Marc Delantre
LA FAUSSE ATTAQUE CHEZ UBISOFT
... nouvelle confirmation du possible attentat contre Macron !

Ce fut très chaud, depuis le 11 novembre. Cet article est en réalité la suite et l’explication de l’article d’hier, intitulé : "UNE POSSIBLE MENACE EN COURS ?? Un nouveau délai de 24h, menant au 5ᵉ anniversaire du Bataclan !!".

Je vais donc me limiter à en faire un résumé, et en venir directement aux conclusions, que nous avons tirées.

Toute cette histoire avait commencé le 11 novembre 2020. J’avais écrit un e-mail important à un correspondant. Il n’y avait pas répondu sous 24h. Les Elohim avaient donc provoqué exactement 24h après l’envoi de mon e-mail, le crash de l’hélicoptère dans le Sinaï en Égypte, en causant la mort de 8 militaires dont un officier français. Les preuves et copie-écran menant à ces conclusions avaient été données dans l’article intitulé "HUIT MORTS DANS LE CRASH D’UN HÉLICO... 100% lié à moi, et à un mail resté sans réponse après 24h !!!

Suite à cet événement dramatique, je rédige l’article mentionné ci-dessus et je renvoie donc un second e-mail à ce correspondant pour lui en faire part. C’était d’autant plus nécessaire, que ce drame confirmait bien évidemment, ma position, ma fonction, et donc l’importance de mon premier e-mail. 

Je remarque ensuite que depuis la fin de la rédaction de l’article sur le crash de l’hélicoptère, deux des quatre Signaux des Elohim, sont passés en mode alerte. Ceux-ci étaient arrivés à son maximum lors de l’envoi de mon second e-mail qui a suivi. C’est en envoyant ces signaux à Marie-Madeleine, que mes collaborateurs et moi, nous nous rendons compte que cette double alerte sur le Signal des Elohim, correspond en fait, à un nouveau délai de 24 heures, appliqué cette fois au second e-mail à ce même correspondant.

La fin du premier délai de réponse au premier e-mail avait causé le crash de l’hélicoptère. La fin du second délai de 24h, appliqué au second email, pouvait laisser présager d’une catastrophe bien plus importante, d’autant que deux des quatre signaux étaient également passés en mode alerte. En analysant plus avant les alertes sur les Signaux des Elohim, et l’heure du second e-mail, je me rends compte que le délai de 24h, se termine exactement, heure pour heure, au 5ᵉ anniversaire de l’attentat au Bataclan, cinq ans plus tôt, soit ce vendredi 13 novembre.

Cela ne pouvait évidemment pas être un hasard. Cela voulait dire aussi que ce plan avait commencé le 11 novembre, donc au premier e-mail envoyé. Je rappelle que le 11/11 est chargé de la symbolique de la mort, et du passage vers la mort, du passage vers un autre monde, etc. Le meilleur exemple restera à jamais, le 11 septembre 2001, avec l’attentat contre les deux tours de Manhattan, elles-mêmes symbolisant le nombre 11.

C’est alors que je publie cet articleUNE POSSIBLE MENACE EN COURS ?? Un nouveau délai de 24h, menant au 5ᵉ anniversaire du Bataclan !!", sans n’avoir aucune idée de ce qui pourrait réellement se passer un vendredi soir, en plein confinement. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai étendu, dans mon article, le risque d’attentat pour l’ensemble du week-end.

C’est à 20h40, que je suis informé par une suiveuse qu’une prise d’otages est en cours à Montréal, à la société française de conception de jeux vidéo, Ubisoft.

Je comprends immédiatement que cette prise d’otages est justement l’attaque à laquelle je m’attendais. Marie-Madeleine me rappelle d’ailleurs qu’elle avait eu, mardi 10 novembre, la vision d’un jeu vidéo dans lequel Macron était dans un couloir alors qu’il recevait une balle que Marie-Madeleine voyait au ralenti. Je rappelle que Marie-Madeleine a actuellement tous les jours des visions envoyées par les Elohim, et qui montrent Macron assassiné. Cette vision de Macron assassiné dans un couloir, dans un jeu vidéo, était l’une des dernières, et Ubisoft à Montréal est bien une société française de conception de jeux vidéos. Le lien était tout trouvé.

(ouvrir/fermer image)

J’insère d’ailleurs ici, un autre événement s’étant déroulé chez Marie-Madeleine, durant cette semaine. C’est son fils de 7 ans, qui lui dit que Macron va être tué. Elle lui demande pourquoi et il répond "parce que vous êtes fâchés après lui" ! Marie-Madeleine ne sait d’ailleurs pas qui était le "vous" aux yeux de son fils, et ce dernier n’est évidemment pas au courant de la moindre animosité de sa mère à l’égard de Macron, et encore moins de l’objectif de le tuer. Ce n’était qu’une pression de plus de la part des Elohim, qui venaient de prendre le contrôle de son fils, pour lui faire dire cela. Marie-Madeleine a réellement ce genre de rappel au sujet de Macron, plusieurs fois par jour. Les petits-enfants de Pierre ont également transmis ce genre de messages, également à l’égard de Macron (Voir articles antérieurs).

(ouvrir/fermer image)

Pour en revenir à Ubisoft, de nombreux articles apparaissent alors sur la toile, montrant les employés d’Ubisoft se réfugiant sur le toit et bloquant la porte d’accès, l’arrivée du raid, etc. 

Finalement, on apprend que tout ce ramdam a été causé par un canular lancé auprès du 911 québecois, depuis l’intérieur des locaux d’Ubisoft. L’auteur n’a pas encore été identifié, et on ne connait pas la teneur du canular. Le meilleur descriptif de cette fausse attaque chez Ubisoft est ici sur le site de TVANouvelles, site d’information tout à fait officiel au Canada, avec des vues du toit de Ubisoft, depuis leur hélicoptère. Cela n’avait rien d’équivoque, avec les hommes de leur Raid local, équipé de leur bouclier, et les employés obligés de lever les mains en l’air.

Que peut-on dire de tout cela ?

Il est absolument évident que cette fausse attaque était l’aboutissement du plan des Elohim, commencé le 11 novembre. Ils ont tout fait pour augmenter la pression, en créant notamment un crash d’hélicoptère au terme du premier délai. Ce n’était pas rien, puisque cela fait quand même huit morts. La tension était donc au maximum, comme les Signaux des Elohim, pour laisser supposer que la seconde attaque au terme du second délai, sera bien pire. 

Au lieu de cela, nous avons eu un canular correspondant à une vision quelques jours plus tôt et portant une nouvelle fois, sur l’assassinat possible de Macron. 

En fait, il faut bien se dire, et je vous l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, les lecteurs les plus importants de mes pages pour les Elohim, ce sont les autorités. Il y aurait un véritable échange à trois côtés. Elohim -- Marc Delantre -- Autorités -- Elohim. Je reste au conditionnel, car je n’en ai pas la preuve, mais simplement le constat.
  • Entre les Elohim et moi, c’est très simple. C’est tout ce que mes collaborateurs, Marie-Madeleine et moi, percevons de différentes manières de la part des Elohim, et que je retranscris dans mes posts et articles, une à plusieurs fois par jour.
  • Entre les autorités et moi, c’est évidemment leur lecture de mes publications et une certaine protection des autorités à mon égard, pour que celles-ci ne soient jamais censurées. Dans le cas contraire, ils perdraient leur intermédiaire avec les Elohim.
  • Entre les Elohim et les autorités, c’est la surveillance par les Elohim, de ce que celles-ci comprennent de mes publications et des dispositions qu’elles prennent ensuite. 
Tout cela se voit ensuite sur le terrain. La sécurité de Macron est largement renforcée et le dépôt de la gerbe à l’Arc de Triomphe s’est déroulée sans public, et sous haute surveillance. Les autorités prétendent que c’est en raison de la menace islamiste. Jamais aucun homme d’État occidental, ni même politicien, n’a été visé par un attentat islamiste, ces dix dernières années. Ces terroristes islamistes ne sont pas assez professionnels pour réaliser ce genre de chose. Cela ne se voit même pas dans les films.

Macron dit actuellement qu’il veut inverser la terreur à l’égard du terrorisme islamiste. Je pense que les Elohim sont plutôt en train de le terroriser lui, par mes multiples articles décrivant une menace grandissante contre lui, et si je les écris, c’est car nous recevons l’ordre de le faire, par les visions reçues. Je pense que personne d’autre que moi, pourrait rédiger ce genre d’article à répétition, sur les réseaux sociaux, sans être bloqué définitivement et même arrêté par la police.

Autre constat. Le suiveur lambda n’est pas vraiment concerné par cela, et n’a pas non plus connaissance du dessous des cartes. Il me paraît dès lors évident que ce genre de communication ne s’adresse pas non plus au simple suiveur, mais bien aux autorités. Je comprendrais d’ailleurs que les suiveurs disent que Marc Delantre s’est encore une fois trompé, Ubisoft étant un fake. C’est vrai, sauf que le suiveur classique n’a en général, rien compris de ce qu’il se passe derrière et que tout cela ne sont que des signes envoyés par les Elohim, aux autorités.

Donc, la fausse attaque sur Ubisoft avait pour but de correspondre à la vision de Macron assassiné dans un jeu vidéo, tout en mettant une nouvelle fois la pression sur mon équipe et moi, ainsi que sur les autorités, qui ont visiblement cru à une opération désastreuse à Montréal.

L’alerte sur les signaux est à présent terminée, mais la pression reste, car les Elohim ne s’arrêteront pas à ce canular. Ce n’est qu’une mise en bouche qui dans la phase intermédiaire aura quand même causé la mort de huit personnes.

Pour plus de paranormal et pour suivre tous les événements, liés à Marie-Madeleine, mes collaborateurs et moi... ainsi que les opérations et intentions des Elohim, suivez mon journal !!






Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3