article intitulé "Contrôle mental absolu."

Il y a d’ailleurs de nombreuses zones d’ombre dans le meurtre de Victorine. Pourquoi l’avoir étranglé à deux reprises et finir noyée dans un ruisseau ? Pourquoi le médecin légiste avait affirmé n’avoir vu aucune marque sur le corps de Victorine, ce que le scanner, réalisé le lendemain, confirmait également ? Pourquoi avoir abandonné sur des dizaines de mètres successivement, son sac, son masque et finalement ses baskets (pour courir, c’est mieux), et finir noyée dans un ruisseau, alors que l’agresseur affirme qu’ils se sont disputés sur le chemin et qu’il a tenté de l’étrangler à deux reprises. Pourquoi parler d’hématomes internes, alors qu’il n’y a aucune trace externe ? Pourquoi dire qu’il y a des traces sur son cou, alors que le légiste ne les avait pas vues ? Tout cela ne tient pas fort... La justice semble faire autant de versions que le coupable.

Oui, mais il a avoué, me direz-vous ! Qu’est-ce que mon existence et celle de mes collaborateurs ? De manière constante, nous écrivons ce que les Elohim souhaitent ! Je suis encore en train de le faire. Ce texte vient d’eux et ce long article d’hier, sur le contrôle mental absolu, en est le plus pur exemple. L’agresseur dit donc, ce qui lui est demandé de dire, laissant volontairement des zones inexpliquées dans ce meurtre. 

Vous ajouterez, qu’il était connu de la police ! Évidemment, et c’est le cas de la très grande partie des terroristes. Les Elohim les choisissent pour justement ne laisser aucune place aux doutes, et en connaissant les conclusions assez automatiques des policiers, et de vous-mêmes, face à un profil adéquat. Tout cela n’est que manipulation, mais les Hommes ne voient pas cela, et ils n’écoutent pas.

Donc, hier, certains de mes suiveurs me disaient que je m’étais trompé sur la mort de Victorine. Je ne me suis nullement trompé, mais ils sont trop idiots pour déceler ce qui a, à comprendre. 

Suite à ces questions venant de certains de mes suiveurs, concernant Victorine, j’ai fini par demander à mes plus proches collaborateurs, si je devais écrire un nouvel article sur le contrôle mental, ayant mené son agresseur à la tuer. J’ai ainsi posé la même question, à plusieurs d’entre eux. La première fut Marie-Madeleine, à 16h31, le dernier fut Paul, à 16h52. Tous me disaient que je devais écrire un nouvel article sur l’affaire de Victorine, mais Paul me disait d’attendre un peu, de prendre mon temps !


Cette nuit, lorsque je me lève (le matin aux Philippines), je découvre que Marie-Madeleine, m’a fait part de trois messages concernant la décapitation du professeur. Je le savais depuis la veille, mais je n’avais alors rien cherché à ce sujet. J’avais même été dormir serein, plus tôt que d’habitude. Donc, je trouve ces messages de Marie-Madeleine et à 03h15, je lui réponds que ce nouveau drame a été fait sous contrôle mental. J’ai donc aussitôt cherché une explication.   

Je vois alors que Paul, à qui j’avais posé ma question sur le contrôle mental, à 16h52,  m’avait répondu à 17h09, en me suggérant d’attendre un peu ! Le professeur a été décapité à 17h, soit juste au milieu, à la minute près, entre ma question à Paul et sa réponse !!! J’avais donc compris pourquoi j’avais la conviction d’être lié à cette décapitation. Donc, aussitôt, j’envoie un nouveau message à Marie-Madeleine, ainsi qu’à d’autres où j’écris :

"OUPS !! Je viens de comprendre. Cette décapitation est 100% liée à moi. Hier, suite à l’affaire Victorine, je demande à plusieurs, si je devrais faire un article sur le contrôle mental, appliqué au tueur. Habituellement, je ne demande pas l’avis, mais là, je l’ai fait, et j’ai posé la même question à plusieurs, de 16h31 (MM) à 16h52 (Paul), soit juste avant que le prof ne soit décapité !! Tous m’ont répondu "oui" que je devais faire un nouvel article, et l’un d’eux, Paul, m’a demandé, à 17h09, d’attendre un peu !!!! Le prof a été décapité entre ma question à Paul et sa réponse !!! Juste au milieu, question 16h52--décapitation 17h -- réponse 17h09 !!!!

Mes collaborateurs avaient tous confirmé que je devais faire un nouvel article à propos de l’agresseur de Victorine. Paul l’avait dit également, mais il m’avait en plus, suggéré d’attendre un peu. Les Elohim avaient donc évité, notamment, par les mots de Paul, que je me dépêche à rédiger cet article, et contrairement à ses habitudes, Marie-Madeleine n’avait pas non plus insisté sur l’urgence à réaliser cet article. J’ai donc attendu, serein, que les Elohim décident du moment de l’écrire, et ce fut ce matin, lorsque je comprenais le lien entre les deux affaires.

Les Elohim voulaient grouper les trois colères en une :
  • celle d’oser de douter de moi, ce qui fut déjà l’objet de l’article d’hier sur le contrôle mental absolu, l’histoire d’un doute qui avait coûté la vie à trois innocents ; 
  • celle d’avoir douté de mon jugement sur l’affaire de Victorine ; 
  • et enfin, de n’avoir pas retenu la leçon du dernier attentat contre Charlie Hebdo, soit de ne pas s’attaquer aux religions ou aux convictions des autres, surtout face des gens qui peuvent être très violents. 
Ils ont donc fait tuer un professeur d’histoire, car il n’avait rien retenu de l’Histoire, et que dans celle-ci, il y a non seulement les attentats contre Charlie Hebdo, mais aussi l’histoire de nos vraies origines, cachées depuis des millénaires, celle de nos vrais créateurs, les Elohim.

[Je voudrais rajouter que cette phrase, ci-dessus, vient directement des Elohim. Je n’avais pas fait le lien, antérieurement à la rédaction du texte. J’ai d’ailleurs dû vérifier les matières qu’il enseignait. L’Histoire que l’Homme se raconte, n’est pas sa vraie Histoire, et les Elohim n’apprécient pas ceux qui transmettent de fausses histoires, et encore moins ceux qui ne retiennent pas l’histoire en cours.

Il faut aussi vous dire que la décapitation est une sentence imaginée par les Hommes, depuis la nuit des temps. Les Elohim l’ont utilisée ici, car c’est la sentence des Islamistes. Les gens n’auraient pas compris, si le tueur avait utilisé un flingue. Pour les Elohim, la sentence n’est pas une affaire de religion, mais une affaire d’Hommes.  Comme répété dans cet article, ils ne font pas de sentiment. La méthode importe peu, seul le résultat compte, et le message qu’ils veulent faire passer.

À mes yeux, un enfant qui souffre du Covid et qui en meurt-19, me peine davantage, mais à nouveau, je ne peux pas avoir d’opinion, sur la méthode, car il est de mon devoir de faire passer le message, et leur colère.

Marie-Madeleine est offusquée par ce genre de drame, mais aussi par le fait que je montre si peu de compassion, face aux victimes de la Colère des Elohim, donc de Dieu. Lorsque je découvrais que les premiers attentats (2015) avaient été réalisés en lien avec mes activités, ce fut un choc pour moi. Lorsque je découvrais que le Signal des Elohim (de Gladio à l’époque) me prévenait des attentats, en 2017, j’ai hurlé, pleuré, d’avoir compris et d’avoir eu raison, depuis 2008, alors que je signalais aux autorités, mes liens avec des terroristes.

Mais aujourd’hui, en 2020, j’ai pris connaissance de ma mission. J’ai des milliers de morts qui sont liés à mes activités et à cette colère de Dieu, des Elohim, dont je dois parler tous les jours. Je ne peux donc plus avoir de pitié ou de compassion. Le plus gros drame que j’ai provoqué, fut le crash d’un avion militaire, en Algérie, transportant des femmes et des enfants. Il y eut 257 morts, à la minute où je cliquais sur la touche "envoi", d’un e-mail très important. J’ai aussitôt écrit aux autorités concernées pour leur mettre leur nez sur synchronicité. Cela n’a servi à rien.

Je ne peux et ne sais plus être choqué par cela. Je ne peux que continuer de l’expliquer, et de vous avertir que cela ne va faire que s’aggraver. Ils doivent en effet, éliminer les 3/4 de l’humanité, tout en faisant connaître les raisons de leur colère, et tout cela de manière imminente, et cette mission d’information, c’est la mienne !

Je suis leur Voix, leur Messager et je ne peux pas avoir de sentiment face à ce que je dois décrire. Dans le cas de ce professeur, je ne dis pas que sa mort est "normale", mais je rappelle les règles de bon sens pour éviter que cela se produise. Je suis le Prophète des Elohim, donc de Dieu, et ces règles sont aussi les leurs. Je ne peux donc pas prendre position contre leur colère. Ma fonction est de l’expliquer, car si ces explications ne suivraient pas, la mort de ce professeur n’aurait servi à rien. Le message ne serait pas passé. Maintenant, l’Homme fera malheureusement ce qu’il veut du message. Il ne l’écoutera pas, et le pire sera donc à venir.

Enfin, je rappelle, que ce qui intéresse surtout les Elohim, ce sont les autorités qui me lisent, pour leur montrer que la pression monte.  Celle-ci finira par exploser, et cette fois, je ne serai peut-être plus sur cette terre, pour vous l’expliquer.]

Ce contrôle mental ne date pas d’hier. Cela fait plusieurs jours que j’ai dans mon navigateur quatre pages ouvertes pour quatre drames successifs intimement liés, en 2018, mais que l’Homme se refuse de voir. Les voici :
  • Le 10 août 2018, eut lieu un célèbre événement que je rappelle régulièrement, car c’est l’exemple le plus fou de contrôle mental que je connaisse. Il s’agissait d’un bagagiste à l’aéroport de Seattle. Il était monté dans un avion inoccupé sur le tarmac de l’aéroport, un bimoteur de 56 places. C’est gros ! Il l’avait fait démarrer, ce qui représente une procédure longue et difficile, à exécuter dans un ordre précis. Il l’avait ensuite fait décoller, sans autorisation de la tour de contrôle et avait réalisé de nombreuses acrobaties au-dessus de l’aéroport, et lorsque ses réservoirs furent vides, il avait choisi de s’écraser sur une ile déserte. Pendant tout ce temps, il parlait normalement à la tour de contrôle, qui le priait de revenir. Le problème de cet épisode, c’est que ce bagagiste, n’était pas pilote et qu’il n’avait jamais piloté d’avion de sa vie, autrement que sur le jeu de Flight Simulator, dans son salon ! Tous les experts ont déclaré que ce qu’il avait fait était simplement impossible, notamment par la procédure d’allumage très complexe. Ses parents ont également dit que ce n’était pas leur fils dans cet avion. C’était pourtant bien lui qui parlait, apparemment sain d’esprit, à la tour de contrôle.
  • Le soir même se déroule à Fredericton au Canada, un attentat islamiste. Il a un fusil, il se promène dans la rue et il tire sur tout ce qui bouge.
  • Le 13 août 2018, un second pilote d’avion, se dispute avec sa femme et il est emmené au poste de police, où il passe quelques heures. La police le ramène ensuite à son domicile pour qu’il y prenne ses affaires et qu’il prenne un peu ses distances avec sa femme. Il sort de chez lui, sous les yeux de la police. Il se rend à son avion, y monte, le fait décoller, pour le faire immédiatement écraser sur sa maison, avec son fils et sa femme à l’intérieur ! Article.
  • Le même soir, se déroule, une très célèbre histoire aux USA, et plus exactement à Frederick, dans le Colorado, l’affaire Chris Watts ! Cet homme accueille sa femme, enceinte, de retour chez elle, car elle rentre d’un voyage professionnel de quelques jours. Alors que leurs deux enfants sont au lit, il lui dit qu’il veut qu’ils se séparent. Ils se disputent, et il tue sa femme enceinte. Il la met dans son coffre de voiture et il va chercher ses deux enfants, qu’il met sur la banquette arrière de sa voiture. Il se rend sur son lieu de travail, une exploitation pétrolière et tue ses deux enfants. Il place toute sa famille dans le pétrole dans le sol, mais il laisse apparent une partie du linge ayant servi à emballer sa femme. Les jours qui suivent, il fait le malheureux à la télévision, celui qui ne sait pas où se trouve sa famille, mais à cause du motif de ce linge, les policiers trouvent l’endroit où est ensevelie sa famille et il est arrêté.
Remarquez qu’il s’agit de deux fois deux drames à deux jours d’intervalle, qui comptent deux crashs d’avion volontaires et deux de ces drames se déroulent dans des villes portant sur huit lettres, le même début de nom, FREDERIC !!!

C’est très exactement à cette période que les Elohim me faisaient comprendre le contrôle mental, alors que je ne connaissais pas encore leur existence ! À cette date, je parlais de Gladio, comme une branche de l’OTAN, orientée vers l’organisation d’actes terroristes au sein des États, à fin de terroriser le peuple, dès lors plus souple à des mesures restrictives. Or, ces opérations sous contrôle mental, me faisaient comprendre petit à petit que l’Homme ne disposait pas de ces moyens pour gérer le comportement des hommes à distance. C’est ainsi que, peu à peu, j’allais comprendre qu’il s’agissait de quelque chose de bien plus puissant, les Elohim, autrement dit, Dieu, qui me formait ainsi à ma mission, celle de Prophète !

Ne doutez jamais de mes paroles, et essayez surtout de les comprendre et de les retenir, car plus vous ne comprendrez pas, plus ils seront en colère et frapperont. Cela me donnera du travail, mais cela causera surtout des morts. 

Pour plus de paranormal et pour suivre tous les événements, liés à Marie-Madeleine, mes collaborateurs et moi... ainsi que les opérations et intentions des Elohim, suivez mon journal !!

Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3