Marc Delantre
SÉISMES : LES ELOHIM SONT TRÈS EN COLÈRE !
Voici leur message.

Le 15 janvier à 6h20 du matin, je publiais l’article "4 morts et 5 blessés au sein des forces de l’ONU au Mali, suite à une nouvelle dispute avec moi sur Facebook". Lors de la rédaction de cet article, je ne me sentais vraiment pas bien. J’avais un gros rhume, plus exactement une allergie à la poussière aux Philippines, et j’avais même du mal à me relire, parlant du nez et éternuant régulièrement. C’est très étrange cette allergie, que je n’ai d’ailleurs qu’à cet endroit. Mon nez fait presque office de baromètre. Quand il se met à piquer, et à s’encombrer, c’est qu’il va pleuvoir, et comme nous sommes en saison des pluies, l’état de mon nez est fonction de la météo. C’est très pénible, car je ne trouve aucun médicament qui puisse éviter cela.

Donc, à 6h20, je publie cet article, mais je ne suis pas trop content de moi. Cet article me laisse un goût d’incomplet ou de mal formulé, mais je ne suis vraiment pas en forme.

Le 15 janvier à 7h00 du matin, Marie-Madeleine me dit de regarder si le séisme de 6.2 en Indonésie, le 14 janvier au soir, n’est pas lié à la même histoire. Je lui réponds que cela fait plusieurs jours qu’il y a plusieurs gros séismes, mais j’ai l’esprit trop embrumé, je ne fais pas le rapport avec l’article que je viens d’écrire au sujet de l’ONU. J’aurais dû y faire attention, car j’ai un collaborateur qui suit les séismes de très très près, et cela faisait plusieurs jours qu’il me tenait au courant des différents séismes, voire avant même que les informations les mentionnent. En effet, il suit les capteurs de secousses directement sur Internet et il me tient au courant au fil de l’eau. Je savais donc qu’il y avait eu plusieurs gros séismes. Il m’avait d’ailleurs prévenu qu’il y en aura bientôt un gros en Indonésie. Il me l’avait écrit quelques jours plut tôt.

Pourtant, complètement embrumé par mon allergie, je n’ai pas réalisé que mon expert en séismes était aussi un intermédiaire des Elohim et que ce n’était pas la première fois, qu’il me transmettait des informations importantes. Donc, non seulement, il m’avait prévenu de ce séisme en Indonésie, mais en plus quand il m’en fait part, je ne fais pas le lien avec mon article.

Le 15 janvier à 7h20 du matin, je me contente alors d’ajouter à la fin de mon article, que les derniers séismes ont également les Elohim pour origine. Je travaille encore un peu sur mon ordinateur, je prends une douche et mon déjeuner, et je vais ensuite me recoucher à 08h33.

A 09h09, je suis en train de dormir ou d’essayer de dormir, et mon Internet se coupe. Mon router pour fibre optique (200 Mbps) me dit que le câble est coupé quelque part. Je sais qu’il s’agit de cette heure-là, car sur mes navigateurs, certaines pages doivent se recharger toutes les x minutes et je peux donc connaître l’heure précise où ces rechargements se sont interrompus.

Immédiatement, j’ai le sentiment que cette coupure de ligne n’a rien d’accidentel et qu’elle a été faite par les Elohim. En outre, j’étais presque persuadé que cette coupure était une marque de colère de leur part, car mon dernier article n’était pas bien rédigé ou incomplet. Je pose alors, à deux reprises la question à Marie-Madeleine si quelque chose semble incorrect ou incomplet. 

Comme les pannes Internet sont en général assez courtes, j’attends le lendemain, 16 janvier pour questionner mon fournisseur. Réponse : il y a une coupure de ligne et ils cherchent sa localisation.

Aujourd’hui, dimanche 17 janvier, mon Internet n’est toujours pas fonctionnel et je dois me contenter de ma très très faible connexion via mon téléphone portable. Elle me permet à peine de suivre le Signal des Elohim ou l’actualité. Un technicien arrive alors chez moi, pour tenter de trouver où se trouve la panne. Je suis décidé à suivre ce technicien, car je veux vraiment savoir si les Elohim sont derrière cette coupure, comme ils l’ont fait de multiples fois en 2019, et début 2020. La coupure est identifiée. Il s’agit du premier répartiteur fixé sur un poteau et le plus proche de mon domicile (100 m). Il est grillé. Le technicien me dit que ce genre de panne est rare. J’ai donc compris. C’est bien un coup des Elohim. Ils ne sont donc pas satisfaits par mon article, sur l’attaque au Mali. Je comprends alors que je devais revenir sur les raisons de cette attaque et mentionner les trois gros séismes réalisés sur cette période et dont m’avait averti mon expert en séismes.

De retour à mon bureau, j’analyse enfin le Signal des Elohim et les mentions de mon expert en séisme, puisque je ne peux pas surfer sur Internet. Je vois alors que les trois séismes majeurs dont mon expert m’avait parlé, sont en effet bien signés sur le Signal des Elohim. Il s’agit dans l’ordre :
  • Le 11 janvier 22h32, plusieurs séismes en Mongolie de 6.8 sur l’échelle de Richter. Ces séismes sont visibles sur le Signal principal des Elohim, mais marquent surtout la fin de la première des tours mentionnées sur mon article de l’attaque contre les forces de l’ONU au Mali. Il faut croire que j’étais vraiment embrumé pour n’avoir pas vu une signature d’une telle taille ! On ne peut plus grand ! Mon expert en séisme me précise d’ailleurs que ceux-si se sont déroulés près du lac Kushuvul, qui fourni 70% de l’eau douce à la Mongolie.

  • Le 12 janvier 23h09, soit dans la même tranche horaire que la veille, un tremblement de terre en Grèce de 5 sur l’échelle de Richter, m’écrit mon expert. Ce séisme est, comme le précédent, marqué sur le Signal principal des Elohim, mais il correspond aussi à la fin de la seconde des  tours de mon article sur l’attaque contre les forces de l’ONU au Mali. 

  • Le 13 janvier 19h28, c’est le séisme de 6.2 en Indonésie, qui cause 56 morts. Ce séisme correspond à la fin de la dernière des trois tours du même article !

  • Le 15 janvier 22h31, donc après la parution de mon article, séisme de 5.5 en Iran. Ce dernier est également signé sur le même signal que les 3 tours, et il m’avait aussi été mentionné par mon expert, comme pour les 3 premiers.


(ouvrir/fermer image)


Quel est le message des Elohim ?


Ces quatre séismes font donc partie du même message que les 4 morts et les 5 blessés de l’attaque contre les forces de l’ONU au Mali, mais également que les deux attaques contre les forces de Barkhane, qui ont fait respectivement 3 et 2 morts. Ces trois attaques similaires contre des forces de maintien de la paix, et qui ont coûté la vie à 9 militaires, ainsi que ces séismes, se trouvent donc sur la même période, ainsi que sur les mêmes signaux des Elohim, et font dès lors partie de la même opération, commencée le 8 janvier vers midi

Que s’est-il passé de si important ce 8 janvier, pour causer autant de dégâts ? L’article du 8 janvier s’intitulait "Derniers signes reçus", mais cet article comprenait un long passage, apparemment très important pour les Elohim et dont je n’ai visiblement pas assez parlé dans l’article sur l’attaque au Mali, sans compter que je n’avais pas vu les séismes durant la même période.

Dans cet article du 8 janvier, je mentionnais une suggestion et une longue conversation que j’avais eue avec l’un de mes collaborateurs, Rigel. Ce dernier ne me parle pas régulièrement, un peu comme l’expert en séismes, mais lorsque tous deux s’adressent à moi, j’oublie parfois de considérer que leurs messages sont le plus souvent téléguidés par les Elohim. J’avais bien reçu des dizaines de messages de l’expert en séismes et, trop enrhumé, je ne les avais pas rapprochés du Signal des Elohim que j’avais en face des yeux. Pour la suggestion de Rigel, et la discussion qui a suivi, il en a été de même. Donc, je me dois de revenir, une nouvelle fois, sur ce point, car il explique la colère des Elohim, tant à mon égard, car j’ai oublié la moitié du message, qu’à l’égard des autorités auxquelles ce message s’adressait. En outre, certains de mes collaborateurs et proches ne semblent pas avoir compris non plus la finesse de ce que Rigel et moi, pensions comprendre de son idée. Je vais donc l’expliquer à nouveau.

Tous mes suiveurs savent que ma fonction est de prédire et d’expliquer l’Apocalypse, tout en expliquant les raisons de celle-ci, donc, la raison de la Colère de Dieu. Ces explications forment donc la Révélation, telle que prévue dans la Bible, suivie de l’Apocalypse, également prévue dans la Bible. Par rapport à cette Apocalypse, je dis aussi que mes collaborateurs et moi, ainsi que certains "élus" quitteront cette terre avant que cette Apocalypse ait lieu, mais qu’y a-t-il entre ce départ et la situation actuelle ? C’est justement, le plan que Rigel et moi pensons avoir compris.

Aujourd’hui, à part mes suiveurs et les autorités, personne ne me connaît. Nous avons même vu que je me suis fait considérablement agresser au sein des groupes Facebook, alors que j’essayais d’y délivrer mon message. Cette agressivité à mon égard a choqué les Elohim, qui, chaque fois, ont répondu à la violence par la violence et ont provoqué un certain nombre d’attaques ou catastrophes, immédiatement après chacune de ces disputes. Tous mes suiveurs ont remarqué cela, quitte à même provoquer une certaine lassitude, mais il est nécessaire d’en comprendre la raison. Ma mission pour les Elohim, c’est la Révélation de la vérité sur nos origines, sur les religions etc. Y faire obstruction de quelque manière que ce soit, les met donc en colère. Si mes suiveurs ont probablement compris cela, ceux qui ne me connaissent pas ou peu, n’y comprennent rien.

Globalement, je suis donc peu connu et encore moins reconnu par les autorités. Pourtant, la motivation des Elohim est de donner une occasion aux humains d’entendre et de suivre un guide, pour avoir une chance d’être sauvé, avant ou pendant l’Apocalypse à venir.  Je mets cette phrase en gras, car il est absolument nécessaire de la comprendre. Mes suiveurs savent que c’est bien mon rôle. Depuis des mois, je décris les événements actuels et futurs. Je décris donc l’Apocalypse en cours de réalisation, autrement dit, la destruction de 80 à 90 % des hommes sur terre. J’explique aussi en long et en large les raisons de la Colère de Dieu et c’est la Révélation. C’est donc bien ce que je fais, mais combien me lisent, combien me connaissent ? Quelques milliers seulement, auxquels s’ajoutent les autorités de différents pays, qui ont bien compris qui j’étais et quelle était ma fonction.

Ces autorités savent que le Covid-19 n’a pas une origine terrestre. Ce virus est indomptable et il mute en permanence, sans compter ses dizaines de symptômes qui se complètent de semaine en semaine. L’Homme ne sait vraiment pas où il va avec ce virus, même si les autorités donnent l’impression qu’elles contrôlent à peu près la situation. Les autorités ont aussi compris que les mutilations des chevaux ne sont pas non plus d’origine humaine, ni la fameuse explosion de Nashville sur fond de monolithes. Les autorités ne sont pas plus bêtes que mes collaborateurs et moi, et en plus, elles me lisent, et elles font même en sorte que mon droit de parole ne soit jamais entravé. Elles savent, mais elles ne veulent rien dire. La raison est assez simple, elles ne veulent pas effrayer la population face à une force extraterrestre contre laquelle, l’Homme n’est vraiment rien , d’autant que cette force s’apprête à détruire le genre humain.

Donc, il y a d’une part les Elohim qui m’ont nommé comme leur Messager, et qui rencontre toutes les peines du monde à faire passer leur message à l’humanité. Il y a d’autre part, les autorités qui ont bien identifié ce Messager et la volonté des Elohim à le faire connaître, mais, elles freinent cela des quatre fers, car si elles devaient accepter le plan des Elohim, leur Messager deviendrait aussitôt la personne la plus importante au monde. Ce n’est pas tellement moi dont il s’agit, mais surtout de la puissance des Elohim, représentée au sein de l’humanité par un seul homme. Pourtant, comme expliqué ci-dessus, cette volonté des Elohim est assez normale et même souhaitable, puisque le but de ce Messager est d’expliquer ce que sont les Elohim, l’origine de l’Homme sur terre, et de donner la possibilité à certains, de comprendre et de suivre ce Messager, à fin d’être sauvés avant l’Apocalypse.

Ce plan parait assez logique. Pourtant, nombreux diront, moi également, que les Elohim auraient pu choisir quelqu’un d’autre, et beaucoup penseront à des personnalités connues. Oui, sauf que dans le passé, aucun Messager ou prophète n’a jamais été choisi parmi des personnalités. En outre, les Elohim ne m’ont pas choisi. Ils m’ont fait. C’est depuis ma naissance que, sans le savoir, j’étais préparé à ce rôle et il en était probablement de même avec les Messagers précédents, tels que Jésus. Jésus n’a pas choisi son rôle, moi non plus, et aucun de nous deux, n’était une personnalité.

Donc, ce Messager, ce nouveau Messie, prévu par la Bible, serait de toute façon un inconnu sorti de nulle part. La seule chose que la Bible précise, c’est qu’il viendra de l’Occident. 

J’ai plus d’une décennie d’antériorité avec les autorités, et les Elohim m’ont lié à des dizaines de catastrophes. Suite à cela, les autorités ont très bien compris, voire avant moi, qui j’étais, et quelle était ma fonction, et elles ne vont évidemment pas m’apprécier, mais que pourraient-elles faire ? Oseraient-elles s’en prendre au Messager des Elohim, et courir le risque de provoquer immédiatement la fin de l’humanité ? Ou vont-elles essayer de gagner du temps et de tarder autant que possible avant d’accepter mon rôle, et de se soumettre aux Elohim ?

Pourtant, ces autorités comprennent fort probablement que les Elohim n’accepteront aucun retard à leur plan. D’un autre côté, ces autorités voient mes activités et elles constatent certainement comme moi, que les Elohim me mettent de plus en plus en avant. Cette histoire de monolithes bricolés par des hommes qui ne savaient pas trop ce qu’ils faisaient, a d’ailleurs considérablement augmenté ma petite notoriété. L’énorme explosion de Nashville, face à un immeuble de forme identique à ces monolithes, en fut une importante démonstration. Les autorités ne sont pas idiotes. Elles ont bien vu tout cela et elles sont sous la pression du Covid et de ses variants, qui chaque jour leur rappellent la puissance des Elohim. 

Je vous rappelle d’ailleurs l’un des moments clé à cette situation, le jour où les Elohim ont décidé que je devais me présenter comme prophète. C’est suite au premier article me décrivant comme prophète, que moururent aussitôt noyés trois personnes en moins de 24h. Un bébé de 18 mois, Victorine de 18 ans, et un cycliste de 36 ans. 18+18=36. Les autorités ne sont pas idiotes. Elles ont compris cela. La signification était que lorsqu’un prophète apparaît au monde, on sacrifie l’Agneau de Dieu. Ces trois personnes représentaient l’Agneau de Dieu. La situation d’aujourd’hui est donc la suite liée à ce prophète. Les Elohim veulent le faire connaître au monde et les autorités tentent de retarder autant que possible ce moment.

Pourtant, les autorités n’ont pas le contrôle sur tout, et elles doivent savoir que les Elohim peuvent évidemment pousser un journaliste, un chercheur international ou toute autre personnalité à s’intéresser à moi. Elles pourraient le faire en une fraction de seconde, puisque les Elohim ont la faculté de prendre sous contrôle mental n’importe quel humain. Les autorités peuvent donc vouloir retarder les choses au maximum, mais le jour où les Elohim décideront qu’ils ont assez attendu, ils feront en sorte de me faire connaître, sans la collaboration des autorités. Mais que se passerait-il alors ? Le risque qu’une personnalité parle de moi comme le nouveau Messie et je serais aussitôt en danger, par ceux qui ne veulent pas des Elohim ou de leur Messager. Bien sûr, les Elohim pourraient me faire disparaître de la Terre, mais ce n’est pas leur but. Ceux-ci veulent proposer un guide à l’Humanité avant l’Apocalypse, et non le retirer de la circulation. Donc, les Elohim veulent faire comprendre aux autorités, qu’une solution doit être mise en place par les Hommes, pour protéger leur Messager si ces Hommes ne veulent pas accélérer le processus de la destruction de l’humanité, et s’ils veulent avoir la possibilité, pour certains, d’être sauvés. 

Donc, ce que me soumettait Rigel, c’était justement que ce plan lié à la protection du Messager des Elohim, soit en effet en cours d’élaboration, par ces autorités. Par contre, il est vraisemblable que ces autorités traînent des pieds dans ce processus, même si elles n’ont pas le choix.  Cela explique pourquoi ces trois attaques depuis le 8 janvier, aient eu pour cible des forces armées internationales, puisque que les Elohim s’attendent ou savent que ma protection viendra d’une force internationale. Cela explique aussi la série de séismes, très bien représentés sur les signaux, puisque cela montre parfaitement la puissance des Elohim et leur volonté de destruction, que rien ne pourra entraver. 

Marie-Madeleine me soulignait d’ailleurs ce matin que le séisme le plus mortel avait eu lieu sur l’île de Célèbes en Indonésie, et elle ajoutait que cette île avait été choisie par les Elohim, pour son nom, car en y ajoutant un "r", cela donnait "célèbre" et que telle, sera ma destinée. Bref, en une seule série d’attaques et de séismes, les Elohim pointaient vers la force internationale, qui allait devoir me protéger, mais ils montraient aussi, par les séismes, leur volonté de destruction de l’humanité, et enfin, ils me désignaient comme la personne clé à protéger pour la réalisation de ce plan.

N’ayant pas lié les séismes dont me parlait mon collaborateur, j’ai de ce fait, au moins oublié la moitié du Message. Je l’avais même un peu dénaturé, puisque j’avais commencé par lier l’attaque au Mali, à la dispute que j’avais sur Facebook, juste avant que cette attaque ait lieu. Il y avait bien entendu un lien, mais surtout temporel, et non sur le fond. Mon article sur l’attaque au Mali était donc en effet, mal tourné et incomplet et en réponse à cela, mon répartiteur Internet dans ma rue a grillé ! Je suis donc toujours connecté via mon téléphone portable, ce qui explique qu’il manquera certaines illustrations, faute d’une connexion suffisante.  




Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3