Marc Delantre
ATTENTION : DE MULTIPLES SIGNES !!
Une explosion nucléaire planétaire pourrait avoir lieu...

Vous savez que depuis plus ou moins une semaine, Marie-Madeleine et moi, vivons un peu au rythme ralenti des Elohim. J’en avais fait état dans mon article précédent intitulé, Six jours de silence total de ma part...  

Ce matin du 24 novembre 2020, je vaquais donc à d’autres occupations, tout en surveillant d’un œil, les Signaux des Elohim. Je constate alors, vers 6h du matin, qu’une deuxième alerte maximum venait de prendre fin. Ce Signal Principal des Elohim semblait former quelque chose de symétrique et je commence donc à mesurer.

(ouvrir/fermer image)


J’ai à ce moment-là, la sensation d’une piqûre au cœur. Venant des Elohim, cela signifiait que j’avais bien quelque chose à trouver. Deux heures plus tard, cela donnait l’illustration ci-dessous, que j’envoyais immédiatement à mes plus proches collaborateurs, avec l’explication nécessaire, qui suivra également ici.

(ouvrir/fermer image)

Voici ces explications :
  • Paul m’avait informé le 18/11 de l’imminence militaire et donc du chaos. Je n’avais rien publié à ce sujet, mais je ne doutais pas de Paul. Cela correspondait d’ailleurs à mon rêve quelques jours plus tôt. En effet, rappelez-vous, je voulais fuir des militaires et j’avais, dans mon rêve, grimpé au-dessus d’un mur, avant de me retrouver éveillé, et par terre, dans ma chambre à coucher. J’étais tombé par terre. L’armée ne me concernait pas, mais se rapportait à la description de Paul qui me disait que l’armée allait s’en prendre à la population et qu’une loi martiale serait instaurée.

  • Le 19/11, à 9h, Marie-Madeleine m’informe de sa triple vision du jour, à propos d’une situation militaire, confirmant ainsi, la mise en garde de Paul, la veille. Je comprends alors que c’est du sérieux et j’en informe mon collaborateur, Rigel, à 9h35. 

  • Ceci marque, sur le Signal des Elohim, le début d’une opération, marquée quelques heures plus tard, du doigt pointant vers les Elohim. C’est un signe déjà utilisé à plusieurs reprises.

  • Ensuite, une signature simultanée sur 3 signaux pointent vers l’explosion possible de Tchernobyl. Le 2ᵉ Signal des Elohim donnait une figure géométrique, un volume rectangulaire. Le 3ᵉ Signal des Elohim, indiquait alors exactement au milieu de ce volume, une forte et longue pointe vers le bas. Enfin, au même moment, le Signal principal donnait la signature habituelle des flammes, ou la forme d’un volcan. C’est Rigel qui avait trouvé, sous l’inspiration des Elohim, le volume rectangulaire en reliant des pointes par des traits. J’avais ensuite compris que la pointe juste au milieu, sur le 4ᵉ Signal, représentait la descente du coeur de la centrale dans la terre, et nous allons revenir sur ce point ci-dessous. 

  • Le 20/11 à 11h33, c’est mon sac d’ordinateur portable qui tombe tout seul, au milieu d’une pièce, quelques secondes après une coupure d’électricité. Le "11" signifie le passage vers un autre monde, ou la mort. Le "33", correspond à la fin du monde. J’avais compris qu’il s’agissait d’une invitation par les Elohim pour préparer mon sac, mais je n’avais pas été plus loin dans mes déductions. J’attendais un signe plus fort, mais j’en avais immédiatement informé Marie-Madeleine.

    (ouvrir/fermer image)


    (ouvrir/fermer image)

  • Le 20/11 à 23h, commence alors, un délai de 72h, en 3 tranches de 24h. C’est très visible sur le Signal Principal des Elohim, ci-dessus.

  • À l’exact milieu de la première tranche de 24h, se trouve le 21/11, 11h, heure et date hyper-significatives, et exactement 24h après la chute de mon sac !

  • Ce milieu, 21/11, 11h, commence une alerte sur le 4ᵉ signal, donc toujours 24h, après la chute de mon sac. Je l’ai également reprise sur mon illustration. Elle s’intègre parfaitement au Signal Principal.

  • Cette alerte sur le 4ᵉ Signal prend très exactement 48h, au bout desquelles, je publie mon premier article, après 6 jours d’absence. Ma rédaction et la publication de cet article sur les 6 jours d’absence, étaient donc hyper-programmées par les Elohim. J’ai publié mon article à 10h54, soit 11h le 23/11 ! 

  • Ce matin, 24/11, 06h, je vois les 3 x 24h. J’ai alors un pincement au cœur, me signifiant que je devais en effet trouver cela. C’est lors de la conception de cette image, qu’ils m’ont fait comprendre le reste, et notamment, ce délai de 72h (3 jours), entre le 20/11, 11h, le sac qui tombe et la publication de mon article, le 23/11, 11h !

Cela prouve que si nous, Marie-Madeleine et moi, avions l’impression d’être un peu en vacances forcées, de la part des Elohim, ces derniers jours, il n’en était rien. Un programme était en cours qui prévoyait notamment, la chute de mon sac, le 20/11 à 11h, et mon premier article depuis 6 jours, le 23/11 à 11h, tout cela prenant effet après la double information sur l’imminence militaire, de Paul et Marie-Madeleine.

Ce programme a donc bien commencé lorsque je me suis rendu compte de cette imminence militaire, puisque le Signal principal retombe à son niveau antérieur, à l’horizontale de cette information, 5 jours plus tard. 

Voilà, tout ce que l’on peut dire de ces 5 jours sur la base de ce graphique, mais quelle conclusion doit-on en tirer ?

J’envoie alors ces explications à huit de mes plus proches collaborateurs. C’est Thaïs qui me répond en moins de 3 minutes, soit à peine le temps de lire et comprendre le graphique et les explications. Elle me répond que mon illustration représente nettement le "tombeau" que sera Tchernobyl. Vu sa formulation, je comprends immédiatement que cette phrase n’est pas d’elle, mais je lui demande de m’expliquer sa réponse. Elle m’envoie alors sa réponse et l’illustration qui l’accompagne. C’est bien ce que j’avais compris, au vu de sa première réponse un peu trop rapide, et elle ajoute qu’en effet, cette réponse ne vient pas d’elle, et qu’elle aurait eu un moment d’inconscience. C’était donc bien une réponse des Elohim, qu’ils confirmaient une nouvelle fois, ce qu’ils venaient de lui faire dire, lors de notre échange suivant, par un pouce ajouté dans notre conversation.

(ouvrir/fermer image)


(ouvrir/fermer image)

En pratique, que se passerait-il ?

Lorsque le cœur d’une centrale nucléaire ne peut être arrêté, et qu’il ne peut pas être refroidi, le matériau nucléaire rentre alors en fusion et plus rien ne peut l’arrêter. Ce cœur en fusion s’appelle le corium. On appelle cette situation, le "Syndrome chinois", car le corium, partant des USA, devrait finalement arriver en Chine, en traversant toute la planète. Cela n’est pas exact, mais cette situation en a gardé le nom.

Or, en 1986, lors de l’explosion de Tchernobyl, les Russes ont construit une grosse couche de béton, sous le réacteur détruit, pour bloquer la descente du corium dans le sol. Personne n’a pu vérifier si cela l’avait bloqué, alors qu’en théorie, rien ne sait l’arrêter.

D’après les Elohim ce corium aurait donc traversé cette couche en béton, et aurait continué pendant 34 ans à descendre dans le sol. Or, si rien ne l’arrête, ce corium finira par exploser au niveau du magma de la terre, et la terre entière risque alors, de partir en morceaux. Donc, les Elohim nous avaient fait comprendre qu’ils allaient provoquer l’explosion de ce corium, avant qu’il n’arrive au magma, mais cette explosion fera trembler toute la terre, provoquant d’énormes séismes, le réveil des volcans, les tsunamis, la destruction des villes, etc.

D’un autre côté, le tunnel vertical créé par la descente du corium dans la terre, servira dans l’autre sens, à créer un énorme volcan sur le site de Tchernobyl, et de ce tunnel sortira des milliards de tonnes de boules de lave envoyées jusqu’aux côtes françaises.

Bref, cette situation risquerait probablement de provoquer le chaos mondial, dont nous parlent les Elohim depuis des mois. En outre, si cela devait se produire, cette catastrophe planétaire viendrait donc de la bêtise de l’Homme et non des Elohim, ce qui serait un excellent mobile pour les Elohim.

En fait, que les Elohim fassent exploser le corium ou pire qu’il explose de lui-même, il finira d’une manière ou d’une autre par exploser. En outre, l’Homme est dans l’impossibilité absolue d’être certain d’avoir arrêté le corium et nombre de scientifiques de renom ont déjà clamé qu’il ne l’était pas, car ce serait impossible de l’éteindre. Cette catastrophe planétaire est donc fortement possible.

Rigel me soulignait, ce matin, que la distance moyenne entre le magma et le dessus de la croute terrestre est de 2900 km. Oui, mais un rapide calcul nous amène à dire que parcourir 2900 km en 34 ans revient à dire que le corium devrait descendre de 9 mètres par heure dans une croûte terrestre qui n’a pas été conçue pour arrêter ou freiner un corium. Donc, même sans l’intervention des Elohim, cette catastrophe est fortement possible, mais si le corium arrivait au magma, ce serait alors la terre entière qui exploserait, comme si on faisait éclater une grenade dans un ballon rempli d’eau. Le but des Elohim serait donc de détruire ce corium alors qu’il est toujours dans la croûte terrestre, mais celle-ci tremblerait alors de partout, provoquant le réveil des volcans et super-volcans, les tsunamis, l’explosion de centrales nucléaires, la destruction des villes, etc... 

Je crois sincèrement que tout ceci est possible, surtout si ce corium n’est pas éteint, chose que l’Homme ne peut pas prouver qu’il l’est. En outre, je ne vois pas pourquoi les Elohim insisteraient autant sur cette éventualité depuis avril 2020, soit exactement un an, après l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris. Ce plan des Elohim, dans la mesure où il existe bel et bien, avait même fait l’objet d’une conversation très particulière entre un ex-proche collaborateur et moi. Il avait été pris sous contrôle mental total des Elohim, qui au travers de lui, me précisaient une nouvelle fois que cette catastrophe se produirait. Le lendemain, je souhaitais revenir sur cette longue discussion avec ce collaborateur et il ne se souvenait de rien ! Je lui avais donc envoyé des copies-écran de notre échange en anglais et il me jurait qu’il ne m’avait jamais écrit tout cela d’autant qu’il ne parle pas anglais. Il m’avait ensuite bloqué. 

Dans mon dernier article, je soulignais que les Elohim nous avaient rappelé en une semaine toutes les catastrophes envisageables pour mettre fin à l’humanité et dont ils nous avaient parlé depuis l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris. Nous avions parlé des volcans, des séismes, d’un astéroïde, d’une tempête solaire, etc. La dernière de ces catastrophes apocalyptiques est à ce jour, l’explosion du corium de Tchernobyl et le grand nombre de signes émis en ce sens, est bien l’objet de cet article.

Ce corium va-t-il exploser, entraînant l’humanité avec lui ? Nul ne le sait, mais c’est possible.



Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3