Marc Delantre
LES MONOLITHES :
LA FIN DE L’HUMANITÉ PAR LES ELOHIM !!

Introduction

Avant toute chose, je dois rappeler que les Elohim sont le terme repris dans les anciennes écritures, avant l’Ancien Testament (Bible), et désignant les extraterrestres, à l’origine de l’humanité. C’est l’un des premiers termes, que les religions ont remplacé par un terme imagé, "Dieu", pour parler de cette autorité supérieure à tout Homme.

Il est connu sur Internet que je suis le Messager des Elohim. J’ai plus de 7000 suiveurs, un million de vues sur YouTube, plusieurs milliers de lecteurs, par article, etc.

Cet article vous donnera la raison de l’apparition de ces monolithes que les Hommes bricolent à la va-vite, aux quatre coins de la planète. Près de 80 à ce jour. C’est un vrai et terrible message de la part de ces extraterrestres, ces Elohim. Je vous expliquerai aussi que les Elohim, sont en train d’exécuter la destruction de l’Humanité, dont ces monolithes sont le symbole.

Cet article est également très long. C’est ma façon d’écrire ; le récit. En outre, le but premier de cet article était de décrire mes premiers contacts avec les groupes Facebook de passionnés d’ovnis et de paranormal. Il y avait de quoi raconter puisque ces premiers pas, ont provoqué 4 attaques en moins d’une semaine. Ces attaques, qui sont directement liées au niveau timing à ces contacts, sont détaillées ci-dessous, et sont dans l’ordre :
  • 8/12, le crash de l’hélicoptère en Savoie (5 morts)
  • 11/12, la voiture bélier à New York (des blessés)
  • 12/12, l’attaque au couteau à Paris (urgences absolues)
  • 13/12, la fusillade dans une cathédrale à New York.

En outre, c’est lors de ces contacts avec ces groupes, que les Elohim, ont révélé à mon équipe et moi, des coordonnées GPS au Tchad, que nous n’avons pas de suite, comprises. Enfin, c’est lors de la rédaction du récit de ces contacts avec ces groupes, que les Elohim, m’ont enfin fait comprendre, ce que ces coordonnées représentaient.

Vous avez donc, ci-dessous, le récit de ces contacts avec ces groupes Facebook et la conclusion des plus terribles. Les passionnés des ovnis et du surnaturel pourraient se sentir visés. C’est exact, mais mon texte concerne, en réalité, la plus grande partie de l’humanité. J’avais seulement pensé que ces passionnés seraient plus faciles à convaincre. Il n’en est rien.

Récit

Depuis le début de l’histoire des monolithes, les Elohim tiennent à ce que je participe à des groupes, notamment spécialisés dans les ovnis. On pourrait croire que mon histoire et ma fonction devraient les intéresser. Et bien non. C’est très curieux. Ils sont passionnés par les ovnis, voire le paranormal, mais tant que l’on n’essaie pas d’y donner une explication. Cela doit rester dans le domaine de l’imaginaire ou du folklore. La plupart du temps, si, j’explique ces faits, tels les monolithes, en leur disant que ces derniers sont fabriqués par des humains sous contrôle mental, ils me rient au nez, ou ils deviennent carrément agressifs.

Pourtant, ils ont tous vu Rencontre du 3e type de Steven Spielberg, mais ils ne font aucun rapport avec ce qu’il se passe aujourd’hui ; les monolithes que des Hommes bricolent aux quatre coins du monde.

Je rappelle que dans Rencontre du 3e type, des personnes ayant vu des ovnis, commencent ensuite, tous, à dessiner une forme dont ils ne comprennent pas le sens. Ils dessinent en réalité, la Tour du diable, un fameux et énorme monolithe aux USA, une montagne de plus de 300 m de haut. Ils se sont mis à dessiner cette montagne, car les extraterrestres, leur ont mis cela dans la tête, et cela permettra ensuite, à des scientifiques, dans le film, de comprendre, que ces dessins correspondent au lieu choisi par les Elohim, pour une rencontre du 3ᵉ type, titre du film.

(ouvrir/fermer image)

Aujourd’hui, une multitude d’anonymes fabriquent des monolithes, et les membres de ces groupes sur Facebook, ne se posent pas la question, pourquoi. Même si le film Rencontre du 3ᵉ type, est une fiction, il pourrait au moins être perçu comme une explication possible à cette fabrication de monolithes.

Non, ces passionnés d’ovnis ne voient dans ces monolithes, qu’une farce, voire une campagne publicitaire... Ils excluent tout rapport avec des extraterrestres alors que tout le monde a pensé au film 2001, Odyssée de l’Espace, à l’apparition du premier monolithe en Utah. J’ai vraiment l’impression que ces films de science-fiction, n’ont laissé aucun message, alors que c’était leur but. Pour eux, ces films, comme Prédictions, ou Rencontre du 3ᵉ type, sont des fictions, et rien de cela ne peut se passer dans la réalité, et certains défendent cela avec une vive agressivité à mon égard.

Personnellement, comme mon père, j’ai toujours été un passionné des ovnis, mais j’ai toujours su qu’ils représentaient quelque chose de puissant. En même temps, dès mon plus jeune âge, même si j’étais enfant de chœur à l’église, je n’ai jamais cru dans ce Dieu que l’on voulait m’imposer. Je ne pouvais pas croire en quelque chose d’irrationnel, d’imagé. Par contre, je voulais associer Dieu aux extraterrestres, mais je ne savais pas comment faire, à cet âge-là. Or, aujourd’hui, je le sais, mais si j’en parle auprès de ces passionnés d’ovnis, je me fais incendier. 

J’ai voulu alors leur expliquer le contrôle mental, et ce fut encore pire. Lors de mon dernier essai, je demandais, sur Messenger, à mon interlocuteur, un admin important du plus grand groupe de passionnés d’ovnis de France, quelle explication rationnelle pourrait expliquer la situation suivante :

Dans ma question, je remplace le signal des Elohim (voir articles antérieurs), par des téléphones, et je lui demande ce qui pourrait justifier que lors d’une attaque au couteau à Paris, ou lors d’une attaque à la voiture bélier à New York, mes quatre téléphones se mettent à sonner, au même moment et en même temps. Donc, je répète : Qu’est-ce qui pourrait relier, d’un côté, un homme qui s’apprête à lancer sa voiture dans une foule, ou un autre homme à sortir son couteau, et d’un autre côté, mes 4 téléphones qui se mettent, à sonner tout seuls à cet instant précis ? Soit, il ne comprenait pas la question, soit la seule réponse qu’il me donnait était "le hasard". 

Pour ces groupes de passionnés d’ovnis, et de paranormal, le hasard explique toute synchronicité qu’ils ne peuvent pas ou ne veulent pas expliquer autrement. Je suis en train de leur expliquer qu’une intelligence supérieure est capable de surveiller ou contrôler notre cerveau, et de provoquer d’autres actions simultanées. Cela leur paraît strictement impossible, et si j’essaie de le leur expliquer de différentes façons, je me fais vraiment agresser. Pour eux, Dieu n’existe pas et donc, rien n’est supérieur à l’Homme. Aujourd’hui, on pourrait dire de même pour une grande majorité des Français et des occidentaux, en général.

C’est pire qu’au siècle dernier. Il y a cent ans, l’Homme croyait bien plus en Dieu et à sa puissance. Aujourd’hui, le Français moyen ne croit même plus en Dieu, et donc rien ne peut être supérieur à l’Homme. Ou, s’il existe toujours quelque chose de supérieur à l’Homme, cette chose n’exerce aucun pouvoir sur l’Homme, qui oublie donc totalement ce qui l’a créé. Pourquoi l’Homme se prend-il pour le maître de la Terre ?! 

Le premier Homo sapiens est apparu sur Terre, au Tchad, il y 7 millions d’années, alors que l’âge de la Terre est de 4,3 milliards d’années. Pourquoi donc ce bipède Homo sapiens, amélioré par Dieu, les Elohim, pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, se prend-il supérieur à ceux qui l’ont conçu ? L’Homme n’est rien d’autre qu’une manipulation génétique non naturelle ! C’est un bébé éprouvette qui veut casser l’éprouvette et qui veut surtout renier ceux qui l’ont conçu !

Aujourd’hui, ce bipède Homo sapiens, génétiquement modifié, se prend pour Dieu. Non seulement, il modifie génétiquement tout ce qui lui passe  par la tête, mais surtout il détruit, l’éprouvette, la Terre, l’habitat qui lui a été fourni.

Ce dont l’Homme n’a pas conscience, c’est que les Elohim l’ont créé, mais en se réservant un contrôle sur celui-ci. Ce contrôle permet donc aux Elohim, de voir ce que chaque Homme fait à chaque instant. En outre, ce contrôle permet aussi aux Elohim de modifier le comportement des Hommes, voire à les manipuler comme des pantins, donc en une fraction de seconde.

Je prends souvent, cet exemple de ce bagagiste qui avait volé un avion à l’aéroport de Seattle, en 2018. Il avait démarré l’avion, un bimoteur de 57 places, ce qui est très compliqué. Il l’avait fait décoller, et lui avait fait faire de terribles acrobaties, avant de le faire écraser, faute de carburant sur une île.  Oui, mais ce bagagiste  n’avait jamais piloté d’avion de sa vie. Tous les experts avaient dit que c’était strictement impossible. Quant aux parents de ce bagagiste, ils disaient que ce n’était pas leur fils.

Pour les membres de ces groupes de passionnés d’ovnis, c’est possible puisque ce bagagiste l’a fait ! Je pense que si un homme se mettait à voler avec ses bras, ils répondraient la même chose. Ils ne veulent absolument pas envisager que des Elohim puissent prendre le contrôle d’un individu et commander celui-ci comme un pantin, à fin de réaliser des choses dont il n’a pas idée. Donc, affirmer que la grande majorité de ces monolithes ont été faits sous contrôle mental, leur parait inconcevable et n’a provoqué que de l’agressivité à mon égard, parfois à 6 contre 1. 

J’ai tout tenté, car c’était la volonté des Elohim, pour essayer d’intéresser ces pseudo-passionnés d’ovnis et de paranormal. Je n’y suis pas parvenu. Le plus choquant est l’agressivité généralisée de ces personnes, alors que je n’en rencontre aucune face à mes milliers de suiveurs, sur mes pages. Naturellement, ces suiveurs connaissent mes histoires depuis bien longtemps, et ils partagent aujourd’hui, les mêmes convictions que moi.

L’agressivité dans ces groupes, m’a véritablement choqué, car il n’y a aucune écoute, aucune volonté d’essayer un tant soit peu de comprendre. C’était terriblement vexant, insultant. J’ai vécu cela avec souffrance, surtout venant de la part de gens qui sont censés parler d’ovnis et de paranormal.

Toutefois, cette attitude est bien décrite dans le film "Independance Day", voir la couverture de cet article. Dans ce film, les ovnis sont en train de prendre position sur les grandes capitales pour les détruire, et ces passionnés d’ovni qui n’ont rien compris, se précipitent sur les toits pour les accueillir. Les membres de ces groupes sont à peu près cela.

Je fais souvent référence aux films, dans mes articles. Cela aussi, ils ne le comprennent pas. Pour eux, tous les films font partie du monde imaginaire, et de fiction, et donc aussi de la science-fiction. Pourtant, il est très clair, qu’un certain nombre de films, sont en réalité des films-messages. Le très célèbre ufologue, Robert Dean, a beaucoup détaillé cela lors de ses conférences. Pour qu’un film soit un film-message, il faut considérer que son auteur ait été inspiré par une puissance supérieure, les Elohim, lors de l’écriture du scénario ou du livre à la base de celui-ci. 

Personnellement, tous mes textes étant inspirés à 90%, par les Elohim, je n’ai pas besoin d’être convaincu de cela. Je le sais. C’est mon existence de manière continue. Il en est de même avec mes collaborateurs, et les échanges entre nous. Nous savons que ceux-ci sont influencés ou inspirés par les Elohim. C’est même visible dans notre façon d’écrire ou de révéler des choses dont nous n’avions pas connaissance, ou de donner un avis à quelque chose, alors que nous n’en avions aucun. Nous connaissons donc cette inspiration, et nous pouvons aisément déceler quelle œuvre, film ou roman, a peu ou prou, été inspiré par les Elohim.

Pour ces passionnés d’ovnis et de paranormal, l’inspiration venant d’une force supérieure n’existe pas, car cela serait admettre, que cette puissance puisse écrire dans notre cerveau, comme dans celui de ces auteurs. C’est évident, mais pas pour ces passionnés. Résultat, nous ne regardons pas les mêmes films avec les mêmes yeux. Ils n’en retiennent simplement rien, si ce n’est l’aspect du divertissement éphémère et superficiel. Ils n’en décèlent pas le message. Notez qu’ils ne doivent pas être les seuls à ne pas comprendre un film-message. Il est à parier que l’auteur lui-même ne comprenne pas souvent qu’il ait été inspiré, par une force qui le dépasse.

Prenons Dan Brown, l’auteur du Da Vinci Code, Inferno, Anges et Démons, et Origine. Il n’a plus rien écrit depuis. La source est tarie. Toutes ses œuvres délivrent un message et tout le monde connait l’importance du Da Vinci Code. L’Église a d’ailleurs très bien compris le message du Da Vinci Code, car dans certains pays, il fut interdit de diffusion. Par contre, Dan Brown, lui-même n’a pas compris qu’il avait été inspiré pour l’écriture de ses livres et il n’a pas compris non plus, que sa mission d’écriture étant terminée, les Elohim ont simplement arrêté de l’inspirer. Dès lors, il n’a plus rien écrit.

Nicolas Cage, dans une interview, au sujet du film Prédictions, véritable mode d’emploi des Elohim, disait lui aussi ne pas croire à l’histoire qu’il avait lui-même fabuleusement interprétée. 

Donc, quand je fais référence à ces films-messages, à ces passionnés d’ovnis, de science-fiction et de paranormal, ils me prennent seulement pour un fou, et surtout, ils ne se privent pas de me le dire. Terriblement décevant et insultant.

Ils ont visiblement oublié que nos religions nous apprennent depuis des millénaires, que Dieu voit tout, entend tout, et qu’à l’heure de notre mort, nous aurons droit à revoir rapidement toute notre vie avant le jugement dernier. Ils me répondent alors qu’ils ne croient pas en Dieu, faisant fi des milliers de témoignages d’expérience de mort imminente.

En effet, ces témoignages confirment que chacun de nous se voit aux différents moments de sa vie, juste avant de mourir. Pourtant, cette vision que nous recevons à l’heure de notre mort, juste avant le jugement dernier, est la vision du Divin sur nous, et non celle de nos propres yeux. D’où vient cette vision, puisque ce n’est pas la nôtre ? La même chose nous est racontée par ceux qui se voient mourir sur une table de chirurgie, à l’hôpital.

L’Homme a tout devant les yeux, mais il ne rassemble pas les pièces, ou plutôt, il ne veut pas les assembler, car cela fait peur. L’Homme ne sait à peu près rien de lui-même, et surtout rien de son cerveau dont il n’utilise que 10%.

L’Homme s’inquiète de la puce RFID que l’on pourrait lui administrer par des vaccins, mais il ne se demande pas, si ce Divin qui nous a conçus, et qui lui est inconnu, ne lui aurait pas aussi collé une puce RFID, à sa façon, et qui lui permette de suivre chacun de nous. C’est ce que nous décrivent les expériences de mort imminente, comme si notre puce RFID d’origine divine, se mettait à nous faire voir tout ce qu’elle avait enregistré, à l’heure de notre mort. 

Il n’y a évidemment pas de puce RFID d’origine divine, mais bien quelque chose qui remplisse le même rôle, telle une intelligence artificielle (IA) qui est capable de nous suivre dès notre naissance. Dès lors, si cette IA est capable de nous suivre, elle est probablement aussi capable de nous contrôler. Et voilà le contrôle mental d’origine divine.

Mais que doivent penser les Elohim de tout cela ? De ce refus de comprendre ? De ces films-messages restés incompris, alors qu’ils ont tout fait, pour délivrer un message à l’humanité, au travers de ces auteurs. Que pensent-ils de leur Messager qui se fait agresser pendant des heures, alors que lui aussi, essaie de délivrer le même message. Les Elohim sont donc terriblement en colère contre l’humanité, qui ne comprend rien, et qui se permet d’agresser ainsi leur Messager.

Leur colère fut donc très visible ces derniers jours, même si l’Homme n’a encore une fois strictement rien compris.

La colère des Elohim face à la stupidité des Hommes.

1ᵉʳ épisode de colère : le 8 décembre 2020, le crash de l’hélicoptère en Savoie

Ceci a fait déjà l’objet d’un article. En bref, j’étais sur un groupe lié aux ovnis et un homme était en train de me harceler, alternant questions, et réponses agressives. Je ne m’énerve pas facilement, mais à la longue, cela peut m’arriver. Je reste toutefois toujours poli. Je n’insulte jamais et ne suis jamais grossier. C’est quelque chose que je ne supporte pas. Donc, au bout de nombreuses heures à subir les attaques de cet individu, je finis par aller me reposer.

À mon retour, je remarque que je me suis fait virer du groupe et que le même personnage me demande à me parler sur Messenger. Je n’ai pas tout de suite, répondu à sa demande, car je découvrais qu’un hélicoptère venait de s’écraser en Savoie en France. 5 morts. Rapidement, je comprends que ce crash est le résultat de la colère des Elohim sur cet individu, car c’est leur réaction la plus courante et connue de mes suiveurs. En cas de dispute avec moi, il est en effet fort possible que les Elohim provoquent un crash aérien et cela est arrivé à une vingtaine de reprises. Total, près de 200 morts. C’est un point que j’avais d’ailleurs abordé avec cet individu. Il m’avait ri au nez et les Elohim venaient donc de le lui démontrer.

J’ai donc accepté la demande de contact de cet individu, mais je lui dis immédiatement que le crash d’hélicoptère était bien la réaction des Elohim à notre conversation. Il l’a d’ailleurs reconnu.

2ᵉ épisode de colère : le 11 décembre 2020, une voiture bélier fonce dans la foule à New York.

Je suis sur l’un des plus grands groupe français des passionnés d’ovnis et de paranormal. J’y ai posté les articles contenant les explications relatives à l’apparition des monolithes, et à leur nombre atteignant alors 30 monolithes apparus dans le monde.

Rapidement, je me fais agresser par les membres de ce groupe, qui avant que je n’arrive, considéraient déjà ces monolithes comme une farce. L’un de ces membres importants, avait d’ailleurs repris un article de presse, qui parlait de cet artiste qui avait fabriqué le monolithe en Californie et qui revendiquait en avoir fait d’autres. Depuis lors, cet article avait fait le buzz, mais était devenu rapidement un fake, car l’artiste, en question, était revenu sur ses revendications, voyant qu’il apparaissait des monolithes aux quatre coins de la planète, dans des matériaux qu’il n’utilise pas.    

Toutefois, le membre de ce groupe qui avait utilisé cette fake news, au sujet de cet artiste, continuait de dire que les monolithes étaient une farce, et maintenait sa fake news en ligne. C’est d’ailleurs dans les commentaires, de celles-ci, que d’autres membres me tombaient dessus, prétendant que je racontais n’importe quoi. Un comble !

Pourtant, je gardais mon calme et je tentais de les convaincre par tous les arguments mentionnés en première partie de cet article. Plus, je m’expliquais, plus la tension montait.

Finalement, puisque nous parlions de contrôle mental, un autre membre de ce groupe, me suggéra de deviner une phrase qu’il venait d’envoyer à une personne du groupe. Il n’avait pas compris mon rôle. Je ne suis pas un mentaliste, mais les Elohim avaient fait en sorte que dans la suite de la conversation, je sorte bien un mot proche de celui qu’il avait utilisé dans sa phrase. Le mot "croix" était dans sa phrase et je sors en effet, un mot qui fait référence à la croix. Je n’y étais pour rien. C’était les Elohim qui m’avaient fait écrire ce mot, mais le fait que je l’écrive, l’avait fortement étonné.

Mais plus tard dans la conversation, cet autre membre, révèle sa phrase complète et surtout la manière avec laquelle, il y avait pensé !

Sa phrase disait "une croix en feu sur une colline.". Je comprends alors aussitôt que cette phrase vient des Elohim, et de leur haine pour l’Église chrétienne, qui a tout fait pour cacher nos origines. Cela collait surtout aux explications de ce même membre, qui nous écrivait qu’il n’avait en fait pas voulu écrire cela. Il voulait parler d’une voiture dans un ravin en pensant à Louis De Funes. Puis, il avait été amené à penser au KKK, ce qui n’avait aucun rapport. Le KKK était ces racistes blancs aux USA qui brulaient des croix en face des habitations des noirs. L’admin ne pouvait pas expliquer pourquoi avait-il pensé au KKK, mais c’est pour cette raison qu’il avait finalement écrit "une croix en feu sur la colline". Or, cet admin ne se rendait pas compte, qu’il venait simplement d’écrire une phrase symbole des Elohim !

Ce groupe pensait me piéger avec cette phrase à deviner et finalement, ils avaient eux-mêmes été piégés par les Elohim ! Mais ce n’est pas tout.

Évidemment, le fait que je tente d’expliquer à ce groupe, qu’ils venaient de se faire manipuler par les Elohim, les rendaient plus agressifs encore. Cela me prenait la tête qu’ils ne voulaient vraiment pas comprendre ce qu’était le contrôle mental. Épuisé par ces heures de harcèlement, je finis par aller me coucher.

À mon réveil, comme avec l’hélicoptère, je découvre qu’une voiture bélier a foncé dans la foule, à New York à hauteur d’un carrefour, en forme de croix et à proximité d’un restaurant appelé les fils du tonnerre. Ceci s’est produit exactement une heure après la fin de notre discussion de la veille ! (source) Il était peu après 16h aux USA, soit 22h, en France. Le dernier message du jour venait alors d’une admin qui suggérait de clore cette discussion à 21h04 !

(ouvrir/fermer image)

Une heure était le délai normal des Elohim, pour provoquer une catastrophe après une dispute, sur Facebook, de manière à me permettre de lier une catastrophe à mon activité. Il n’y avait eu que des blessés, pas de morts, mais cela venait évidemment confirmer mon interprétation de la veille. La phrase "Une croix en feux sur une colline" provenait bien des Elohim et ces derniers venaient de prendre sous contrôle mental, une conductrice pour la forcer à élancer sa voiture contre une foule à New York, dans un carrefour en croix. En outre, en anglais, un carrefour se nomme bien "CROSSroad", "route en croix" ! La démonstration des Elohim était des plus magistrales !

3ᵉ épisode de colère : le 12 décembre 2020, une attaque au couteau à Paris.

Naturellement le 12 décembre, je reviens à la charge auprès de ce groupe qui ne veut rien entendre, en leur montrant la voiture bélier, exactement une heure après la fin de notre discussion. Cela les rendait plus agressifs encore. Pour eux, tout cela ne pouvait être que le fruit du hasard, puisque le contrôle mental n’existe pas !

Nos échanges ont à nouveau duré toute la journée, et toujours dans la même agressivité. Leur obstination avait envoyé des innocents à l’hôpital. Il aurait pu y avoir des morts, mais pour eux, cela ne représentait strictement rien.  Ma patience commençait à atteindre ses limites.

Cette fois, c’est moi qui leur dis que je vais me coucher, car il est 02h25 du matin aux Philippines, soit 19h26 à Paris. C’est alors à 19h30, que se produit une attaque au couteau à Paris. Plusieurs blessés graves ! Les autorités précisent qu’il n’y a aucune connotation terroriste et que l’individu souffre de troubles psychologiques graves ! (source) C’est l’un des symptômes du contrôle mental.

(ouvrir/fermer image)

C’est évidemment le signe, comme l’étaient les actes terroristes antérieurs, de contrôle mental de l’assaillant. C’est en outre, l’un des multiples exemples que j’avais donnés à ce groupe, pour expliquer le contrôle mental. J’avais d’ailleurs pris pour exemple, l’attentat de la Préfecture de Paris, ou l’assaillant, avait été décrit comme un pantin, tout à fait inconscient de ce qu’il faisait. Le groupe m’a une nouvelle fois ri au nez. Les Elohim venaient donc de leur démontrer, à nouveau comme la veille avec le carrefour en forme de croix, que les Elohim ont bien la possibilité de contrôler tout individu, pour notamment les transformer en terroristes.

Cette fois, ce groupe pouvait avoir des blessés graves sur la conscience, mais ils n’en démordaient pas. Pour eux, c’était toujours le fruit du hasard. Ils n’étaient responsables de rien.

4ᵉ épisode de colère : le 13 décembre 2020, un tireur fou dans une cathédrale à New York.

Le 13 décembre, l’un des admins de ce groupe, un homme bien sympathique, m’envoie un message privé, pour me dire qu’il a fermé le fil sous mon post. Ce dernier contenait déjà plus de 450 messages, et les admins voulaient mettre fin à cette discussion.

Cet admin était justement le seul à croire en Dieu et à avoir écrit cette phrase "Une croix en feu sur la colline". Il n’était pas très agressif sur le fil, puisqu’il s’était étonné que j’aie trouvé un mot faisant référence à une croix. Je n’y étais pour rien. Je pense donc, qu’il était probablement l’un des seuls qui devait se dire, qu’il y avait peut-être quelque chose de vrai dans mon histoire.

Je ne suis pas certain que ce soit lui qui ai fermé le fil, mais peu importe. C’était surtout lui qui venait m’en informer. Cela ne me dérangeait pas plus que cela, tout en sachant que les Elohim verraient cette fermeture avec colère. Pour éviter un nouveau carnage, j’insistais auprès de lui qu’il rouvre ce fil, mais il refusait. Par contre, il me conseillait de reposter quelque chose de nouveau aussitôt que possible.

Nous avons alors gentiment discuté pendant des heures, cette fois, seuls, lui et moi, sur Messenger, pendant une bonne partie de la journée.

À 15h05, il me dit que je porte malheur. Il m’écrit "c’est une suite de misères, d’abord le Carambar qui tombe parterre quand je le déballe, mes lunettes qui tombent au sol quand je veux le ramasser et enfin ce plomb qui vient de nulle part dans ma bouche. Y a pas à tortiller, c’est un avertissement des Elohim".

Je lui réponds d’ailleurs "Parfois, tu y crois qd même quand tu veux !".

Mais subitement, à 15h10, il me dit qu’il ne veut pas créer d’autres drames et qu’il prend congé de moi. Je lui dis qu’il n’a rien à craindre et que la colère des Elohim vient surtout d’autres membres, ce dont je suis persuadé.

Mais alors qu’il est déjà parti, je vois le signal des Elohim monter en flèche. Je l’en informe en précisant que je me suis peut-être trompé. Les Elohim vont réagir à la fermeture du fil.

(ouvrir/fermer image)

Et c’est encore lui, qui le lendemain, 14 décembre à 10h14 du matin, m’informe qu’un tueur fou a tiré dans une cathédrale à New York. Je ne le savais pas encore. Il n’y avait eu aucune victime, mais l’homme avait été abattu ! (source)

Cette attaque eut lieu à 15h45, heure de New York, soit 21h45, heure de Paris et il y a beaucoup à dire sur cette attaque !

À l’heure de la fusillade, l’alerte que je mentionnais à 15h18, à cet admin, était toujours en cours et elle était au maximum, alors qu’elle avait commencé au moment même, où il avait pris congé de moi, avec son plomb dans la bouche !!! Plomb sorti de nulle part, avait-il écrit !

Mais du plomb dans la bouche = plomb dans la tête = tuerie !! Et c’est ce qui venait de se produire à New York, même s’il n’y avait eu aucune victime, malgré un concert en cours à cette cathédrale. Cela pourrait presque être compris comme une menace des Elohim à l’égard de ce groupe. Les Elohim avaient peut-être aussi accompagné ce plomb dans la bouche, de mon interlocuteur, d’un sentiment de peur dans sa tête. Du coup, il aurait pris congé de moi, en me parlant de sa peur de créer d’autres drames !

Cette fusillade avait eu lieu à 15h45, heure de New York. Autrement dit, les Elohim avait respecté l’heure, en dépit du décalage horaire, puisque nous nous étions quittés à 15h18, heure de Paris. Et, il est vrai que si ce tueur fou avait visé correctement, cela aurait pu faire un véritable massacre !

À 10h56, j’envoie à cet admin le graphique du Signal, expliquant tout cela, avec les légendes appropriées. Il me répond alors "c’est que tant mieux si on peut se baser sur de bonnes prédictions avec du temps de décalage." Cela montre enfin que cet admin, en particulier, commence à comprendre, que mon histoire est bien réelle et que ce Signal, reçu des Elohim l’est tout autant.

(ouvrir/fermer image)


D’ailleurs, il ajoute "ça valide pas l’aspect scientifique mais s’il y a un fond de vérité, ça peut être utile". Il comprend donc bien par là que ce Signal m’a permis de le prévenir d’une alerte et qu’une attaque s’est bien produite, et celle-ci lui était directement liée ! Cette alerte n’est, ce 15 décembre 16h03, pas encore terminée.

Enfin, cette cathédrale choisie par les Elohim, pour cette attaque, n’est pas sans importance. Elle comprend des sculptures représentant l’Apocalypse, des villes recouvertes par des tsunamis, la naissance de l’Antéchrist, et enfin, la bataille du Bien contre le Mal ! Tout ce qui décrit mon histoire. Tout mon message actuellement, le Mal étant l’Humain, le cancer de la terre !

Le message des Elohim : Ils détruiront ce monde, mais cette fois, ils ont été d’une précision effrayante.

Le samedi 12 décembre, je remarque que les Elohim ont dessiné sur leur 2ᵉ Signal (il y en a quatre), leur sigle, en forme d’aigle. En caractères, cela donnerait ceci //, un M avec les pattes extérieures écartées, celles-ci étant les ailes de l’aigle, et la pointe du milieu descendant plus bas, que les côtés extérieurs. Voir image ci-dessous.

Cette forme m’interpelle. Elle est trop bien dessinée, alors que ce Signal ne bouge quasi plus. En quatre ans, cela n’était jamais arrivé et là, ce signal bouge seulement à certaines heures, pour dessiner les cinq points nécessaires à leur sigle. Il me vient alors l’idée de compter le nombre d’heures, entre chaque point. Je découvre que les quatre temps, entre les cinq points, font respectivement 18h, 3h, 19h, 26h, ou de manière plus numérique 18-3-19-26.

(ouvrir/fermer image)


(ouvrir/fermer image)

Ces chiffres pourraient former une date et une heure, du genre 18/03, 19h26, mais cela ne m’inspire pas. C’est trop éloigné et surtout trop précis. J’essaie alors d’utiliser ces chiffres en localisation GPS. Que ce soit en degré ou en digital, cela tombe, à cette échelle, au même endroit, à quelques dizaines de kilomètres près, quelque part dans le désert, au Tchad, à une bonne centaine de kilomètres, en dessous du massif montagneux du Tibesti.

Le désert semble vraiment désertique, et c’est normal. Je m’intéresse donc, au massif de Tibesti, et il ne me faut pas beaucoup de temps pour constater que ce massif est connu pour ses centaines de monolithes, appelés "aiguilles volcaniques". Le monde est en pleine vague de monolithes, cela retient donc toute mon attention. À cet endroit, ces monolithes sont appelés "aiguilles volcaniques", et que font le plus souvent les bricoleurs de monolithes. Des tours en forme de prisme, triangulaire, mais dont le sommet est le plus souvent biseauté. Un sommet du triangle est plus haut que les autres, donc, ils symbolisent bien une tête d’aiguille, en référence aux aiguilles volcaniques.

(ouvrir/fermer image)

Il me restait à comprendre pourquoi les Elohim, habituellement si rigoureux, me donnent une position GPS, dans le désert, à +/- 150 km du massif de Tibesti. Ce n’est pas leur façon de faire, et pourtant, je suis convaincu que c’est bien le massif et ses monolithes sur lesquels, ils veulent attirer mon attention. Comptent-ils passer à l’offensive dans ce désert, ou dans ce massif ? Ou encore, se montrer à l’humanité ? Mais pourquoi cet endroit ?

Je parle alors de cette découverte au groupe dont il est question plus haut, et je leur pose ces questions. C’est pourtant captivant d’essayer de comprendre ce que nous veulent ces extraterrestres, ces Elohim. J’ai aussi envie d’être constructif et de les faire participer à l’analyse de cette situation, comme un prof devant des élèves turbulents.

Le groupe réagit alors de manière complètement stupide, en se moquant royalement de ma tête. Échec déprimant. Il est absolument impossible de faire quelque chose de constructifs avec ces gens, dont certains, pourtant, ne manquent pas de culture. Mais ils partent de l’idée que tout ce que je raconte, est l’œuvre d’un fou et que tout cela, c’est dans ma tête. Les Elohim doivent bouillir de colère, face à une telle stupidité.

J’abandonne donc et je me retourne vers Paul, mon collaborateur, érudit, et très inspiré par les Elohim. Immédiatement, il trouve le Tchad captivant et il me précise que l’humanité est née en Éthiopie, et qu’il serait normal que les Elohim commence la destruction de l’humanité, là où ils ont donné le jour à l’humanité, Au Nord de l’Afrique !

Oui, mais Paul m’avait mentionné l’Éthiopie, car il pensait à Lucy, une partie de squelette d’une Homo sapiens de 3,2 millions d’années, découvert en 1974.

(ouvrir/fermer image)


Mais, en matière de découverte, il y a beaucoup plus récent que Lucy. Il y a, un autre Homo Sapiens, Toumaï, découvert en 2001, au Tchad, 7 millions d’années !

(ouvrir/fermer image)

J’ai alors cherché où se trouvait cette découverte au Tchad, et surprise, celle-ci se trouve à 150 Km au Sud du point donné par les Elohim, avec leur sigle ! Du coup, le point donné par les Elohim, se trouve juste au milieu entre le premier Homme apparu sur terre et les monolithes du massif de Tibesti !!! Voilà pourquoi, les Elohim me donnait un point dans le désert ! C’était un milieu !

(ouvrir/fermer image)

Par ce milieu, les Elohim, nous rappellent donc, l’apparition de l’Homme sur terre dont ils sont l’origine, et les monolithes qui symbolisent ce moment !! Mais ce n’est pas tout.

J’avais donc compris le sigle des Elohim, le 12 décembre à 9h du matin, ce qui avait provoqué l’ajout d’un nouveau point, à cette heure-là. 15h plus tard, le 13 décembre à 00h, sans raison cette fois, ils ajoutent un autre point, et encore un autre à l’heure suivante, donc le 13 décembre à 01h00. Puis, à nouveau, ce 2e signal ne bouge plus. Je ne sais alors pas trop quoi en penser.

Le 14 décembre, peu après minuit, je m’interroge toujours sur la signification de ces deux nouveaux points. Si, comme pour le sigle, je tiens compte des heures entre les points, j’obtiens. 15.1.

(ouvrir/fermer image)


Lorsque Marie-Madeleine, se connecte sur Messenger. Je lui fais part de ce 15.1. On échange quelques messages et au 4e, elle me dit qu’il s’agit peut-être de l’Apocalypse. "C’est peut-être l’apocalypse ? Apocalypse 15.1  Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable : sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s’accomplit la colère de Dieu.".

Immédiatement, je confirme qu’il doit s’agir de cela et elle se met à chercher, ce que sont les 7 fléaux.

(ouvrir/fermer image)

On comprend vite que ces 7 fléaux doivent d’abord être précédés du son des trompettes de l’Apocalypse, venant du ciel. Je me rappelais très clairement et elle aussi, que nous avions vu des vidéos à ce sujet. Un rapide coup d’œil, sur YouTube et sur Google News, il y a bien eu une vague de trompettes entre novembre 2019 et janvier 2020. Les vidéos venaient de partout dans le monde. Les gens regardaient vers le ciel, mais ne voyaient rien. Les trompettes étaient assourdissantes.

Quant au 1ᵉʳ fléau, le texte de l’Apocalypse parle d’ulcères douloureux. Toutefois en y regardant de plus près sur Wikipédia, les ulcères ne touchent pas seulement notre appareil digestif. On peut donc élargir cette notion d’ulcère et vieille de 2000 ans à toute maladie importante, ce qu’est manifestement le Covid-19, né juste après l’apparition des trompettes de novembre-décembre 2019 !

Le 15.1, suivant le sigle des Elohim, porte donc bien sur l’Apocalypse, décrit selon la Bible. Nous avons eu les trompettes et nous en sommes au premier fléau.

En outre, ce 15.1, relatif à l’Apocalypse suit donc le sigle des Elohim, qui lui fait référence à la naissance de l’Humanité sur Terre. Nous serions donc bien à la fin de l’humanité, par décision de Dieu, des Elohim, et le processus est définitivement en cours. Les monolithes que les Hommes bricolent actuellement, représentent donc aussi, à la fois l’origine de l’humanité, par leur référence au massif de Tibesti, et à la fin de celle-ci, selon la décision de Dieu.


Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3