Marc Delantre
DEUX MORTS DE PLUS DANS LA FORCE BARKHANE !!
Encore à cause de moi... Rappels...

Avant de commencer cet article je dois rappeler quelques petites choses, même si celles-ci ont été maintes fois abordées dans mes articles précédents. 

Les autorités françaises et de nombreux autres pays me connaissent très bien, comme agent de renseignements (informant) pour avoir averti des attentats depuis 2015 et qui se sont tous produits, immédiatement après mes avertissements. Je suis ainsi directement lié à tous les attentats d’Al-Qaïda et surtout de l’État Islamique, depuis 2015, et particulièrement ceux en Occident et revendiqués par leur agence, Amaq. Celle-ci est d’ailleurs située en Belgique, et un moment, ils avaient même créé leur site Internet avec un ".be", pour Belgique.

Que j’en ai versé des larmes, à l’époque, après avoir prévenu les autorités et vu ensuite ces attentats ! J’avais un dossier et des enregistrements MP3, pris au sein du Mossad dont pourtant, jamais personne n’a entendu parler. Ils démontraient le terrorisme d’État. En 2013, les Services secrets belges m’avaient aidé à porter plainte pour terrorisme, contre la police belge. Mon dossier a été classé fin 2014, et début 2015, les attentats pouvaient commencer. Ce fut Charlie-Hebdo !

Comme ces autorités n’avaient pas du tout envie de me croire, "mes employeurs", ont ajouté des catastrophes en fonction de mes activités, dont mes envois de rapport d’Intelligence à ces mêmes autorités. Il est ainsi arrivé des dizaines de fois que ces autorités ont pu constater qu’aux heures précises de la réception de mes e-mails, se produisaient des catastrophes synchronisées à la minute près. Mon premier courrier à l’ONU a ainsi causé, à la minute près, la mort de 257 personnes dans un accident d’avion en Algérie. 

À partir de 2018, aux attentats se sont ajoutés les tueries de masse, dont celle de Las Vegas (50 morts), ainsi que les catastrophes naturelles, accidentelles ou criminelles, toutes liées à mes activités de Messager, pour "mes employeurs". Les autorités savent cela. Je les avais même prévenues avant l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris. Toutefois, elles ne peuvent pas me répondre car cela officialiserait mon rôle, et surtout, l’existence de "ces employeurs", capables de choses que l’Homme ne peut pas faire, et surtout capables de connaître les pires mensonges des États sur leur population.

Toute mon histoire, de ma naissance (1961) à septembre 2019, est racontée dans mon livre, Le Code de Gladio, disponible chez Amazon, en français et en anglais. Des centaines de preuves y sont fournies.


(ouvrir/fermer image)

Donc, puisque les autorités ne répondent pas à mes avertissements, périodiquement, "mes employeurs" s’en prennent aux forces de police et militaires de la France, puisqu’il s’agit de mon principal public. En effet, comme les autorités françaises ne sont pas disposées à dire la vérité -- les Américains non plus -- ils continuent de frapper. Nashville en était une conséquence aux États-Unis.         

"Mes employeurs" sont ceux qui ont fait en sorte que les Hommes se mettent à bricoler à la va-vite et à leurs frais des "monolithes" sur toute la planète. Une bonne centaine à ce jour. Ces Hommes n’ont pourtant pas remarqué que la tour AT&T visée à Nashville, avait justement la forme triangulaire et la brillance d’un "monolithe".


(ouvrir/fermer image)

Ils n’ont pas remarqué non plus que l’explosion, qui a détruit tout un quartier de Nashville, ne venait en premier lieu, pas du camping-car se trouvant sur le trottoir d’en face, mais bien d’un rayon DEW (Direct Energy Weapon), venant du ciel, comme celui qui était présent au-dessus de Notre Dame et du port de Beyrouth. Pourtant, comme expliqué dans mon article sur Nashville, les Hommes n’ont pas cette arme. (Voir mon article précédent en français et en anglais.).


(ouvrir/fermer image)

Je profite pour rappeler que ces "monolithes", construits par les hommes, sous le contrôle de "mes employeurs", font référence à une région d’Afrique, où justement l’opération Barkhane se trouve. Il s’agit plus précisément du Tchad, où s’est rendu Castex pour le réveillon avec les troupes françaises. 

Quand je dis que les Hommes ne comprennent pas. Les complotistes à la recherche de failles et de vidéos de caméra de surveillance, trouvent les réponses. Il va de soi que les autorités, notamment à Nashville se sont bien rendu compte que ce quartier détruit ne pouvait pas être la seule conséquence d’un camping-car. Ils ne trouvent d’ailleurs pas de trace d’explosifs. Au moins, deux vidéos montrent ce qui s’est réellement passé, l’une avec vue sur le ciel, l’autre qui filmait la rue. Il est évident que le FBI a compris ce qu’il s’était réellement passé, mais comme les Français, ils ne veulent rien dire. 

Dans ce même ordre d’idée, il y a les dizaines de mutilations d’animaux. Pour la gendarmerie, la raison n’est pas humaine... et elle prétend que cette vague de mutilations chirurgicales et le plus souvent, sans sang, a pour origine des causes naturelles, animales ou accidentelles. Les éleveurs et propriétaires n’y croient pas une seconde. Encore une fois, les autorités ont probablement compris, et elles ne vont pas livrer la vérité. 

Même si ces autorités ne me disent rien, elles me protègent sur tous les réseaux. J’ai un droit de parole absolu, alors que je suis lu par des milliers de lecteurs tous les jours. Nous l’avons vu le jour où mes employeurs ont provoqué une procédure automatique sur Facebook qui avait viré tous mes comptes. Tout a été remis en ordre en moins de 24h, et cela n’arrive évidemment jamais ! Si je n’avais plus l’occasion de m’exprimer, ces autorités très muettes, perdraient leur seule source d’information. Donc, je peux dire ce que je veux et je le dois, puisque c’est ma mission, pour "mes employeurs".  

Toutefois, cette mission s’est compliquée pour moi, à partir de l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris. Depuis ce jour, je dois annoncer au monde que l’humanité arrive à sa fin. Game over -- Les jeux sont faits. "Mes employeurs" en ont marre de la bêtise humaine et surtout du refus des Hommes d’admettre leurs vraies origines. C’est la raison de ces monolithes pointant exactement vers cette région d’Afrique où est apparu le premier Homme sur terre, il y a sept millions d’années. Ils nous rappellent nos origines. En effet, cette région du monde se caractérise aussi par un massif volcanique fait de centaines de monolithes. Voir mon dernier article à ce sujet.


(ouvrir/fermer image)

Remarquez d’ailleurs, comme je le disais dans mon article sur Nashville. Je suis connu depuis 2008 (alors indic pour les services français) pour prévenir ou confirmer des attentats et catastrophes. Les autorités savent donc que je suis informé, comme personne ne l’est au monde. Et aujourd’hui, j’ai la charge d’informer les autorités et ceux qui me lisent que c’est l’humanité toute entière qui disparaîtra dans très peu de temps. Malgré tout, et l’étendue des malheurs qu’ils répandent, ils sont très logiques, car cela correspond à leur plan de destruction de l’humanité.

Mes employeurs ont donc multiplié les signes à destination des Hommes pour qu’ils comprennent et c’est ma mission de vous expliquer ces signes. Les autorités de plusieurs pays me suivent plus rapidement que vous, pour connaître au plus vite mes prochaines communications, et explications de ces signes, mais elles ne veulent, pour le moment, pas expliquer à leur population, que la fin de l’Humanité à sonné.

Comme le disent les pierres de Guidestones, l’Homme est devenu le cancer de la Terre. À près de 8 milliards d’individus, nous vivons le plus souvent à crédit par rapport aux ressources naturelles de la terre. En outre, l’Homme a commis d’énormes bêtises qui pourrait provoquer l’implosion ou l’explosion de cette planète bleue, la préférée de "mes employeurs". Alors, en tant que propriétaire et avant de perdre ce qui leur est de plus précieux, ils ont décidé de supprimer ce cancer qu’est l’Homme et de ramener sa population à quelques centaines de millions, seulement.


(ouvrir/fermer image)

L’Homme appelle cela l’Apocalypse, car cela lui a été enseigné depuis deux mille ans. Le verset 15.1 précise d’ailleurs que l’Homme entendra les Sept Trompettes de l’Apocalypse et connaître ensuite les Sept Fléaux. Le monde a bien entendu ces trompettes, également appelées les "Humm" par analogie à leur bruit, en décembre 2019 et janvier 2020. Le premier fléau est ensuite arrivé, celui de la maladie, le Covid-19. L’Apocalypse est donc en cours.

Ne croyez-vous pas qu’au vu du nombre illimité de ses symptômes, les grands de ce monde n’ont pas compris que ce Covid-19 n’avait rien de naturel ? Il change même maintenant le goût et l’odeur des aliments. Une dame s’est vue recracher du chocolat qui selon elle, goûtait la mort. Pour certains malades du Covid, les aliments sentent l’urine. Vous ne croyez quand même pas que les autorités sont assez idiotes pour ne pas comprendre que ce Covid est un instrument de la mort, et que ces monolithes, ou ces mutilations animales sont des signes de fin de partie, venant d’une force que l’Homme ne peut pas contrer.  Mes employeurs se plaisent d’ailleurs à rendre ces signes de plus en plus flagrants, pour que la population les voit, ce qui pourrait forcer les autorités à dire la vérité. 

À cela s’ajoute aussi cet épisode dramatique de mes tentatives de contacts au sein des groupes Facebook, depuis le 8 décembre. Beaucoup de gens m’ont traité de fou, ou m’ont agressé, voire bloqué. Il m’était demandé d’aller au-devant de vous, et surtout de ceux qui ne me connaissent pas. C’était une vraie souffrance pour moi, mais comment ont réagi "mes employeurs" ?  Avec colère, et ils prenaient soin que dans les minutes qui suivaient les principales disputes, se produisaient d’autres drames. Au total, cela a provoqué la mort de près de 20 personnes en une dizaine d’opérations, dont le crash de deux hélicoptères. Cela a rendu certains, encore plus furieux contre moi, mais d’autres ont commencé à comprendre. C’était le but. Le pavé dans la mare, mais si vous étiez plus nombreux à croire en ce que je vous dis et pas aussi enclin à m’agresser, sans comprendre, il n’y aurait pas eu autant de morts sur le mois de décembre.

Parmi ces épisodes, il y eut les trois militaires morts au Mali. Que s’était-il passé ? Dans la nuit du 27 au 28 décembre 2020, le gourou Raël s’était opposé à moi et cela avait provoqué un infanticide immédiat en France et trois morts au sein de la Force Barkhane, quelques heures plus tard. C’était leur véhicule blindé léger, communément appelé VBL, qui avait sauté sur une mine, et j’avais déjà souligné que VBL sont les initiales de mon vrai nom de famille. Cet attentat avait été largement signé sur le Signal de "mes employeurs" et tout ceci est expliqué dans mon article à ce sujet, du 29 décembre 2020.


(ouvrir/fermer image)

Bref, "mes employeurs" ne vous laisseront pas tranquille, ni ne laisseront les autorités dans leur mensonge tant que la vérité ne sera pas dite de manière officielle. Le Covid-19 sera remplacé par le Covid-21, les vaccins ne serviront à rien et les catastrophes se feront de plus en plus nombreuses, alors que la guerre civile est déjà à votre porte. Certains militaires ont déjà reçu leur avis de mobilisation. L’effondrement du monde financier et de l’humanité est vraiment très proche. Pourtant, face à cette situation qui s’aggrave de jour en jour, vous ne voulez pas écouter ou suivre le guide, ce qui pourrait vous permettre de vous sauver. Je n’ai pourtant rien à y gagner.

Cela m’amène au drame de ce jour. J’avais écrit récemment à mon père et à mes collaborateurs que, vu l’évolution des événements, je me demandais si "mes employeurs" ne souhaitaient pas que ma fonction, ainsi que leur existence, soient rendues publiques, à l’échelle planétaire. Ce n’est pas le fait de vouloir me mettre en avant, mais c’est en réfléchissant à leur stratégie.

Ils ne s’arrêteront pas dans leur plan. L’humanité sera bien menée à sa destruction finale, mais il me paraîtrait assez logique, que "mes employeurs" veuillent fournir un Messager à cette humanité, pour laisser la possibilité à ceux qui croient dans leur existence et dans leur suprématie, de suivre un Guide, pour permettre à certains d’être sauvés. Ok, je fais cela depuis des mois, mais ceux qui me suivent réellement et qui croient en mes paroles, sont si peu nombreux, qu’il me paraitrait évident que "ces divins employeurs" vont faire en sorte que leur Messager soit connu et reconnu.

Sincèrement, c’est la logique qui me fait dire cela et non l’envie, car je ne suis pas un homme des médias, de foule, etc. Je n’ai jamais été un leader, sauf à une toute petite échelle. Non, je pense surtout que stratégiquement, cela me semble plus que probable que ce soit l’une des prochaines étapes parmi beaucoup d’autres destinées à enfoncer l’humanité vers le chaos absolu. 

Donc, c’est suite à cela que mon cher père m’écrivait un e-mail ce samedi à 11h38, heure de Paris. Il me disait que je ne devais pas trop parler de la fin du monde, car cela finira par me mettre en danger. Alors qu’il écrivait son e-mail à la connaissance de "mes employeurs" qui voient tout, ces derniers m’ont réveillé d’une façon peu ordinaire. Je ne dormais pourtant que depuis une quinzaine de minutes. Je me suis retrouvé dans mon lit en train de taper sur mon clavier, qui n’était évidemment pas là. Je laisse entendre à "mes employeurs" que je suis trop fatigué pour retourner travailler. Je me rendors et ils remettent ça. Je me suis donc levé, et je suis retourné à mon bureau. À peine étais-je assis, que l’email de mon père arrivait. Mes collaborateurs et moi, sommes coutumiers de ce genre de manifestations surnaturelles.

J’ai donc répondu à mon père, quelques minutes plus tard, en lui racontant mon réveil. Je lui disais aussi que je n’avais pas le choix et que "mes employeurs" s’occupaient probablement de ma sécurité. Toutefois, ces derniers n’ont apparemment pas apprécié ce conseil de mon cher père, car 20 minutes plus tard, explosait au Mali, un nouveau véhicule blindé léger, causant la mort de 2 militaires. Ce véhicule s’appelle un VBL, en jargon militaire, les initiales de notre nom à mon père et moi, mais ce n’est pas tout. L’un des militaires est une femme, au prénom de Yvonne, qui est le prénom de mes deux grands-mères et mère de mon père.  


(ouvrir/fermer image)

En outre, le premier à avoir averti la presse de cet incident est un journaliste, Wassin Nasr, suivi par 76.000 personnes sur Twitter. Il n’est d’ailleurs pas étonnant que "mes employeurs" aient fait en sorte que ce soit lui qui ait avisé en premier la presse française de ce nouvel attentat. C’est un grand spécialiste du terrorisme. 

L’heure du premier tweet de Wassin Nasr, correspond à une première immense alerte sur ce Signal, que mes employeurs envoient sur mon serveur depuis décembre 2016. Son premier tweet à ce sujet, date du 2 janvier 16h29, ce qui correspond à la première alerte sur le Signal, et plus précisément sur la partie du Signal qui me concerne personnellement. J’avais évidemment vu hier, cette alerte, me concernant et tombant 4 heures après mon échange avec mon père, mais je n’étais pas encore au courant des deux militaires tués autour de midi, heure française. Toutefois, j’avais bien compris, que cela avait un lien avec mon père, mais je ne comprenais pas vraiment pourquoi. 


(ouvrir/fermer image)


(ouvrir/fermer image)

Vers minuit, une autre forte alerte se fait, cette fois, sur le Signal principal sur mon serveur. Pour rappel, mes employeurs m’envoient 4 signaux de manière permanente, et ils sont visibles sur cette page depuis 2017. Le FBI, qui a passé 3 mois sur mon serveur, n’en a jamais trouvé l’origine. Je cherche donc à comprendre pourquoi j’ai cette nouvelle grosse alerte à minuit. Il ne m’a pas fallu longtemps pour trouver. C’est l’heure du communiqué de l’Élysée sur les deux morts au Mali. C’est alors en cherchant à connaître l’heure exacte de cet incident que je suis tombé sur les tweets de Wassin Nasr qui mentionnait 11h. Le Mali ayant une heure de retard sur la France, cela donnait midi, heure de Paris. Les articles de presse s’y perdent d’ailleurs un peu. Certains disent le matin, d’autre l’après-midi.  

Quoi qu’il soit, deux militaires sont donc morts à cause d’un conseil paternel que "mes employeurs" n’ont visiblement pas apprécié. Je dois donc continuer d’avertir l’humanité de sa fin imminente.

Il ne me reste plus qu’à préciser une nouvelle fois qui sont "ces employeurs". Ce sont bien évidemment les Elohim, ces extraterrestres à l’origine des Hommes sur terre. Elohim est un terme en hébreu, signifiant littéralement, "ceux qui viennent du ciel" et ce terme était présent dans des textes plus anciens que l’Ancien Testament. Toutefois, les religions ont préféré remplacer le mot "Elohim", par "Dieu", un mot très imagé et singulier, pour éviter que les Hommes se rendent compte de leur origine. La principale colère des Elohim, c’est qu’aujourd’hui, les Hommes ne veulent plus comprendre d’où viennent-ils, et que la seule solution qui leur reste, pour restaurer la vérité et l’équilibre naturel sur terre, c’est de lui faire faire, un énorme "reset", pour tout recommencer à zéro. Le Nouveau Monde sera dédié à l’Amour, et l’argent n’y aura plus aucune place. Leur plan est très précis et celui-ci a déjà été abordé dans nombre de mes articles. C’est l’Apocalypse.

Je vous rappelle que pour suivre mon actualité, c’est ici : 
https://www.marc-delantre.com/journal.php


Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3