Marc Delantre
À BEYROUTH, ÉTAIT-CE UNE BOMBE ?
à base d'hydrogène...


Alors que je rédigeais l'article précédent sur Beyrouth "L'explosion au Liban = Elohim ! Deux cathédrales à moins d'un km !! et pas seulement" (article repris ci-dessous au complet) un très fidèle suiveur m'informait que cette explosion à Beyrouth n'était pas du nitrate d'ammonium, mais à une bombe H de faible puissance. Je ne le contredisais pas, mais je n'avais pas repris cette information dans l'article précédent. Il fallait que je me renseigne !

Or, 4 heures après avoir mis mon premier article en ligne (10h49) (Explosion au Liban = Elohim), les Elohim me suggèrent de reprendre cette information, sur la bombe-H, et de la vérifier. Cela m'a amené à plusieurs constatations :
  • Ce suiveur qui m'informait de la bombe H, a toute ma confiance depuis très longtemps. C'est avec lui et de lui, que j'obtenais toutes les informations relatives aux séismes et catastrophes naturelles. C'est également à lui que j'avais signifié où commencerait le Coronavirus, dans ce petit village au Nord de l'Italie, car il est italien. Toutefois, il s'était éloigné de moi, à la fin mars, car justement, il finissait par rire de mes prédictions qui étaient souvent justes et qu'il ne veut toujours pas croire dans les Elohim (ou Gladio selon mon ancienne appellation). Pour lui, les séismes, c'est la nature et pas les Elohim. Comme quoi, je peux rester longuement ami avec quelqu'un, même s'il n'accepte pas mes idées. C'est donc lui qui s'était éloigné de moi, car il n'aimait pas mes explications et mes prédictions au résultat souvent positif. Mais voilà qu'aujourd'hui, après plusieurs mois sans aucun contact, il revient vers moi, alors que je viens de mettre en ligne l'article sur le Liban (Explosion au Liban = Elohim) pour me dire que ce n'était pas le nitrate d'ammonium, mais une bombe H !! Je sais très bien que cette personne n'est pas revenue vers moi, par hasard juste à ce moment précis, après 4 mois d'absence ! C'était une volonté des Elohim. Il y avait donc de grandes chances que cette information venait des Elohim.

  • Marie-Madeleine, elle aussi revient vers moi, après la parution de mon premier article et me rappelle que ce matin à 9h50, elle m'avait fait part d'un curieux message au sujet d'une recherche qu'elle avait faite sur Internet sans comprendre pourquoi. Elle avait recherché ce qu'était le peroxyde d'hydrogène, sans avoir la moindre idée de la raison de sa recherche. Elle ne m'en avait d'ailleurs pas parlé la veille. Pourtant aujourd'hui, alors que je rédige mon premier article sur le Liban, et que tout le monde parle de nitrate d'ammonium, Marie-Madeleine, me parle, elle, de peroxyde d'hydrogène. Ce produit chimique est bien utilisé comme explosif par les terroristes et dans le carburant des fusées. Marie-Madeleine ne comprend pas pourquoi, elle lisait cela avant que l'explosion ne se produise, ni le contenu de ce qu'elle lisait. La seule chose que ce nom indiquait était hydrogène, et cela ne devait pas être un hasard !


  • Je cherche alors à comparer les images d'un essai de bombe à hydrogène, appelée bombe H, et de l'explosion au-dessus de Beyrouth, hier en fin d'après-midi. Cela correspond ! Dans les deux cas, il se forme une sorte de nuage circulaire au-dessus du champignon central !

  • Je parle alors de ce constat à un autre suiveur qui m'est très proche et qui me rappelle, probablement aussi sous l'inspiration des Elohim, que la France a elle aussi connu une énorme explosion de nitrate d'ammonium. C'est exact, il s'agissait bien de l'explosion d'un stock de 400 tonnes de nitrate d'ammonium. Oui, mais l'explosion du nitrate d'ammonium créé un immense cratère, comme cela fut le cas pour AZF le 21 septembre 2001, et non un nuage circulaire autour du champignon comme une bombe H et encore moins un énorme séisme local comme il est visible à Beyrouth ! Toutefois, la bombe H, donc à hydrogène, est en théorie, une bombe nucléaire. Même petite, elle devrait créer des radiations, mais apparemment, il n'y en a pas ! Pourtant, le Ministre de la Santé libanais conseille aux habitants de quitter Beyrouth au plus vite car l'air y est hautement toxique.
Qu'est ce qui a donc réellement explosé à Beyrouth ?

Certains me diront que les Elohim ne vont pas utiliser de bombe H. Non, ils n'aiment pas le nucléaire. Quoique. La spécialité des Elohim sont les attaques sous faux-drapeaux. Ils utilisaient par exemple très bien, des terroristes sous contrôle mental, au nom de Daesh pour semer la terreur à travers l'Occident. C'était pourtant bien les Elohim, puisque j'étais averti des attentats juste avant ou durant les attentats, par le Signal des Elohim sur mon serveur Internet !

Donc, si les Elohim veulent montrer la colère de Dieu, et frapper Beyrouth pour les deux cathédrales et la mosquée qui s'y trouvent, 60 minutes après la publication de l'un de mes articles, comment vont-ils s'y prendre ?
  • Ils doivent d'abord trouver une raison à cette éventuelle explosion, les milliers de tonnes de nitrate d'ammonium ! Lorsque celui-ci explosera, tout le monde va le rendre responsable de ce qu'il se produirait, et c'est ce qu'il s'est passé.
  • Il leur faut peut-être ensuite trouver un moyen de camoufler la réelle cause de la seconde explosion. Il devait peut-être y avoir une première explosion pour masquer la seconde. Sur certains angles des vidéos prises par les habitants de Beyrouth, on voit à la base comme de petits éclairs électriques. D'où viennent-ils ? Car ces éclairs étaient aussi présents sur le pont de Gènes en Suisse avant qu'il ne s'effondre et sur le toit de la cathédrale Notre Dame à Paris, avant qu'elle ne brûle. Ces éclairs-là étaient produits par des armes à énergie dirigée dont l'homme ne dispose pas. En outre, pour le public et les autorités, une première catastrophe peut très bien en déclencher une autre, alors que la première n'a pu servir que cacher l'enclenchement de la seconde.
  • Il leur faut ensuite trouver des coupables éventuels, si jamais, la cause criminelle était prouvée. C'était tout trouvé, comme par hasard, -- mais est-un hasard ?? Ou était-ce aussi provoqué par les Elohim ? -- de nouveaux troubles sont nés, en juillet, entre le Liban et Israël et ce dernier est bien capable de causer ce genre d'explosion, même s'ils n'en sont pas à l'origine.
  • Une fois que ce plan était élaboré, il faut laisser à ma collaboratrice, Marie-Madeleine, et moi, des signes laissant présager d'une catastrophe et c'est alors qu'elle tombe nez à nez avec une remorque agricole déversant sa poudre blanche sur la route. Toutefois, elle ne considère pas cela comme un signe, mais comme un accident, et elle ne m'en parle pas. Par contre, sa mémoire enregistre ce fait.
  • Il faut ensuite que mes activités soient, comme à leur habitude, le détonateur de cette gigantesque explosion. La première explosion a donc lieu lorsque je rédige mon premier article (Des Signes Aux Visions), et qu'ils me poussent eux-mêmes à parler de Benjamin Netanyahu et de Donald Trump pour le premier attentat dont j'avais été averti. Or, la rédaction de ce premier article est étalée sur deux jours, ce qui ne m'arrive jamais.
  • C'est donc lors du premier jour de rédaction de ce premier article que Marie-Madeleine analyse le peroxyde d'hydrogène, alors qu'elle ne sait même pas pourquoi elle se documente là-dessus. Elle ne m'en parle donc pas non plus, puisqu'elle ne sait pas ce qu'elle était en train de faire et pourquoi.
  • L'énorme explosion a donc lieu 60 minutes exactement après la publication de ce premier article (Des Signes Aux Visions).
  • Les Elohim doivent ensuite me laisser réfléchir. Je dois me poser la question s'ils sont ou non concernés par cette explosion à Beyrouth ?
  • C'est seulement le lendemain, que télépathiquement, ils me mettent d'abord sur la voie de la partie de mon premier article, concernant Netanyahu et Donald Trump, et de l'heure de la publication de ce premier article, tombant exactement une heure avant l'explosion. Cela me pousse donc à écrire un second article à propos de l'explosion, tout en n'étant pas très sûr de moi.
  • Les Elohim remarquent lors de la rédaction de l'article concernant l'explosion à Beyrouth (Explosion au Liban = Elohim) que je ne vois pas leur principale raison à cette gigantesque explosion. Ils me font alors chercher les cathédrales et ils demandent à Marie-Madeleine de me parler de la remorque agricole de poudre blanche.
  • Je termine donc mon premier article sans parler de la bombe à hydrogène, car je ne la connais pas.
  • Quelques minutes après la publication de ce second article (Explosion au Liban = Elohim), ils contrôlent l'un de mes suiveurs (contrôle mental) en qui j'ai toute confiance, qui me dit que l'explosion n'est pas due au nitrate d'ammonium, mais à une bombe à hydrogène. Vrai ou faux ? J'hésite.
  • C'est alors qu'ils font de même avec Marie-Madeleine, qui me parle de ses recherches inexpliquées sur le peroxyde d'hydrogène, avant même que l'explosion ait eu lieu à Beyrouth !
  • Je prends alors ma décision, j'écris un nouvel article, sans affirmer avec certitude qu'il s'agit d'une bombe H, ou d'une version miniature, mais en me demandant très sérieusement, ce qui a réellement explosé à Beyrouth. Visiblement, les Elohim insistent pour me dire que cela n'a rien à voir avec le nitrate d'ammonium, mais que cela a bien un lien avec l'hydrogène.
En tout cas, les Elohim ont cette fois, frappé vraiment très très fort. Il y a plus de 300.000 sans abris.


Premier article
L'EXPLOSION AU LIBAN = ELOHIM !
Deux cathédrales à moins d'un km !! et ...

Est-ce une coïncidence ?

En général, poser la question est y répondre, surtout avec les Elohim. Habituellement, je réponds à cela, que les coïncidences n'existent pas. Aujourd'hui, je m'interroge sur la réelle origine de cette énorme explosion à Beyrouth, hier, 4 août à 17h10.

Voici, la raison de mon doute. Exactement une heure plus tôt, à 16h10, je publiais un article sur l'évolution des Signes des Elohim à mon égard et celui de Marie-Madeleine.
  • Or, dans cet article je parle du premier attentat averti par le Signal des Elohim, le 22 mai 2017. Le Signal était à cette époque, appelé le Signal de Gladio, puisque je ne connaissais pas l'existence des Elohim. Cet attentat avait eu lieu à Manchester à l'Arena et avait causé la mort de 23 personnes et blessé 250 autres.
  • Or, cette alerte du 22 mai 2017, avait commencé, à la minute près, lors de la rencontre de Benjamin Netanyahu et de Donald Trump en Israël.
  • Or, le Liban est officiellement en guerre avec le premier, Israël. Quant au second, Donald Trump, est le seul au monde qui affirmait, hier, que cette explosion était un attentat.
  • Or, ce sont les deux seuls mentionnés dans mon article, exactement 60 minutes avant l'explosion au Liban.
Le Signal des Elohim ne présente hier aucune pointe/alerte pour le moment de l'explosion, mais j'ai une irrésistible envie de faire quand même un article sur cette très curieuse coïncidence (ce n'est pas la seule voir plus bas), qui selon ma réponse habituelle, n'en serait pas une. Voici le graphique à l'origine de mon doute initial et repris dans mon article de hier, soit exactement, une heure avant cette explosion au Liban, hier, 4 août 2020.


Alors que j'allais déjà refermer cet article, me limitant à cette seule coïncidence, les Elohim me font écrire :

"Pourquoi Dieu, les Elohim, feraient-ils cela ?"

Plutôt que d'expliquer la Colère de Dieu, je regarde alors s'il existe une cathédrale à Beyrouth. Je savais en effet que Beyrouth est une ville à la fois chrétienne et musulmane. Ma découverte fut de taille ! Il n'y a pas une cathédrale à Beyrouth, mais deux cathédrales, l'une chrétienne catholique, l'autre chrétienne orthodoxe, l'une à côté de l'autre, et aux côtés d'une importante mosquée. Le tout à moins d'un kilomètre de l'explosion ! Cela ne pouvait pas être un hasard !!



Enfin, lorsque je termine cet article, Marie-Madeleine, me dit que suite à un accident, une remorque agricole avec de la poudre blanche s'était renversée avant-hier, dans le rond-point juste en face de chez elle. Elle vient de comprendre que cela aurait sans doute un lien avec le nitrate d'ammonium à la base de l'explosion au Liban.

Enfin, je réponds à la question "Pourquoi Dieu, les Elohim, feraient-ils cela ?" La réponse se trouve dans les articles qui précèdent. C'est la Colère de Dieu contre l'Humanité, qu'elle que soit sa religion, dans la mesure ou ces religions ont toutes caché à l'Humanité, son origine, les Elohim et non un Dieu unique et imagé, tel que ces religions veulent nous le faire croire !

Update : On vient de m'envoyer sur Facebook une vidéo. Celle-ci montre qu'un objet étrange et sombre, "vole" vers l'origine de la fumée à Beyrouth, et une fois que cet objet disparait dans la fumée, l'explosion se produit. Cette vidéo est ici
https://www.facebook.com/sansabil.jamal/videos/2674028146197341/

Marie-Madeleine ajoute alors que lorsque cet objet disparait dans la fumée, une illusion d'optique fait apparaître nettement la forme d'une Vierge Noire au milieu de l'écran. Les Vierges Noires, représentent dans les cathédrales et églises, Marie-Madeleine, l'épouse de Jésus, mais aussi la vengeance des Elohim sur l'Humanité.


*****
Extrait de mon article "Du Signal aux Visions des Elohim et autres effets paranormaux"
https://www.marc-delantre.com/2020/08/du-signal-aux-visions.html
*****

Le Signal des Elohim averti des drames

Le 22 mai 2017, le Signal des Elohim affichait une énorme hausse pendant 4h30, alors que je n'avais pas bougé de mon bureau. Toutefois, cette énorme hausse du Signal avait commencé à la minute où Donald Trump rencontrait Benjamin Netanyahu, en Israël. J'avais alors et depuis plusieurs années un gros dossier terrorisme entre les mains et impliquant la police belge dans des opérations terroristes, en Europe et aux USA. Trump et Netanyahu étaient aussi de hautes personnalités liées au terrorisme. Après avoir réfléchi, j'avais pris la décision d'appeler par téléphone, les services secrets belges, pour les avertir qu'un attentat était probablement imminent. Ils m'avaient demandé un rapport expliquant ce qu'était ce signal et c'est lorsque celui-ci avait été envoyé qu'il s'était produit, au moment même, l'attentat de l'Aréna à Manchester. Je hurlais et pleurais face à mon ordinateur.



Enfin, je vous rappelle que j'ai ABSOLUMENT besoin de votre soutien financier, pour continuer de vous informer. Même quelques euros peuvent suffire. N'oubliez pas non plus, que lorsque vous m'aidez, vous montrez surtout au Elohim que vous soutenez et croyez en leur Messager, ce qui est évidemment de bonne augure, si vous espérez être sauvé. Je vous rappelle mon PayPal https://www.paypal.me/MarcDelantre.

Je vous rappelle que vous pouvez suivre ces signaux de manière constante ici http://www.signal21.net/signal.php.
Partagez ce post sur Facebook svp





Marc Delantre : marc.delantre@gmail.com

www.marc-delantre.com