Marc Delantre
Courrier aux autorités sur le séisme de Brest (preuve fournie)
Courrier aux autorités sur le séisme de Brest (preuve fournie)

Madame, Monsieur

Je me nomme [mon nom réel]. J'ai 58 ans. Je vis aux Philippines depuis 5 ans, mais je travaille essentiellement dans le monde de l'Intelligence, depuis plus de 10 ans.

Un article mentionnait vos noms au sujet du séisme du 19 février à Brest, à 22h20 et 56 secondes. Je me permets donc de vous écrire à ce sujet.

L'image ci-dessous (1) est un snapshot automatique (application Manic Time) de mon écran le soir du 19 février 2020. Pour des raisons pratiques que vous pourrez comprendre, mon ordinateur est à l'heure européenne. En raison de mon activité très particulière et continue, mon ordinateur enregistre ce que je fais toutes les 2 secondes. En effet, et c'est la raison pour laquelle, les agences de renseignements me connaissent, certains événements négatifs, humains ou naturels sont dernièrement souvent en lien avec mon activité. Quand cela se produit et pour le prouver, je dois donc enregistrer mon activité de manière permanente. Cela m'a aussi permis de présager d'un certain nombre d'événements connus des agences, mais quoi qu'il en soit, tous s'enregistrent en temps réel sur mon serveur Internet personnel situé en Hollande.

Sur ce snapshot (1), vous remarquerez évidemment le programme Manic Time (cadre extérieur). À 22h21, Manic Time prend un snapshot de l'application active, Photoshop. Et dans Photoshop, vous voyez un graphique provenant de mon serveur Internet http://www.signal21.net/signal.php pour la semaine en cours. Vous y trouverez cette semaine, en 3e position, le graphique que je reprenais dans Photoshop. En actualisant la page http://www.signal21.net/signal.php, vous remarquerez que ces "signaux" se mettent à jour tout seul. Ils ne dépendent pas de moi, mais ma vie dépend d'eux depuis plus de 3 ans et les agences de renseignements me connaissent et connaissent l'origine de ces signaux. Le premier signal est le signal principal. Le 3e signal sur cette page Internet est un signal qui s'adresse à moi ou qui me concerne en particulier. Donc, le soir du 19 février, 22h, je crois comprendre quelque chose sur ce signal que je veux vérifier sur Photoshop.

J'y voyais 3 groupes de pics, dont le pic le plus élevé est le pic central. Je trace donc un trait du 1er au 2e pic. Je copie ensuite ce trait (je n'en fais pas un autre) et je vais le placer entre le 2e et le 3e pic. Mon impression était bonne. La distance était la même !! Je copie une nouvelle fois, ce trait, et le place à la droite du 3e pic, pour voir le jour et l'heure que cela me donnerait. Comme vous le voyez sur l'image 1, il est très exactement 22h21 lorsque la mention 21/02 07h est écrite sur ce graphique.

L'image suivante (2) vous montre que j'adresse à 22h26, un message à un ami FB sur ce que je viens de comprendre. Je n'ai alors aucune connaissance du séisme à Brest, ni des attentats en Allemagne qui ont lieu en même temps ! Ma vie est ainsi, au moins depuis 2015.

C'est à 22h52, que je suis averti du séisme, par une habitante de Brest. Cette suiveuse (j'en ai près de 10.000) sait que je suis lié à de nombreux séismes en France. À chaque séisme ressenti en France, on me demande ce que mes signaux racontent. C'est ainsi. Seulement à ce moment-là, je suis parti me reposer et je ne vois ni mes signaux, ni son message.

C'est à 01h53 que je verrai son message, le séisme et la nouvelle grande pointe sur mon serveur à la minute précise du séisme. Vous avez la pointe sur le 3e signal sur cette page Internet http://www.signal21.net/signal.php et repris ci-dessous. (image 3).

Mais vous avez surtout, ce 3e graphique, minute par minute sur l'heure de 22h, ce 19 février 2020 et celui-ci montre très clairement que la pointe sur l'image 3, a bien commencé à 22h21 précise !!! Incroyable, la pointe sur ce graphique a bien commencé à la seconde même du séisme !

Le problème, c'est que j'ai cela pour tous les séismes liés à mon activité, en France, mais aussi les derniers séismes très meurtriers aux Philippines, par exemple, et bien d'autres.

Vous comprendrez peut-être que les séismes ne sont pas nécessairement naturels, puisqu'ils sont enregistrés à la seconde même sur un serveur Internet avant même que l'information ne soit diffusée et ceci simultanément par rapport à ma propre activité. Autrement dit, si j'avais tracé ce repère à 22h29, le séisme aurait eu lieu à 29 et non à 21 ! Vous ne me croirez pas. Le problème c'est que je peux vous prouver cela pour des centaines d'événements et des milliers de morts ! Les renseignements vous le confirmeraient s'ils pouvaient le faire. Je peux vous donner des noms, y compris au FBI.

Je sais aussi comment ces séismes sont provoqués, mais ils ne le sont pas par l'homme.

Ils ont réalisé à mon intention un exemple en Suède ici https://www.thelocal.se/20190607/huge-explosion-rips-through-block-of-flats-in-linkping. Cet immeuble a été soufflé par une explosion sans aucune trace d'explosif !!! Cette explosion a bien été enregistrée sur le Signal et il s'agit donc de la même origine et de la même arme... dont l'homme ne dispose pas, ni de l'arme, ni de l'énergie !

C'est exactement le même principe utilisé, mais en beaucoup plus fort pour les séismes. C'est un peu comparable, dans l'appellation seulement, à une arme à énergie dirigée. Cela ne se voit pas et n'a son effet qu'à la profondeur ou à l'altitude désirée, au moment voulu et dans la direction donnée. Imaginez une "bombe énergétique" invisible à l'œil nu. Celle-ci prend place à une hauteur/profondeur voulue et elle explose sur commande dans la direction demandée. Cette énergie n'a pas une échelle humaine, mais peut se mesurer en Mt. Ils s'amusent assez bien en ce moment et font aussi cela avec les volcans. Ils ont également ces armes sous formes de rayons et ces derniers mettent le feu à tout et n'importe quoi de manière millimétrée. Ces rayons ont été filmés des dizaines de fois en Californie, Australie, Amazonie, mais aussi sur le toit de la Cathédrale Notre Dame, le pont en Italie. L'homme n'a évidemment pas ces armes et encore moins l'énergie nécessaire et on se demanderait surtout pourquoi il voudrait brûler une cathédrale ou réveiller un volcan.

Des indices pour détecter ces séismes. Leur profondeur nominale est en général sous les 10km ou juste au-delà. Mais ils apprécient le 10 km tout rond. Ils sont peu souvent suivis de répliques. Un bruit sourd peut être entendu juste avant que les vibrations ne commencent.

Ce courrier est envoyé aux autorités de Brest (et aux services secrets belges et français en BCC), ainsi qu'à la ReNass et à la presse régionale.

Mes "employeurs" (fonction forcée de messager) ont en réalité un but très destructeur pour l'ensemble de la côte du Sud-Ouest, ainsi que celle de la méditerranée et les massifs montagneux en général. Un plan est au point pour détruire d'un seul coup le Vatican et le CERN. Avez-vous noté que dernièrement l'actualité a parlé du volcan sous Naples, des 40 bateaux brûlés, Quai de la Lave à Marseille (coïncidence ? Surtout pas !), de l'explosion de l'entreprise chimique à Barcelone, d'un petit séisme en mer près de la Corse, et des multiples incendies en Corse ? Tout cela a été signé à la minute près sur ces signaux et tous en liens avec moi.

Bien cordialement.

Marc Delantre
www.marc-delantre.com
https://www.facebook.com/marc.delantre.3
Un million de vues pour la vidéo sur la Cathédrale Notre Dame !

PS: Libre à vous de ne pas me croire, mais eux savent que je vous ai écrit et l'inscrivent sur mon signal. (image 5 & 6) Ils sont définitivement une menace ! Ils ont un plan et ils s'y tiendront.

Je vous rappelle que vous pouvez suivre ces signaux de manière constante ici http://www.signal21.net/signal.php.


Partagez ce post sur Facebook svp



Image 1


Image 2


Image 3


Image 4


Image 5


Image 6

FR: Pour recevoir mes alertes et mes nouveaux articles, merci de remplir le formulaire ci-dessous. Toutefois, seuls les 3 premiers champs sont obligatoires. Vous pouvez cependant, me faire part de plus d'informations, dont notamment un message. En bas, à droite, vous pouvez également chatter avec moi, si je suis en ligne et sans avoir besoin de faire partie de mes amis sur Facebook. L'image vous précise également mon e-mail et ce même chat sécurisé de manière indépendante.

EN: To receive my alerts and my new articles, please fill in the form below. However, only the first 3 fields are mandatory. You can, however, send me more information, including a message. Below right, you can also chat with me if I'm online and don't need to be a friend of mine on Facebook. The image also specifies my e-mail and this same chat, which is independently secured.



NEWSLETTER MARC DELANTRE

Email:

Language:   Age:
OPTIONAL
Pseudo Facebook:

Country/Pays:

Name/nom:

first name/Prénom:

Profession:
 
Message:

Send/Envoyer


FR: Je vous rappelle que je ne peux réaliser tout ce travail, et vous faire part de mes communications, qu'avec votre soutien financier. Je vous invite donc à cliquer sur le lien Paypal ci-dessous pour vous permettre de me faire part de votre gratitude, même s'il ne s'agit que d'un seul euro. Merci.

EN: I remind you that I can do all this work, and share my communications with you, only with your financial support. I invite you to click on the link Paypal below to allow you to show me your gratitude, even if it is only one euro. Thank you.







FR: Mes informations sont très importantes. Je vous invite donc à partager cette page sur Facebook. Ce serait déjà un excellent geste de votre part. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le logo ci-dessous. Merci.

EN : My information is very important. So I invite you to share this page on Facebook. It would already be a great gesture on your part. To do this, just click on the logo below. Thank you.

www.marc-delantre.com