Marc Delantre
DÉMONSTRATION DE CONTRÔLE MENTAL SUR MOI !
Ils m’ont fait faire ce que je ne voulais pas faire.

Il y a des années que je sais que TOUS mes comportements, mes choix, mes actions, mes décisions sont sous le contrôle des Elohim, en permanence, mais en avoir une démonstration, c’est toute autre chose. 

Je dis souvent que les Elohim peuvent pousser n’importer qui à prendre n’importe quelle décision et à faire ce qu’ils souhaitent sans que l’individu s’en rende compte. Je ne parle pas des tueurs qui après leurs crimes, disent avoir entendu des voix. Dans ce cas, c’est un message pour les autorités, et cela nous arrive aussi à Marie-Madeleine et moi.

Non, je parle de quelque chose de bien plus intérieur et d’imperceptible. C’est pousser un homme d’État à prendre de mauvaises décisions, pour la seule raison que ces dernières servent les plans des Elohim. On a actuellement, un très bel exemple d’absurdité, c’est ouvrir les stations de ski sans les remonte-pentes. Cela met tout le monde en colère. C’est aussi toute la gestion du Covid. C’est aussi pousser les 4 policiers à tabasser au bon moment, ce producteur, sous l’œil d’une caméra, car les Elohim, savent que cet endroit est filmé et que la victime a la tête de l’emploi. Cela mettra de l’huile sur le feu. C’est transformer un individu en pédophile ou en un violeur, alors qu’il ne se rend pas compte qu’il est 100% sous contrôle mental. C’est pousser des parents à tuer leurs enfants ou l’inverse.

Dans ce genre de contrôle mental, l’individu reste conscient de ce qu’il fait et il s’en souviendra, mais il se demandera peut-être ensuite, pourquoi l’a-t-il fait. Il ne pourrait en aucun cas éviter de faire ce que les Elohim souhaitent.

Ce matin, je suis donc, en train de vaquer à mes occupations habituelles. Pourtant subitement, à partir de 01h00, 08h aux Philippines, je me sens oppressé par une demande que mon père m’avait faite, il y a quelques jours et dont je devais parler à ma compagne. Je connais le caractère assez explosif de ma compagne sur des sujets qui la dérangent, ou quand l’une de mes remarques ne lui convient pas. J’avais donc écarté cette idée de lui parler de la demande de mon père. 

Mais étrangement, ce matin, je ne sais plus vaquer à mes occupations sans penser à sa demande, mais j’essaie encore de repousser cette idée. J’essaie de me concentrer sur ce que je faisais et de mettre cela à plus tard, mais ça ne marche pas. Finalement au bout d’un peu plus d’une heure de cette pression dans ma tête que je crois venir de moi et de ma conscience, je mets mon ordinateur en veille et me décide d’aller rejoindre ma compagne pour lui faire part de cette demande. Comme je l’avais supposé, elle le prend très mal, et elle a failli jeter son téléphone portable par terre. Notre discussion très houleuse prend un bon quart d’heure et je reviens, dépité, à mon bureau.

C’est alors que je constate que le 3ᵉ Signal des Elohim, celui qui m’est donc lié, affiche depuis 01h00 (8h aux Philippines) précise une très forte pointe. J’en vérifie les minutes. Cela ne correspond à aucune de mes activités, mais je songe alors à cette oppression une heure plus tôt et je vérifie quand cette alerte a pris fin. À 02h23 (9h23 aux Philippines), soit exactement la minute à laquelle je mettais mon ordinateur en veille pour aller transmettre le message de mon père à ma compagne. Je comprenais alors l’origine de cette oppression et qu’il s’agissait d’une très belle démonstration de contrôle mental, pour quelque chose de banal. Toutefois, c’est assez effrayant, car si je n’avais pas eu le Signal des Elohim, je n’aurais comme tout individu, rien compris, à ma décision soudaine. J’aurais mis cela sur ma conscience, alors qu’il n’en est rien, celle-ci voulait rester au calme et surtout ne pas affronter une telle tempête.

Mais imaginez, un peu, que ce soit un individu transformé en tueur, en violeur, en pédophile, ou en policiers enragés...  Aucun d’eux ne se rendrait compte, sur le moment, qu’ils dépassent les bornes. Ils perdent le contrôle d’eux-mêmes.

En tout cas, une chose est certaine, et cet article en est un bel exemple, la moindre chose que je publie, y compris mes demandes de soutien financier (auxquelles vous êtes si peu à répondre, 10 euros depuis hier), sont le fruit du contrôle des Elohim sur moi. Cet article par exemple, si vous vous limitez aux faits, avait peu d’utilité. Une histoire assez banale et même privée. Pourtant, les Elohim ont voulu que je la publie, alors que j’ai aussi tenté de résister à ne pas l’écrire. Pour finir, elle fait 825 mots et sert effectivement très bien comme démonstration du contrôle mental, mais sur moi, cette fois. Cela me permet une nouvelle fois d’insister sur le fait que tout ce que j’écris ne vient réellement pas de moi, mais de l’autorité supérieure, Dieu, les Elohim.

Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3