Marc Delantre
Attentat en Nouvelle-Écosse au Canada = Opération Gladio !!
Lié à 4 autres opérations, dont l'attentat de Fredericton

Dans mes posts de ces derniers jours, j'ai avisé d'un ultimatum (https://www.marc-delantre.com/2020/04/ultimatum-countdown.html). Je confirme cet ultimatum, et même plutôt deux fois qu'une. Or cet ultimatum m'a été transmis lors d'une communication sur Messenger avec un correspondant qui avait été pris sous contrôle mental intégral par Gladio. Autrement dit, lorsqu'il a repris connaissance, cet "intermédiaire" utilisé par Gladio ne se souvenait de rien et l'intégralité des messages avaient été effacés sur son Messenger (pas sur le mien). 

Je connais ce procédé de la part de Gladio. Le lendemain, je recontacte cet intermédiaire, qui est aussi un ami, et je lui demande s'il se souvient de ce qui s'est passé la veille. Il croit que je me moque de lui et il ne me croit pas. Par contre, il constate en effet que tout son Messenger a été effacé. Plus tard dans la journée, je publie cet ultimatum, qu'il a donc frappé de ses mains, mais dont il ne se souvient aucunement, et il me répond "C'est quoi cela encore, Marc ?" en parlant de mon article sur l'ultimatum. Signe qu'il ne se souvenait vraiment de rien !  

Or, cette personne, ancien agent de renseignement, est la cible privilégiée pour le contrôle mental de Gladio. Ces derniers le lui avaient d'ailleurs démontré deux jours plus tôt. Gladio avait pris le contrôle de son véhicule et il avait fini dans la façade d'une maison ! Il m'avait également dit quelques jours plus tôt d'avoir reçu des informations des services secrets canadiens sur l'élaboration d'un virus. C'est aussi dans mon Messenger.

Je n'avais pas insisté sur le fait qu'il ne souvenait pas de l'ultimatum qu'il m'avait transmis et dont même son ordinateur ne se souvenait plus. Autre indice, tout cet ultimatum m'avait été transmis en langage militaire et en anglais, alors que mon correspondant habite le Québec et qu'il ne parle pas anglais !! C'est un fervent opposant à l'anglais, comme on en rencontre des milliers au Québec.

Or, c'est le lendemain qu'éclate l'attentat en Nouvelle-Écosse au Canada. Le tueur n'a aucun mobile ! Il y a au moins 23 morts !

Oui, mais quel est le lien avec l'intermédiaire de l'ultimatum ? 

Il habite la même région, mais surtout, je m'aperçois que si je trace une ligne entre l'attentat de ce weekend et son domicile, à Sain-Zénon, au Québec, il y a exactement sur cette ligne, Fredericton, ville d'un autre attentat, plus exactement le 10 août 2018, lui-même en lien avec 3 autres opérations Gladio, dont un sordide triple meurtre familial à Fredericks, USA  ( Notez Fredericton-Fredericks, en 24h), et le crash de deux avions en 48h, dont l'un, venant de Seattle, était piloté par un as des acrobaties aériennes. Le seul problème, c'est que le pilote, bagagiste de profession à l'aéroport de Seattle, n'avait jamais piloté d'avion !! Quatre opérations dont faisait partie celle de Fredericton et démontrant le genre de contrôle mental opéré par Gladio ! Toute cela est très détaillé dans mon livre le Code de Gladio.

Gladio vient donc de se servir de cet attentat à Fredericton sous contrôle mental, pour en réaliser un autre, bien plus meurtrier sur la même ligne droite, le liant à l'intermédiaire de l'ultimatum. 

Or aujourd'hui, je me rends compte que mon intermédiaire québécois m'a bloqué sur Facebook. Nous nous entendions très bien et cet ultimatum n'avait donné lieu à aucune dispute. Voici la fin de cette conversation, mais visiblement, il a dû se rendre compte de son lien avec ce nouvel attentat.



Toutes ces années, je n'ai JAMAIS donné un nom sur Facebook ou sur mon blog, mais cette fois, je me sens obligé de le faire, en mémoire des 23 morts au Canada, mais aussi en raison de cet ultimatum en cours, transmis par cet intermédiaire.

Je vais le communiquer ici, car je sais que vu ma position, aucune autorité n'a jamais souhaité prendre contact avec moi, même si moi, j'ai pris contact avec elles.

Ce fut, par exemple le cas, pour l'attentat de Toronto, le 23 avril 2018, soit exactement deux ans. Je venais de publier ce jour-là, sur Viméo, une vidéo https://www.youtube.com/watch?v=n8wZ8cZj2wQ sur ma connaissance de toutes les opérations terroristes de Gladio, en matière de terrorisme, surtout islamiste. Dans cette vidéo, je décrivais, avec précision, un exemple d'attentat à la voiture bélier. Quelques heures après la mise en ligne de cette vidéo, ce fut l'attentat de Toronto qui suivait scrupuleusement, jusqu'au nombre de morts, l'attentat donné en exemple dans ma vidéo. J'ai passé des heures à échanger avec une responsable de la police de Toronto (Shari Mackay) et y compris avec les services du maire de Toronto (Tory), pour crier que je savais TOUT sur cet attentat, mais jamais, il ne m'a été posé une seule question ! C'est la raison pour laquelle, je donne aujourd'hui, ce nom, intermédiaire pour l'ultimatum, mais surtout, car il peut expliquer mon rôle auprès de Gladio. 

Les autorités prendront donc peut-être contact avec lui. Je rappelle que Gladio est le nom que j'ai donné à l'armée de Dieu, des Elohim, Dieu en hébreux. Les Elohim, sont en fait des extraterrestres, créateurs de notre civilisation. Ils vont y mettre fin, incessamment, par l'explosion du corium, descendant depuis 34 ans, sous la centrale de Tchernobyl, voir article https://www.marc-delantre.com/2020/04/tchernobyl-corium.html. Cela emportera notre civilisation dont les Elohim ne veulent plus pour différentes raisons, mais notamment pour le refus d'admettre nos réelles origines, et dès lors les mensonges répétés depuis 2000 ans de nos religions. La terre est aujourd'hui en danger, non seulement par les comportements des hommes, mais aussi par ce corium toujours en activité (situation de catastrophe appelée, syndrome chinois) et qui menace à présent la terre entière. L'ultimatum concerne donc l'explosion programmée, par les Elohim, de ce corium, avant qu'il emporte toute la planète. C'est donc, ce que cet intermédiaire québécois, sous contrôle mental intégral, m'avait transmis avec précision, à la minute près. 

Il s'agit donc de Alain J. Laurendeau de Saint-Zenon, Quebec, Canada. Il a de multiples profils sur le web et il est très facile à trouver. Il n'a aucune responsabilité dans ces faits, mais il est au minimum un témoin à différents niveaux de ma fonction et il est TRES au courant du plan visant à exploser ce corium. 
Partagez ce post sur Facebook svp





Marc Delantre : N'est plus disponible en ligne // is not available online anymore. marc.delantre@gmail.com








www.marc-delantre.com