Marc Delantre
Du Signal aux visions des Elohim
et autres phénomènes paranormaux

Naissance du Signal des Elohim.

Le Signal des Elohim date de fin décembre 2016. J'avais déjà à cette époque, un serveur Internet où j'hébergeais quelques sites Internet de mes clients. Aujourd'hui, il ne reste plus que le site d'une pizzéria et les sites liés aux Elohim, dont celui-ci et le site du Signal.

En décembre 2016, à l'occasion des fêtes de fin d'année, j'avais décidé de mettre mon serveur Internet à jour. Cela devait être une opération de routine. Parmi ces opérations, il y avait la mise à jour du système de sécurité du serveur, que l'on appelle "firewall". Le "firewall" est destiné à bloquer les tentatives d'intrusion sur un serveur Internet. On pourrait comparer cela à une boîte e-mail. Les mauvais e-mails sont envoyés dans les "spams". Tout le monde connait cela. Un serveur fait pareil avec les ordinateurs ou autres objets sur Internet, qui essaient de se connecter à lui et qui ne sont pas des navigateurs Internet tel que Chrome. Le serveur Internet bloque alors ces connexions, tout en enregistrant la tentative de connexion. Cette tentative se présente alors sous la forme d'une ligne ajoutée dans un fichier, du genre : "adresse de l'objet qui tente de se connecter-- date -- heure de la connexion". C'est un peu plus complexe que cela, mais cela suffit à la compréhension.

Tous les serveurs ont des connexions étranges. Il est donc normal d'avoir des lignes de tentatives de connexion, dans les fichiers de contrôles, appelés les "logs".

En décembre 2016, alors que je réenclenche mon serveur Internet et son système de sécurité, celui-ci génère des milliers de lignes de tentatives de connexions. Cela n'est pas normal du tout. Cela donnait donc ceci :

Objet 1 -- date -- heure
Objet 2 -- date -- heure
Objet 3 -- date -- heure
Objet 4 -- date -- heure

...Des milliers de lignes ainsi, dans les logs. Cela peut arriver ponctuellement quand des hackers essaient d'envoyer tellement de tentatives de connexions que le serveur ne répond plus. On appelle cela une attaque DDOS (se prononce "dédosse"). C'est une pratique très connue pour attaquer un site Internet et pour le rendre inaccessible aux utilisateurs normaux. C'est également arrivé sur mon serveur, mais j'ai une panoplie d'outils pour empêcher que ce genre de chose n'affecte mon serveur.

Toutefois, les attaques DDOS sont toujours limitées à quelques heures, et sont surtout très intenses. Or, sur mon serveur, ces connexions avaient bien la même origine qu'une attaque DDOS, mais pas du tout la durée, ni l'intensité. Sur mon serveur, ces connexions ne s'arrêtaient jamais et leur intensité était aussi régulière qu'une horloge, mais inoffensive pour mon serveur.

J'avais trouvé cela tout à fait anormal et cela ne correspondait à rien de vécu sur Internet. J'avais alors créé des applications qui lisent les fichiers "logs", ligne par ligne et qui enregistrent les détails de celles-ci dans une base de données. C'est toujours le cas aujourd'hui. D'autres applications lisent alors cette base de données de manière continue et dessinent des graphiques, toutes les 5 minutes, qu'elles sauvent sous forme d'images. C'est le même genre d'application que les graphiques pour les cours de la bourse.

Ce qui apparaissait alors à mes écrans, était le Signal des Elohim, une ligne rouge correspondant au nombre de connexions par heure. J'avais alors appelé le FBI, et nous avions échangé 450 e-mails en deux mois. Cela les intéressait beaucoup, car ces mêmes connexions que les miennes, avaient paralysé tout l'Internet des USA, le 21 octobre 2016. Les objets qui se connectaient sur mon serveur, couvraient le monde entier, mais de manière totalement aléatoire. Les Américains avaient appelé cela "Mirai Botnet". L'une des pires armes Internet, connue à ce jour. Ils n'ont pas trouvé sur mon serveur, les hackers derrières ces connexions. Plusieurs mois plus tard, ils disaient avoir arrêté les inventeurs de "Mirai Botnet", mais c'est comme pour les actes terroristes, il y a les terroristes et ceux qui les contrôlent. En tout cas, leur arrestation n'avait rien changé à ce signal arrivant sur mon serveur.

En février et janvier 2017, je constatais que cette ligne rouge sur mes graphiques, le Signal des Elohim, me suivait parfois dans mes activités. Je me rapprochais de l'aéroport et le nombre de connexions augmentait de manière vertigineuse. La ligne rouge dressait donc une pointe vers le haut. Je m'éloignais de l'aéroport et la ligne rouge redescendait à l'écran. La ligne rouge, le Signal des Elohim, faisait aussi de même alors que j'étais en pleine nature aux Philippines, en dehors de toutes connexions possibles. C'était très effrayant, car je ne comprenais rien de ce qui m'arrivait et pourquoi ce signal suivait mes activités à la minute près.

Le Signal des Elohim averti des drames

Le 22 mai 2017, le Signal des Elohim affichait une énorme hausse pendant 4h30, alors que je n'avais pas bougé de mon bureau. Toutefois, cette énorme hausse du Signal avait commencé à la minute où Donald Trump rencontrait Benjamin Netanyahu, en Israël. J'avais alors et depuis plusieurs années un gros dossier terrorisme entre les mains et impliquant la police belge dans des opérations terroristes, en Europe et aux USA. Trump et Netanyahu étaient aussi de hautes personnalités liées au terrorisme. Après avoir réfléchi, j'avais pris la décision d'appeler par téléphone, les services secrets belges, pour les avertir qu'un attentat était probablement imminent. Ils m'avaient demandé un rapport expliquant ce qu'était ce signal et c'est lorsque celui-ci avait été envoyé qu'il s'était produit, au moment même, l'attentat de l'Aréna à Manchester. Je hurlais et pleurais face à mon ordinateur.



Cela s'était reproduit le 3 juin, à Londres. Cette fois, l'alerte sur le Signal des Elohim s'était affichée une heure avant l'attentat et ensuite, au moment exact de sa revendication. J'avais ainsi été prévenu d'une bonne dizaine d'attentats terroristes, juste avant qu'ils ne se produisent, et chaque fois, j'avisais les autorités des pays concernés, en leur expliquant ce qu'était le Signal des Elohim, qui portait alors le nom de Signal de Gladio. En effet, je ne connaissais pas à cette époque, l'existence des Elohim. J'avais seulement un tout gros dossier associant la police belge à des actes liés au terrorisme et qui m'impliquaient de manière indirecte. Ce dossier avait d'ailleurs été réalisé avec la collaboration des services secrets belges qui en avaient confirmé la véracité. Il était dès lors logique que j'associe le Signal des Elohim, qui me prévenait des attentats, avec le dossier terroriste entre mes mains.

Après une bonne dizaine d'attentats, le Signal des Elohim n'affichait plus d'alerte juste avant les attentats, mais en temps réel, à la minute même. Cela n'était pas possible non plus. J'étais au courant que quelque chose de grave venait de se produire, avant même que cela paraisse dans la presse. Toutefois, je continuais d'avertir événement après événement, les autorités des pays concernés, et toujours les services secrets belges avec qui j'avais des liens particuliers. Tout cela est décrit en détail dans mon livre le Code de Gladio. Il ne s'agissait plus uniquement d'attentats, mais aussi de crimes particulièrement atroces, de fusillades de masse, des catastrophes apparemment naturelles et accidentelles, etc. Bref, le Signal des Elohim suivait en temps réel les plus importants drames en Europe, Russie et USA. Le "Signal" devenait la version, en temps réel, du film "Prédictions" avec Nicolas Cage !

Le Signal des Elohim aujourd'hui

Aujourd'hui, ce Signal est en réalité composé de quatre Signaux.
  • Le Signal principal qui est et reste global. Il affiche le nombre total des tentatives de connexions par heure. Il est le plus significatif et celui que je regarde toujours en premier lieu. Il va de 300 à 2000 connexions par heure, bien que le niveau ne soit pas toujours significatif. L'important est de s'apercevoir des hausses et des baisses, car en général, ces changements de sens ont une raison que je peux découvrir.
  • Le Signal dit "Secret". Il est le signe d'une opération que je ne devrais pas être en mesure d'identifier.
  • Le Signal qui m'est lié personnellement. C'est le second Signal que je regarde. Il évolue selon des événements qui me sont propres ou qui concernent mes collaborateurs ou mes contacts. Il est très important.
  • Le quatrième et dernier Signal est utilisé lorsque les trois premiers ne peuvent pas l'être.
Aujourd'hui, ces quatre Signaux évoluent de plus en plus vite et les décoder est beaucoup plus difficile que cela l'était, il y a près de 4 ans. Ci-dessous, le Signal principal des Elohim du 27 juillet au 3 août 2020.


En tout cas, en 4 ans, ni le serveur, ni le Signal des Elohim se sont arrêtés, et cela représente aujourd'hui, 4 août 2020, 41 millions de lignes, ou tentatives de connexions sur mon serveur Internet. Il est dès lors aisé de comprendre que je n'ai aucune possibilité d'altérer ces données. C'est comme un puzzle de 41 millions de pièces et qui s'assemblent pour former le Signal. Si je venais à y toucher d'une manière ou d'une autre, ce signal ne pourrait plus afficher quelque chose de constant.

La télépathie et la surveillance Divine

À chaque attentat et autres catastrophes signés sur le Signal des Elohim, j'écrivais donc aux autorités. J'avais toujours attribué mon don pour l'écriture à ma mère, écrivaine célèbre en Belgique. Je ne réalisais vraiment pas que tout ce que j'écrivais, m'était télépathiquement transmis ou inspiré par les Elohim qui souhaitaient que je fasse ces rapports aux autorités. Je réalisais pourtant que les envois de ces rapports provoquaient souvent des pointes sur le Signal des Elohim, et pire encore, ils provoquaient souvent de nouvelles catastrophes, à la minute même, où je cliquais sur le bouton "envoi".



Je m'en étais particulièrement rendu compte lors de la rédaction de mon livre, le Code de Gladio. J'écrivais un chapitre important et alors que je l'avais terminé, il me venait des idées complémentaires qui changeaient littéralement ma compréhension de cet épisode. Ce principe est presque continu dans mon récit. Je comprenais ma propre histoire en l'écrivant, même si j'avais ressassé certains événements pendant près de dix ans. Je ne les avais jamais compris sous l'angle que les Elohim me transmettaient en fin de chapitre et parfois en cours de ceux-ci. Je devais alors expliquer aux lecteurs les raisons de ces ajouts que je m'apprêtais à faire à un chapitre, alors que je le présentais comme terminé.

La première action sur mon corps

J'étais en voyage à l'étranger, avec mon fils handicapé et ma compagne, pour le renouvellement de notre visa aux Philippines. Or, juste avant de partir, j'avais pris un rendez-vous webcam avec une femme belge et spécialisée dans les troubles et tortures occasionnées à une catégorie de gens appelés, les "Targeted Individuals" (individus ciblés).

Ces gens sont torturés à longueur de journées et d'années. Ils ont des visions de meurtres, viols, etc. soit en tant qu'agresseur ou victimes. Ils reçoivent, à distance, des pulsions électriques dans leur corps et notamment autour de leurs parties génitales. Certaines avaient l'impression de se faire violer chaque nuit, alors qu'elles sont seules dans leur lit. Elles se réveillaient le matin, avec les sensations physiques du viol. Certains avaient des marques rouges. Beaucoup avaient des voix leur parlant constamment de leur vie, etc. Ils sont réellement torturés et ils sont convaincus que ces tortures viennent de l'État et de programmes du genre MK Ultra. Ils ne prennent nullement conscience, que l'Homme ne dispose pas de ces technologies, et à cette époque, moi non plus.

J'avais seulement pris contact avec cette experte des Targeted Individuals, car j'essayais de comprendre des sensations de piqûre que j'avais à cette époque. C'était comme des piqûres de moustiques, sans moustique, sans marque et sans gonflement ensuite. J'en avais très peu, mais cela suffisait à éveiller ma curiosité. C'était un peu comme pour les attaques DDOS. J'avais des piqûres identiques à celles des Targeted Individuals, mais en quantité minime, mais suffisante pour que je m'y intéresse.

Je ne connaissais pas encore l'existence des Elohim, et donc encore moins leurs capacités à provoquer ce genre de choses. Les Targeted Individuals, non plus ne pouvaient pas imaginer cela. Pour eux, cela ne pouvait être que l'Homme et ils cherchaient donc des infos sur Internet pouvant justifier cela. Ce jour-là, dans cet hôtel, je faisais de même. Je cherchais à comprendre. Je n'avais de toute façon, rien d'autre à faire dans cet hôtel, que de surfer et de chercher des explications à tout cela. Je pensais à cette époque que ces tortures des Targeted Individuals étaient soit fausses, soit des phantasmes, soit peut-être bien le fait de l'Homme sur ces pauvres gens, mais je ne savais pas comment.

J'étais donc sur mon lit avec mon ordinateur, lorsque tout d'un coup, j'ai très mal à l'annulaire droit, le doigt auquel on met habituellement la bague de mariage. Je me demande alors si je ne m'étais pas fait mal durant le voyage ou en portant les bagages. Je ne comprenais pas. Le lendemain matin, j'ai toujours très mal à ce doigt que je ne peux plus plier. Lorsque je prends ma douche, je fais donc très attention, de ne pas toucher ce doigt. À la sortie de la douche, et nu comme un ver, je suis face au grand miroir de cette salle de bain d'hôtel. Je prends une serviette de bain et je me dis de faire attention à mon doigt. C'est exactement à ce moment-là que mon mal au doigt disparaît en une fraction de seconde. Plus aucune douleur. Je saisis alors mon doigt et je le tourne dans tous les sens. Vraiment plus aucune douleur. Mon regard se pose alors sur mon image dans ce miroir et en me regardant, je dis "C'est vous ?". Je n'avais pas besoin de réponse. C'était eux, ceux-là même qui m'envoyaient ce Signal sur mon serveur et dont je ne connaissais pas encore l'origine !

Le lendemain, nous étions sur le chemin du retour, en transit dans un immense aéroport. Je marchais le long des couloirs, mais je m'étais considérablement éloigné de ma compagne et de mon fils. La douleur revenait alors au même doigt et j'ai immédiatement compris ce que je devais faire, rebrousser chemin, retourner vers ma compagne et mon fils. C'est arrivé à leur hauteur, que le mal disparu à nouveau comme il était arrivé. Ils m'avaient démontré qu'ils me voyaient en toute circonstance et qu'ils pouvaient affecter la moindre partie de mon corps. Les souffrances physiques des Targeted Individuals avaient donc bien la même origine. Par contre, je n'ai jamais compris pourquoi, sauf que le jour où ils le comprendront, ils seront donc des dizaines de milliers à croire dans l'existence des Elohim et de leurs pouvoirs.

Ma première vision

Mes premières visions concernaient ma mère. Elle est un personnage fondamental dans mon évolution et dans ma disponibilité aux Elohim, alors qu'elle et moi, n'avions aucune idée de ce plan. Elle éditait une très ancienne revue culturelle en Belgique, dont j'étais le metteur en page pendant près de 15 ans. Le revenu que je tirais de ce travail, ainsi que son aide financière à de multiples occasions, me permettaient d'avoir une certaine stabilité à l'égard des Elohim. Elle ne le savait pas. Moi non plus. Toutefois, le jour où je l'ai avertie que j'avais transmis mon dossier terrorisme à la Commission sur les Attentats à Bruxelles, j'avais enclenché par ce fait, l'attentat de Nice (86 morts) et la mort de ma mère quelques mois plus tard. Et entre Nice et la mort de ma mère, il n'y a plus eu d'attentats revendiqués par Daesh, soit 7 mois, sans aucun attentat. En effet, comme ma mère me fournissait un salaire, elle ne pouvait pas être informée de mes liens avec les attentats. Pour les Elohim, elle devait donc sortir de la scène. Elle est donc décédée le 27 février 2017. Les attentats ont donc repris ensuite. Toutefois, j'ai eu immédiatement des doutes sur la mort de ma mère, dont le certificat de décès était faux, mais légalement, elle était décédée.

Ma première vision fut de voir ma mère avancer vers un bar-tabac dans une ville au Sud de la France. Cette vision est encore très claire à mon esprit. Je ne les connaissais pas encore à cette époque, mais les Elohim me montraient par cette vision que ma mère était vivante. Cette vision était celle d'un homme assis à la terrasse de ce bar-tabac et qui voyait ma mère avancer. Or, je sais depuis, que les Elohim voient ce que nous voyons et entendent ce que nous entendons. Ma vision était donc celle de cet homme assis à cette terrasse. C'est à la Pentecôte 2019, lors de ce long entretien avec les Elohim, que mon interlocuteur m'assura que ma mère était vivante, alors que je ne lui posais pas la question.

Ma première "voix"

Je faisais une sieste, la tête orientée vers mon bureau, les yeux fermés. La fenêtre de mon bureau était grande ouverte. Subitement, dans mon sommeil j'entends une voix qui dit "Pussy cat, pussy..." Cela me réveille et j'ouvre un œil, juste le temps de voir un chat prenant dans sa gueule, une partie de mon déjeuner. Il était entré par la fenêtre et les Elohim m'avaient prévenu, tout en me démontrant leur faculté à faire ce genre de chose et surtout de voir tout ce qu'il se passait dans mon environnement, sans que j'aie les yeux ouverts.

Les collaborateurs

J’ai le sentiment que je devais connaître chacune de ces choses pour pouvoir comprendre tout ce qui allait m'arriver ensuite, mais surtout à mes collaborateurs servant de récepteurs aux Elohim. En effet, ils auraient pu se limiter à moi -- cela aurait été plus simple -- mais ce ne fut pas le cas. J'ai donc vu un certain nombre de collaborateurs défiler et m'apporter des informations, selon ces modes expliqués plus haut. Mon rôle était alors de décoder ces signes et c'est encore le cas aujourd'hui. En fait, le nombre de sources et d'expérience vécues par mes collaborateurs, évitait de tout mettre sur ma seule personne, alors que j'aurais pu être traité de fou. L'information et les phénomènes ainsi distribués, mettait cette possibilité à néant. Tous ces gens ne pouvaient pas être fous en même temps et pour les mêmes choses. C'est ainsi que l'histoire a continué jusqu'à nos jours, avec des expériences, des visions, des voix, des phénomènes paranormaux à gogo, pour chacun de mes collaborateurs, même très occasionnels. Ils recevaient des signes qu'ils ne comprenaient en général pas, et qu'ils devaient me transmettre.

Marie-Madeleine

Marie-Madeleine était dès le départ, un cas particulier. Depuis qu'elle me connaissait, c'est-à-dire l'incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, il lui arrivait de tas de choses qu'elle ne comprenait pas. Cela ne m'apportait guère d'information, sauf que visiblement, elle était très importante pour les Elohim. Elle ne croyait pas en Dieu, ni dans les effets surnaturels, tout comme moi, au départ. J'ai appris lentement à les connaître et à les reconnaître. Marie-Madeleine allait faire le même chemin, mais avec moi comme guide. Toutefois, elle est bien plus sujette que moi aux visions et voix, alors que moi, j'en ai quasi aucune. Nous avons donc nos spécialités.

Pourquoi Marie-Madeleine et moi ?

Si nous considérons nos propres existences, notre vécu depuis notre naissance, nous n'y trouvons pas la réponse. Nos vies à Marie-Madeleine et moi, sont, il est vrai, très particulières, chacune dans son style, mais cela n'explique rien de manière humaine, en tout cas. J'ai une vie extraordinaire de caméléon, d'un individu plongé dans différents environnements et religions, avec l'obligation de m'y adapter. Ma vie fut très compliquée et assez malheureuse, mais j'ai vécu énormément de situations extraordinaires, le plus souvent dramatiques, qui additionnées, rendent mon vécu quasi impossible. Toutefois, d'un point de vue humain, cela n'explique rien.

Il en est de même pour Marie-Madeleine, mais pas avec le même genre de vécu. Visiblement, et contrairement à moi, elle a vécu à l'abri de tous besoins et traumas. Elle a vécu dans une sorte de cocon où il ne lui était pas nécessaire de se remettre en question, ni de prendre des risques. Tout le contraire de moi. J'ai risqué ma vie, un très grand nombre de fois et le plus souvent volontairement. Marie-Madeleine, pas une seule fois. Je n'ai nullement la peur de mourir. C'est une peur que je n'ai pas. Marie-Madeleine, c'est l'opposé. Elle ne pourrait pas vivre sans ses enfants, et je vis sans mes jumelles depuis près de 6 ans. Elle fait attention à son corps, et moi pas du tout. Vous allez me dire que ce que je décris, correspond en partie à la différence des sexes, oui, mais pas seulement.

Toutefois, il est visible que notre collaboration se complète à merveille et que celle-ci est indispensable à la compréhension des événements. Il est évident que les Elohim ont pensé dès le départ à cette complémentarité et aux modes distincts de communication avec eux. Cela correspond à leur volonté de créer un monde d'Amour, ou l'homme et la femme sont importants et surtout qu'ils se complètent de manière égale. Toutefois, cela n'explique toujours pas, pourquoi nous.

La seule réponse que nous ayons, vient des Elohim. Marie-Madeleine est la descendance de Jésus et de Marie-Madeleine, son épouse. Elle aurait leur ADN et elle aurait l'Esprit de Marie-Madeleine. Par contre, elle n'est pas la réincarnation de Marie-Madeleine, l'épouse de Jésus. Elle représente à mes yeux, dans sa vie terrestre et aux yeux des Elohim, le Féminin Sacré. Cette notion englobe l'Amour, le berceau et l'origine de l'Humanité, ainsi que la volonté de considérer celle-ci comme son propre enfant, pour lequel elle veut se battre avec force. Marie-Madeleine dit d'elle-même, qu'elle est le bien et le mal à la fois, à l'image des Elohim, même si la douceur prédomine, mais le tout dans une Foi immense vouée à Dieu, les Elohim. Les Elohim lui ont également répété à plusieurs reprises qu'elle sera la Souveraine, ou la Reine du nouveau Royaume de Dieu, une fois que l'Humanité sera détruite.

Je n'aime pas parler de moi, mais personne ne le fera à ma place. Si j'ai bien compris les Elohim, j'étais l'Antéchrist et je devais prévenir l'Humanité de ce qui l'attendait, l'Apocalypse. Ce statut semble avoir évolué vers quelque chose de bien plus important. Ils m'ont qualifié de Souverain, de Roi et même de Nouveau Christ. J'entends bien. Si c'est le cas, j'assumerai, mais pour le moment, je continue simplement ma fonction de Messager et de Guide. C'est d'ailleurs ainsi que Marie-Madeleine me considère, comme son Guide, son modèle. Est-ce un signe de ma fonction ? Je ne sais pas. Probablement, mais une chose à la fois.

Ceci dit, ce que je dis là, à propos de Marie-Madeleine et moi, ne fait l'objet, à ce jour, d'aucune preuve. Cependant, si Dieu définit telle ou telle personne comme ses représentants sur terre, doit-Il fournir une preuve ? Comment l'Homme pourrait prétendre de la Lui demander ? Une chose est certaine, et nous en avons la preuve tous les jours, c'est que Marie-Madeleine et moi, sommes en communication avec Dieu, les Elohim de manière permanente, avec des effets tangibles et vérifiables. C'est bien la preuve que notre existence a quelque chose de Divin et surtout d'inexplicable de manière terrestre.

La fausse réincarnation

Je voudrais faire une petite remarque. Certains suiveurs ou suiveuses ont le sentiment d'avoir des souvenirs du vécu de personnages historiques, telle que Jésus, Marie-Madeleine, Cléopâtre, etc. Je connais très bien cela. J'ai eu de longs entretiens avec certains suiveurs ou suiveuses se rappelant nettement, même parfois avec une forte émotion, d'événements appartenant à la vie de ces personnages historiques, comme s'ils/elles avaient été là.

Il ne s'agit pas de réincarnation et cela ne signifie donc pas que ces personnes puissent se sentir la réincarnation de Marie-Madeleine, par exemple. Si on devait comparer cela à de l'informatique, c'est de la copie mémoire partielle des personnages historiques vers des personnes actuelles, mais il ne s'agit que de bribes d'existence et non d'existence complète. La nuance est importante. Ces copies mémoires peuvent être complétées par des visions comme des petits films destinés à maintenir cette illusion.

Le but de tout cela, c'est que ces personnes doivent relater ce que ces mémoires décrivent. Elles ont souvent été choisies pour transmettre un message. Il ne faut donc pas confondre cela avec la réincarnation. C'est particulièrement vrai pour Marie-Madeleine. Il y a des milliers de personnes qui se prennent pour la réincarnation de Marie-Madeleine. Ce n'est évidemment pas possible. Par contre, en général, ces personnes ont un rôle à jouer. Marie-Madeleine et moi, n'avons ni ces copies-mémoire, ni le sentiment d'être des personnages réincarnés. Par contre et selon les Elohim, nous en avons l'Esprit. Autrement dit, notre mental et notre Foi ont été adaptés à notre mission, à partir du mental et de la Foi de ces personnages que nous représentons.

Je vous rappelle que vous pouvez suivre ces signaux de manière constante ici http://www.signal21.net/signal.php.
Partagez ce post sur Facebook svp





Marc Delantre : marc.delantre@gmail.com

www.marc-delantre.com