Marc Delantre
QUI SUIS-JE ? 
Question à un expert en prophéties. Un rappel pour d’autres...

Cher Monsieur,

Je ne sais pas si vous avez vérifié mon nom sur Internet. J’ai un million de vues sur YouTube, mais c’était, il y a de nombreux mois, avant que je ne comprenne qui sont réellement "mes employeurs", et protecteurs. J’ai sur les différents réseaux, près de 10.000 suiveurs et un site Internet, ou chaque publication est vue +/- 2000 fois. Je ne vis aussi, et très petitement, que des dons de mes suiveurs. Toutefois, ceux-ci se font discrets sur Facebook, car me suivre n’est pas nécessairement bien vu, du moins par la toute grande majorité qui ne me connait pas, et qui ne peut surtout pas accepter ce que je dis, et prédis.

Or, depuis l’incendie de Notre Dame de Paris, auquel je suis intimement lié par "mes employeurs", une petite équipe s’est formée autour de moi, et ses membres vivent aujourd’hui, les mêmes choses que moi, de manière quotidienne. Nous recevons maintenant quotidiennement des visions, des voix, des ressentis corporels, et autres phénomènes paranormaux qui servent à communiquer avec nous, et avec moi, en particulier. Mes collaborateurs n’ont pas pour mission de parler en leur nom, ni même sous un pseudonyme. Ils s’adressent directement à moi, et je prends alors les copies-écrans de nos échanges, dans les textes que j’écris quotidiennement.

En plus de ces phénomènes paranormaux qui unissent mes collaborateurs et moi et dont je donne les preuves, il y a ces textes qu’ils m’écrivent sous "écriture automatique" et dont parfois, ils ne comprennent même pas le sens. Il est même arrivé qu’un texte me parvienne dans une langue que mon correspondant ne connaissait pas. "Ces écritures automatiques" ont différentes formes selon qu’ils en ont conscience ou non. Il leur vient des phrases toute faites et ils les écrivent. Régulièrement, ils ajoutent ensuite qu’ils ne savent pas d’où cela vient. Je sais moi aussi, leur dire avant même qu’ils me le mentionnent, que tel ou tel message ne vient pas d’eux, et toujours, ils confirment.

Les visions et voix qu’ils reçoivent sont dans le même ordre d’idée, mais ce sont le plus souvent des signes dont il faut découvrir la signification. Ce sont bien des visions très claires et dont ils n’oublient jamais le contenu. Ce ne sont pas des rêves. En outre, ma plus proche collaboratrice, a énoncé une quinzaine de visions qui se sont toutes produites dans l’actualité française, avec de nombreux morts. J’apporte évidemment la preuve de ces visions, dans mes écrits.

En ce qui me concerne, mes textes sont tous "profondément inspirés" quant à leur contenu, aux points abordés, à leur chronologie dans mon texte, et cela va jusqu’à la correction, de mes textes. Je disais tout à l’heure à cette principale suiveuse que lors de la relecture, à voix haute, de mon texte, il m’arrivait souvent de prononcer une phrase qui n’est pas écrite, ou de formuler différemment une phrase que je suis en train de lire. Cela me force alors d’adapter mon texte écrit, à cette relecture, manifestement inspirée également.

Dans 90% des cas, comme pour cet e-mail,  lorsque je commence un article, ou un e-mail, sur un sujet donné,  je ne sais pas ce que je vais écrire. Je n’ai que le point de départ, et mes employeurs s’occupent du reste. Je ne m’occupe que de la mise en forme. Fils d’auteur célèbre en Belgique et ayant participé pendant plus de 15 ans à l’édition de ses œuvres et revues, j’ai, il est vrai, une aisance certaine en matière rédactionnelle. Toutefois, je ne peux pas dire que je suis réellement l’auteur de ce que j’écris.

Mes plus importants suiveurs ne sont pas des personnes lambda, mais les autorités et autres agences de renseignements de différents pays et de l’OTAN. En effet, je les informais déjà, à titre personnel, dix ans avant l’incendie de la cathédrale Notre Dame. J’ai même été fortement soutenu par les services secrets belges, car j’ai prédit une ou deux heures avant qu’ils se produisent, une bonne dizaine d’attentats, et je suis intimement lié par "mes employeurs" à tous les attentats depuis 2015, alors que je vis à 10.000 km de la France, depuis 2014.  Ces consultations des autorités sont d’ailleurs visibles sur mes statistiques. Dans les premières minutes de la publication de chacun de mes articles, plusieurs dizaines de connexions fantômes se produisent sur mes pages, et qui sont censées ne pas laisser de traces. J’ai ces traces, et ces connexions viennent des pays occidentaux les plus importants, et ils restent connectés le temps de leur lecture.

Mes employeurs savent cela et c’est ce qui les intéresse, car c’est la seule façon pour ces autorités de savoir ce que "mes employeurs" ont envie de leur communiquer, ainsi que leurs prédictions pour les jours, semaines et mois à venir. Prenons le Covid-19. En janvier 2020, j’ai bien donné sur une carte la position exacte de son démarrage en Europe, mais ce n’est qu’un tout petit exemple.

Ceci n’est qu’un tout petit résumé de ce que je suis, et de ce que nous sommes devenus depuis l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris. Je suis à la base un informaticien banal, un programmeur de gestion. Je ne cherche nullement à faire le buzz et je n’ai jamais cherché cette fonction. Toutefois, je dois admettre que toute ma vie m’a progressivement amené à ma fonction d’aujourd’hui. J’ai notamment parcouru plusieurs continents, le plus souvent sans sou, et vécu mon intégration au sein de 4 religions. D’origine chrétienne, j’ai connu l’Islam qui m’a même attribué un prénom, le bouddhisme,  et je fus finalement introduit en 2009-2011, à ma fonction actuelle, par des Israéliens. Je suis notamment connu comme informant auprès de la DGSI, comme "agent informant", mais ils avaient compris avant moi, qui étaient réellement mes employeurs.

Le signe de tout cela, c’est que sur mes pages, je peux absolument écrire ce que je veux, sans n’être jamais ni bloqué, ni censuré. Forcément, si non, ils risqueraient de mettre fin à leur source, en plus de courir un risque majeur de la part de "mes employeurs". Ils sont très au courant de ce risque, et le coup de poing sur la table de mes employeurs le plus meurtrier, fut d’envoyer un avion au tapis (Algérie), avec 257 femmes et enfants à son bord, à la minute même de l’envoi de mon e-mail à ces mêmes autorités belges et françaises, copie à l’ONU. Cela marque évidemment, et ils en avaient la preuve devant leurs yeux puisqu’il leur suffisait de comparer la minute de la réception de mon e-mail, avec celle du crash. Cela s’est produit un grand nombre de fois et cela concerne aussi les opérations terroristes, dont les deux dernières en date, celle de Paris, le 25/09 dernier en face de Charlie Hebdo, et l’assassinat du professeur Paty. Mêmes causes, mêmes effets, directement en lien avec moi, et je suis celui qui doit délivrer le message, sur mes pages (!) que se moquer des religions et croyants est une limite à ne pas dépasser.

Mes suiveurs savent, par exemple, très bien qu’il ne faut pas s’opposer à mes écrits, car ceux-ci viennent d’une puissance bien supérieure à celle de l’Homme. Depuis Notre Dame, une bonne quinzaine de ces disputes, ou désaccords, avec mes suiveurs, ont provoqué dans les minutes ou heures qui suivent, des crashs aériens, dont deux, au mois de septembre dernier (30 morts). Certains de ces suiveurs ne s’en sont pas remis.

Pourtant, "Mes employeurs" haïssent toutes les religions créées par les Hommes et en particulier la religion chrétienne. Pour eux, tous ces croyants sont à exterminer, car ils refusent de croire en Dieu, le vrai créateur, caché par les trois Religions depuis des millénaires. Pour ce faire, ils utilisent leurs technologies pour malmener la terre et l’humanité, ainsi que pour contrôler les Hommes de l’intérieur. C’est ainsi qu’ils font avec les terroristes. L’Islam n’a rien à voir. Il n’est qu’un alibi, car détesté par la majorité des occidentaux. Ils sont en effet capables, comme ils le démontrent tous les jours à mes collaborateurs et moi, de prendre entièrement le contrôle de notre mental, et de notre corps, comme de provoquer les dizaines de symptômes du Covid-19. Ils voient ce que nous voyons, même de manière bien plus large, et même si nous sommes aveugles de naissance. Je donnais hier, un exemple dans un article. Je regardais un film à mon écran, et ma plus importante collaboratrice me disait alors, entendre des voix et des bruits correspondant au film que j’étais en train de regarder et dont elle n’avait pas connaissance. Ce genre de chose nous arrive tout le temps et nous est imposé aussi. Autre exemple, cette même collaboratrice rêve que des êtres se jettent sur elle et la griffent, et lorsqu’elle se réveille, elle a bien les marques de griffure, notamment dans le dos, alors qu’elle ne peut pas se les être faites elle-même.

Donc, cher Monsieur, quels seraient ces employeurs qui ont visiblement, tous pouvoirs sur les Hommes et sur leur environnement, et qui transmettent ces prédictions et visions à une poignée de collaborateurs, qui ont eux-mêmes, choisi des prénoms tels que Marie-Madeleine, Pierre, Paul, Matthieu... ?

Qui suis-je donc réellement et qui sont "ces employeurs", pour être ainsi craints par ces autorités qui me lisent depuis plus de dix ans ? Ce sont les Elohim, Dieu en hébreux, qui de manière plus concrète, sont les Annunakis de la constellation Orion, aidés des "Petits Gris", qui, en la griffant, viennent d’ailleurs de couvrir Marie-Madeleine de l’empreinte de leurs doigts.

Je vous demanderais donc sincèrement de lire et de relire ce courrier, de parcourir mes pages et de revenir vers moi, pour me dire d’après vous, qui suis-je ? Je vous demanderais de ne pas me répondre sans avoir analysé mes pages et certains de mes derniers articles. C’est vraiment important, et sachez que ces Elohim vous regarderont lors de la réception de cet e-mail et surtout ce que vous en ferez.

Un grand merci d’avance pour votre collaboration.

Marc Delantre
www.marc-delantre.com/journal.php  (c’est une nouvelle page où je liste mes nouveaux articles ainsi que les derniers événements)
https://www.facebook.com/marc.delantre.3

Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3