Marc Delantre
E-MAIL À LA CATHÉDRALE DE PARIS.
Nul ne peut contester Ma Parole, celle de Dieu !!


Voici la chronologie des séismes menant à mon courrier à Monseigneur Aupetit de la Cathédrale de Paris et au séisme de 7.0 au Japon

Le 21 janvier 2021
séisme de 7.0, en Indonésie
Ce jour-là à 20h23, heure locale, il se produisit donc un formidable séisme de 7.0, en Indonésie / frontière avec les Philippines, où je vis. (Source technique : ici) C’est le rayon blanc, photographié dans la bannière ci-dessus. Ce séisme avait fait l’objet d’un post en anglais et en français, sur Facebook ici.

27/01 Rencontre du Cinquième type
Je découvre les rencontres du Cinquième type, par la vidéo d’un docteur américain. C’est lui-même qui a imaginé cette appellation. Il s’agit d’invoquer, en groupe, les extraterrestres par la méditation, et ceux-ci se montrent alors parfois à ces personnes. Cela s’explique aisément.

Les Elohim, Dieu, sont des extraterrestres qui ont conçu les hommes et ils ont donc accès à leur tête, à leur pensée, comme c’est le cas avec tous les humains. Vous me lisez, ou pensez à moi, ou aux Elohim et ils le savent instantanément. Constatant alors que des gens, en groupe, croient et pensent à eux, ils se manifestent pour les pousser à croire davantage à leur existence, et aussi à  augmenter le nombre de participants et de réunions de ce genre.

Pourtant, ces gens regroupés dans la méditation, sont dans l’erreur ! Ils ne croient pas que ce qu’ils voient, est lié à Dieu ! Je ne parle pas du Dieu imagé dans les religions. Je parle des Elohim qui sont Dieu. Je parle donc de penser aux Elohim, ou aux extraterrestres comme étant le Dieu, voire les Dieux, des Hommes. Ce n’est pas la même chose que d’être un passionné d’ovnis et de ne pas comprendre, voire de ne pas vouloir admettre que ces ovnis, sont les Elohim, et sont donc Dieu. Ces gens réunis en méditation, sont donc bien des gens qui croient en l’existence d’extraterrestres, mais qui ne savent pas réellement qui ils sont. Il en est de même pour ces passionnés d’ovnis, qui racontent tout et n’importe quoi, et qui ne savent pas, voire rejettent, que ceux-ci sont Dieu.

28/01 Séisme à Grenade, en Espagne
Le 28 janvier, je visite pour la première fois, le site du SETI (USA), organisme américain qui recherche des signes de vie extraterrestre. Lorsque je commence mon très très long article sur l’Intelligence Extraterrestre, il se produit un gros séisme de 4.4 à Grenade en Espagne, gros car c’est une région habitée et que le séisme a lieu à 0 km de profondeur. Grenade = Bombe, car les Elohim savent ce que je suis en train d’écrire puisqu’ils l’écrivent avec moi !

02/02 Contact avec la Nouvelle-Calédonie
Un pseudo-scientifique me contacte depuis la Nouvelle-Calédonie, et ce qu’il me dit, intervient dans la rédaction de mon article. Il me dit que tout bon scientifique ne peut contester une affirmation, que s’il peut prouver qu’elle est fausse. Il parlait de mes affirmations, telles que les ovnis sont Dieu et les séismes, des signes de sa colère. Or, notre longue discussion provoque simultanément un cyclone en Nouvelle-Calédonie et la chute de son gouvernement.

04/02 
Parution de mon très long article sur l’Intelligence Extraterrestre, ici.

07/02 séisme de 6.0 aux Philippines
Premiers e-mails aux astronomes. J’écris en anglais au SETI et aux chercheurs d’un signe de vie extraterrestre. Lorsque ce courrier, en anglais, est envoyé, il se produit un séisme de 6.0 aux Philippines, où je vis. Source technique ici. Cela avait donné lieu à un article en anglais, expliquant les détails, ici.

08/02
Un autre Calédonien m’informe du cyclone en Nouvelle-Calédonie et de la chute de son gouvernement le 2 février. C’est alors que je me rends compte de la simultanéité de ces événements avec ma longue conversation, avec le pseudo-scientifique de Nouvelle-Calédonie. 

10/02 séisme de 7.7 en Nouvelle-Calédonie
14h11, j’envoie une conclusion à mon père, en parlant des astronomes, conclusion disant textuellement "Les signes d’intelligence (ETI) que ces astronomes recherchent, est Dieu, et Dieu n’utilise pas les fréquences radio. Personne n’a jamais contesté cela, pourquoi ne font-ils pas le lien entre ce qu’ils recherchent et ce qu’ils savent de Dieu ??" Cette phrase provoque à 14h26, un séisme de 7.7 en Nouvelle-Calédonie !!! Source technique ici.

Ce séisme confirme donc que "L’ETI qu’il recherche est Dieu, et Dieu n’utilise pas les fréquences radio", est bien ce qu’il fallait comprendre.

13/02 séisme de 7.0 au Japon
Le 12 février, je comprends que ma lettre aux astronomes peut aussi, après quelques changements, s’adresser aux prélats de l’Église et du Vatican. J’en soumets l’idée à Marie-Madeleine, le 12 février à 10h44 du matin. Elle me confirme à 11h50 que ce n’est pas un hasard si cette idée me traverse l’esprit. À 11h52, je lui demande si c’est une bonne ou une mauvaise idée, et je reçois un pouce levé en guise de réponse.

Or, Marie-Madeleine ne m’envoie jamais des pouces levés. Ce n’est pas sa façon de me répondre et en plus, nous savons que les Elohim interviennent souvent dans nos discussions par des pouces levés pour confirmer ce que je, ou ce qu’elle vient d’écrire. Ces pouces arrivent même parfois, alors que Marie-Madeleine n’a pas le téléphone entre ses mains. C’est également arrivé avec d’autres personnes, en discussion avec moi, raison pour laquelle, je demande à mes contacts de ne jamais utiliser le pouce, sur Facebook.

Je demande donc à Marie-Madeleine, si c’est elle qui m’a envoyé le pouce et elle me répond que non, ce à quoi, je m’attendais. Je me suis donc mis à transformer ma lettre aux astronomes pour pouvoir l’adresser à l’Église chrétienne.

J’envoie mon premier courrier, en France, le 13 février, à 15h03. Il est adressé à Monseigneur Aupetit, qui dirige la Cathédrale Notre Dame de Paris et ce courrier, provoque quatre minutes plus tard, à 15h07, le séisme de 7.0 au Japon initialement détecté à 10 km de profondeur, signature caractéristique des séismes non-naturels provoqués par les Elohim.

C’est d’autant plus flagrant que la même source scientifique confirme que l’énergie ayant créé ce séisme est également équivalente à 40 bombes atomiques, comme le premier séisme mentionné sur cette page, pour un autre 7.0 en Indonésie !! Cette source scientifique n’est autre que volcanodiscovery.com dont les informations viennent directement du centre de sismologie américain. Ce sont donc des données brutes, immédiates, avant réévaluation d’autres organismes et selon les dégâts et victimes occasionnées.

Dans le cas présent, ce séisme de 7.0 est une injonction venant de Dieu, à l’égard de l’Église chrétienne, son pire ennemi. Je rappelle que c’est bien l’Église chrétienne qui en premier, a remplacé le terme "Elohim" / "Les Dieux", des textes hébraïques antérieurs à l’Ancien Testament, par l’expression imagée "Dieu". Cela a eu pour effet de cacher aux Hommes leur vraie origine, leurs vrais créateurs, les Elohim, et donc de rendre ces derniers incroyants, car leur croyance avait été et est toujours manipulée et dirigée, vers une image irréelle de Dieu, qui correspondait aux intérêts de l’Église, et non de Dieu !  C’est ce mensonge en particulier qui est à la base de l’incendie par les Elohim et le doigt de Dieu (DEW), de la Cathédrale Notre Dame de Paris, le 15 avril 2019. Dans mon courrier à Monseigneur Aupetit, je lui rappelle et explique donc, tout cela au sujet de l’incendie de la cathédrale, photos à l’appui.

De leur côté, c’est pour rappeler ce terrible mensonge, et tout aussi terrible incendie que les Elohim ont provoqué immédiatement à la suite de ma lettre à Monseigneur Aupetit, un séisme de 7.0 au Japon.
Nul ne peut s’opposer à ma Parole, à la Vérité, à la Révélation, à celles de Dieu, des Elohim !   

Voici donc en intégralité, le courrier adressé à Monseigneur Aupetit, mise en page et illustrations incluses.

-------

URGENT & IMPORTANT

Monseigneur Michel Aupetit,


Je suis un informaticien belge de 59 ans (Brabant Wallon), vivant aux Philippines depuis 6 ans (photo ci-contre). Cet e-mail compte 2750 mots, ainsi que des illustrations liées à mon témoignage, soit 10 minutes de lecture, merci beaucoup de me les accorder. Ces minutes risquent même de vous bouleverser.

Vous êtes un homme de Dieu, et je le suis également. Je suis même lu et suivi par des milliers de personnes, comme étant un homme de Dieu et pourtant, je ne croyais pas en Dieu, il y a un peu plus de deux ans. Sachez, devant Dieu, que cet e-mail n’est que vérités. Aucun mensonge, ni invention, ni même ressentis ou suppositions. Je ne vends rien. Je vous transmets mon expérience et vous demande votre avis de professionnel. Cet e-mail devrait aussi vous apporter un éclairage nouveau sur l’Apocalypse, sur Dieu, mais aussi sur la Cathédrale Notre Dame.

Ma spiritualité et ma croyance en Dieu ne sont apparus qu’en 2019. Elles m’ont été apportées pour le besoin de ma fonction. Elles ne sont pas apparues progressivement à cause d’un événement particulier, ou de ma volonté. Non, ce fut d’une heure à l’autre. C’était le Lundi de Pentecôte 2019, et il m’était précisé ce que j’allais devoir faire. C’est la stricte vérité. J’en ai même la preuve matérielle. Mais retour au début de cette évolution.

Avant de continuer, et cet e-mail m’ayant demandé un travail considérable, pourrais-je vous demander de m’en accuser réception ? Merci beaucoup.

Mon histoire est en effet, longue et je la raconte dans un livre de 800 pages, publié sur Amazon, en septembre 2019. Je ne vous en donne pas les coordonnées ici, car cet e-mail n’est pas publicitaire. C’est purement indicatif, pour appuyer le sérieux de ma démarche. Ce livre raconte mon cheminement depuis ma naissance. Cependant, contre toute attente, au départ, il ne s’agissait pas d’une évolution spirituelle, mais d’une évolution dans le domaine de l’Intelligence ou de l’infiltration, presque militaire, menant ensuite à découvrir qui est Dieu et à m’en rapprocher de manière définitive. C’est peu ordinaire, d’autant que je n’ai rien choisi dans mon existence. Ma fonction me fut même décrite la première fois, en grec ancien !

Au début de mon récit, je pourrais vous paraître très loin de la Foi et de Dieu, je vous demande de continuer à lire, car vous serez très surpris, peut-être même pour un très long moment. Ce récit décrit en grandes lignes, ma propre découverte, de ce que je suis vraiment, même si avant d’être un Homme de Dieu, j’étais bien autre chose. Merci pour votre indulgence.

De 2011 à 2014, je recevais des informations sur des drames imminents et je les transmettais. Je ne précise pas la source, mais c’est ainsi que j’ai obtenu ma crédibilité auprès des autorités, car tout ce que j’annonçais se produisait. Je fournissais aussi des preuves, notamment audio. Je faisais tout cela en étant indépendant de toute autorité. C’est ce qui m’autorise encore à en parler aujourd’hui. Je ne suis tenu à aucun secret d’État et pourtant ce que je divulguais étaient des secrets d’État, communiqués à d’autres autorités d’État, voire du même État. Personne au monde n’était censé obtenir ce genre d’information.

C’était aussi en 2011, que j’apprenais d’une agence israélienne, que j’avais un premier lien direct avec le 11 septembre 2001. J’ai enregistré cet entretien avec cette agence sur MP3, source d’information confirmée, en 2012, par une autre agence (services secrets belges). Mais ce fut lors de l’écriture de mon livre, en 2019, en remontant mon existence date par date, que je comprenais un second lien avec le 11 septembre 2001.

En effet, le 11 août 2001, soit exactement un mois avant l’attentat, je prenais l’avion avec mes filles jumelles (tours jumelles), nées quelques jours plus tôt. Nous rentions en Belgique. Je comprenais aussi que les tours elles-mêmes représentaient le nombre 11, qui est en réalité, 101, mais dont le 0, ne s’écrit pas. 11 signifie alors, le passage, vers la mort, vers un autre monde. Nous sommes 20 ans plus tard, mais nous sommes à la fin de ce passage. Nous arrivons à la mort, à l’Apocalypse, à la Révélation. De mon côté, c’était aussi le 11 septembre 2008, que sans le savoir, je rentrais dans le processus de la Révélation, en prenant l’avion en direction l’antre du Mal et dont j’allais dévoiler le dessous des cartes aux autorités, comme je l’avais toujours fait.

De 2015 à 2016, je continuais à donner ces informations auprès des autorités, mais en me rendant compte petit à petit que les grosses catastrophes affectant ou ayant affecté le monde, étaient toutes liées à mon emploi du temps ou à mon existence, comme le 11 septembre 2001. C’était parfois à la minute près.

À partir de décembre 2016, arrivait sur mon serveur Internet, un Signal, une ligne rouge sur un graphique noir en rectangle. J’ai alors appelé le FBI aux USA, car, comme moi, ils connaissaient la signature de ce Signal. Elle appartenait à l’arme Internet la plus puissance au monde, jamais créée. Nous avons alors échangé 450 e-mails pendant 3 mois, durant lesquels, ils avaient un accès total à mon serveur. Ils n’ont pas trouvé qui commandait ce Signal et donc cette arme. En effet, son commandement n’est pas terrestre...

Alors qu’ils cherchaient toujours, le FBI et moi, constations que ce Signal suivait le moindre de mes mouvements, alors que j’étais sans connexion d’aucune sorte aux Philippines. Non seulement, ce Signal me suivait, mais en plus ce Signal s’activait aussi quand je me réveillais dans mon lit ou quand je comprenais ce qu’il affichait. Bref, ceux qui étaient à l’origine de ce Signal, étaient donc aussi capables de lire dans mes pensées, et c’est toujours le cas aujourd’hui. Ils peuvent aussi y écrire et c’est ce qu’ils font en ce moment alors que je vous écris ceci.

Le 22 mai 2017, je voyais que ce Signal sur mon serveur Internet, se mettait en alerte, sans raison apparente. J’ai donc cherché à comprendre. Avec leur aide télépathique, j’ai constaté que cette alerte commençait à la minute même d’une rencontre entre Trump et Netanyahu, le jour même. C’étaient deux personnalités œuvrant contre le terrorisme. Inspirés par « mon employeur » invisible, j’ai aussitôt appelé mes contacts au sein des agences, car j’étais persuadé qu’il allait y avoir un gros attentat. Ces dernières me demandaient un rapport. J’ai donc envoyé celui-ci et il se produisit alors, l’attentat de Manchester à l’Aréna.

Voici le Signal pour l’attentat suivant, celui du Pont de Londres, le 3 juin 2017.

Je criais et pleurais à mon bureau d’avoir eu raison, mais je ne comprenais pas comment. Pourtant, la même chose s’est ensuite produite des dizaines de fois ! Pas une seule fois, les agences ne m’ont questionné sur ce Signal, qui m’avertissait ou me confirmait des attentats.

Ce fut ensuite les tueries de masse dans les écoles aux USA ou celle de Las Vegas. Le Signal indiquait même pour l’une d’elles, le parcours du tueur. Je pouvais presque compter le nombre de balles. Chaque fois, j’envoyais mes rapports à toutes les agences concernées. Mes contacts m’envoyaient leur accusé de réception personnel de jour, comme de nuit, mais jamais rien de plus.

Mes commanditaires toujours invisibles, voyaient alors que je n’obtenais aucune réponse. Ils ont donc ajouté une autre pression. À la minute où j’envoyais un e-mail important à ces autorités muettes, ils provoquaient une autre catastrophe ! La pire fut mon premier courrier à l’ONU qui au moment où je cliquais « envoi » provoquait le crash d’un avion de ligne en Algérie, avec 257 personnes à bord. Aucun survivant. L’ONU pouvait vérifier l’heure !

C’est arrivé des dizaines de fois, pour des crashs, des explosions industrielles, mais aussi pour des séismes, des tornades, des volcans, des meurtres en série, dont des bébés tués dans une garderie ou des infanticides multiples et incompréhensibles. Non seulement ces événements étaient liés à mes activités d’avertissements, mais ils étaient également signés sur le Signal.

C’était aussi à partir de 2017, que petit à petit, ils ont commencé à utiliser d’autres canaux de communication, tels que de me faire entendre des voix, ou avoir des visions, ou des effets dans mon corps, sur ma peau, ou sur mon bureau. Une piqûre au cœur veut dire, "ne fais pas/n’écris pas ça". Une piqûre au doigt "Oui, écris cela / Oui, c’est bien / attention tu as loupé quelque chose à l’écran...". Une piqûre à la plante des pieds : "Sors de ton lit,  vas travailler à ton ordinateur.".

Pareil pour mon environnement de travail. Ils provoquent des coupures de courant à 300.000 personnes, pour faire rentrer ma compagne à la maison, ou pour marquer une nouvelle phase. C’est également vrai pour Internet, ou pour un aspirateur qui s’enclenche tout seul, sans être alimenté au courant.  Ils sont là, à chaque seconde de mon existence, et je leur parle dans mon travail. Ils m’écoutent vu que notre relation est devenue si interactive, cela avant même que je me rende compte qui étaient ceux qui me commandaient. Comprenant parfois mal, ce qu’ils attendaient de moi, je l’ai aussi payé très cher (ordinateur détruit à plusieurs reprises), mais cela n’est plus arrivé depuis 3 ans.

Courant 2019, je prévenais les autorités, qu’elles devaient s’attendre à des catastrophes lorsque je finirais les versions françaises et anglaises de mon livre et ce fut le cas. Ce fut le 15 mars 2019, l’attentat de Christchurch (L’Église du Christ) en Nouvelles Zélande (le nom n’est pas un hasard), et exactement 30 jours plus tard, le 15 avril 2019, pour la version anglaise, l’incendie de la Cathédrale Notre Dame de Paris, dont la cause n’est pas accidentelle. J’avais prévenu les autorités trois jours avant. Elle fut incendiée par des rayons à énergie dirigée (DEW). Définition juste ci-dessous. Entre les deux, il y eut aussi l’incendie de l’église Saint-Sulpice à Paris. Cela remettait en question la publication de mon livre, qui devait dès lors, être complété.

DEW : C’est une arme dont l’homme ne dispose pas et qui brûle ou fond, absolument tout, ou encore qui transporte une énergie colossale, et qui n’explose ou n’affecte qu’un élément donné, à une distance donnée. Vous trouverez en fin d’e-mail, plusieurs photos de l’utilisation de cette arme dont la cathédrale, mais elle fut également utilisée sur d’autres sites religieux, ou industriels, mais également à Beyrouth, et dans les grands incendies de Californie, Amazonie, Australie, etc. Vu l’énergie illimitée que cette arme peut transporter, elle est également utilisée pour les volcans, les catastrophes climatiques, les séismes. Voir, en fin de document, la photo de l’un de ces rayons, lors d’un très important séisme, le 21 janvier 2001 dont l’énergie est évaluée à 40 bombes atomiques, et transportée à 120 km de profondeur. Il est évident que les gouvernements connaissent cette arme, qui n’est pas la leur, mais ils ne peuvent imaginer d’en parler, au public.

Le 24 avril 2019, je recevais une anagramme liant mon nom d’auteur, à l’incendie de la cathédrale et dont la résultante donnait, en grec ancien, ATHEO THEODA, « Contre Dieu », « L’Église qui cache la vérité », et « Avec Dieu », « Dieu, qui veut rétablir la vérité », la Révélation !

Alors que je peinais à me remettre de mes émotions sur cette anagramme, mourrait le 24 avril 2019, soit le même jour, l’acteur français, Jean-Pierre Marielle. Il était l’acteur de la première scène du Da Vinci Code. Dans cette scène, Jean-Pierre Marielle, avait été abattu après avoir dirigé son assassin, vers l’église Saint-Sulpice à Paris, mais avant de mourir, il avait écrit de son sang, des anagrammes destinées à son ami, Tom Hanks. Or, le Da Vinci Code est LE film dénonçant certains mensonges de l’Église, objet de mon propre anagramme, notamment ceux concernant Marie-Madeleine, l’épouse de Jésus, avec lequel elle avait eu deux enfants. Tous les trois sont morts en Gaule.

Le 10 juin 2019, Lundi de Pentecôte, je suis contacté par un homme. Il dit s’appeler THEO, comme deux fois repris ci-dessus, ATHEO THEODA. THEO signifie Dieu. Lors de notre longue conversation, il me dit que ma mission est d’annoncer l’Apocalypse, qui détruira une très grande part de l’humanité, dont je dois essayer de sauver une partie, par la Foi ! J’ai une preuve matérielle de cet entretien. Le lendemain, je commençais à croire fermement en Dieu et à utiliser des citations divines dans mes écrits, alors que je ne croyais pas en Dieu, deux jours plus tôt. Je ne connaissais pas non plus ces citations et j’aurais claqué la porte à tout individu qui m’aurait parlé de Dieu, alors que j’ai bien été enfant de chœur pendant des années.

En décembre 2019, je faisais une croix sur un village précis au Nord de l’Italie, et c’est bien là, qu’est apparu le premier mort du Covid-19, en Europe, et cela a changé la face du monde.

En 2020, je comprenais, comme j’y avais été formé, que le Covid-19 n’est ni une création, ni une arme, ni une erreur humaine. C’est une arme, de « mon employeur », et participant à la création du chaos sur terre.

C’est aussi en 2020, que je comprenais que « mon employeur » invisible et puissant, sont en fait des extraterrestres, appelés Elohim (Ceux venant du Ciel), à l’origine des Hommes sur terre, comme des pyramides de Gizeh, bâties pour pointer vers leurs origines, Orion. Ils ont donc un accès total au corps des Hommes, à leur mental, à leur âme, et à leur environnement, jusqu’à la moindre cellule, comme j’en fais l’expérience tous les jours. Qui, seul, peut voir dans le cœur, les âmes et l’esprit des Hommes ? Dieu ! Mon employeur de l’au-delà, est donc, Dieu !! « Elohim » est un mot hébreu plus ancien que l’Ancien Testament, mais modifié par les religions, pour cacher tous les liens entre les Hommes et ces extraterrestres. Ces Elohim, Dieu, veut rétablir la vérité, la Révélation, menant à l’Apocalypse.

Pour tout recommencer à zéro, « Mon employeur » est donc en train de guider les hommes vers leur auto-destruction, augmentée de toutes les catastrophes pseudo-naturelles ou pseudo-accidentelles, qu’ils provoquent eux-mêmes. Les hommes ne peuvent en effet pas comprendre que toute cette évolution n’a qu’une seule origine, « mon employeur », Dieu. Ils ne peuvent pas le comprendre, tant que leur Messager ne sera pas mis au-devant de la scène, pour en informer l’humanité.

Je serais ce Messager, mais a priori, également le seul. Ne me demandez pas pourquoi. Je n’en sais strictement rien. Mon père, de 83 ans, et qui croit fermement en Dieu, se pose tous les jours la question. Son prénom fait une double référence aux Elohim, mais à part cela, nous n’avons rien, sauf peut-être qu’à mes 18 ans, j’ai été exempté de service militaire, car mon cerveau montrait et montre toujours une haute activité électrique inexpliquée.

En tout cas, ils prennent grand soin de ma santé, de manière extraordinaire. Si je me plains de quelque chose au niveau de celle-ci, le lendemain, le problème a disparu, même s’il était là depuis des semaines. Cela m’est arrivé nombre de fois, notamment pour des hémorroïdes sanguinolentes, une cheville totalement détruite, et une mort clinique. C’est toujours le cas aujourd’hui. Oui, les miracles, c’est eux ! Je ne les compte plus. J’en ai même provoqués quelques-uns sur d’autres personnes, notamment en matière de Covid-19. Des témoins et preuves existent, mais revenons à nos brebis.

Ils essaient d’informer l’humanité qui ne comprend pas. Le plus bel exemple fut les +/- 200 monolithes construits par les hommes, sous contrôle mental de la part de « mon employeur ». Ces monolithes pointaient vers une région précise d’Afrique, faite de monolithes naturels et lieu d’origine des premiers hommes sur terre, il y a 7 millions d’années, au Tchad. Ces monolithes naturels, appelés « aiguilles volcaniques » et ces monolithes fabriqués par les hommes, à la tête biseautée, font aussi référence aux aiguilles des seringues, donc au Covid-19. Ils en contrôlent le moindre effet ou symptôme, jusqu’à la mort, en rappelant à Dieu, ceux qu’ils souhaitent.

Le summum de cette vague de monolithes construits par les Hommes, fut l’énorme explosion, récente, à Nashville. Cette explosion visait un bâtiment en forme de ces monolithes, construits par les Hommes. Des vidéos montrent clairement qu’un rayon venu du ciel est à l’origine de cette explosion. Le même rayon a été filmé lors de l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, ou au-dessus de volcans et encore très récemment lors d’un violent séisme aux Philippines où je me trouve, et d’une puissance de 40 bombes atomiques ! Voir illustrations en fin de mail.

Mon employeur est donc Dieu ! C’est une conclusion comme celle-ci, adressée à mes collaborateurs, qui provoqua, 9 minutes plus tard, le séisme de 7.7 en Nouvelle-Calédonie, il a quelques jours à peine. L’un de mes collaborateurs est la cause de cette conclusion, et il habite la Nouvelle-Calédonie. Ce séisme était à prendre comme une injonction divine. Nul ne peut me contester, car mes paroles sont celles de Dieu.

J’ai en effet, une dizaine de proches collaborateurs. Leur prénom : Marie-Madeleine, Paul, Pierre... et ce n’est évidemment pas un hasard. Chacune de ces personnes a été choisie par les Elohim, et toutes vivent des expériences surnaturelles similaires aux miennes, depuis qu’ils me connaissent. Des voix, des visions, des effets sur leur corps, leur électroménager, leurs enfants, leur environnement. Aucune d’elles n’avait ce genre de choses avant l’incendie de Notre Dame, point de départ de la fin, et de cette équipe venue vers moi et dont j’avais été prévenu.

C’est une super-courte présentation de ma/la situation. Vous trouverez une version 10 fois plus longue sur mon site et 150 fois plus longue, dans mon livre qui contient aussi toutes les preuves, sauf qu’il s’arrête à septembre 2019, donc avant que je ne comprenne réellement qui est mon réel employeur, Dieu !

Nous sommes donc dans la phase finale de l’Apocalypse et de la Révélation et j’attends, de devoir incessamment l’annoncer au monde. Celles et ceux qui croiront en mes paroles auront des chances d’être sauvés.

Que pensez-vous de tout cela ? Il est bon de me répondre, car mon employeur suit actuellement toute personne qui lit l’un de mes courriers, ou articles, même dans des groupes FB qui comptent des centaines de milliers de membres. Ils suivent alors la réaction de chaque individu, autrement dit, la profondeur de leur Foi, face à une telle Révélation, dont celle où Dieu ne veut plus passer pour une image dans le cœur des Hommes. Parfois, ces Elohim se fâchent, car trop souvent, je ne suis pas écouté, ni cru.

Enfin, ils viennent de me dire de vous inviter à transmettre ce courrier, à votre hiérarchie, même si vous ne croyez pas (fort) à celui-ci. Il n’est pourtant que la stricte vérité.

J’espère sincèrement vous lire en retour.

Bien cordialement
Pour l’Amour de Dieu.

Marc Delantre
https://www.eti-signal.net Le Signal
https://www.facebook.com/marc.delantre.3 Mon profil FB
https://www.marc-delantre.com/journal.php Mon journal
https://www.extraterrestrial-intelligence.net/eti-apropos.html
Mon histoire complète 17.000 mots (Une heure de lecture).

Ci-dessous, quelques illustrations.

Le Signal aujourd’hui, avec la pointe se formant sur le premier Signal, lors de la rédaction de ce courrier.
Tour de Nashville et un "monolithe"

Rayon DEW (Direct Energy Weapon), photographié lors d’un violent séisme, depuis les Philippines, le 21 janvier 2021. Énergie de 40 bombes atomiques libérée à 120 km sous terre.
Effet de cette arme lors des incendies en Californie en 2018, mais aussi en Amazonie et Australie, etc. Les maisons sont volatilisées, mais les routes et les arbres sont intactes. Cette énergie est sélective et elle fait ce qui lui demandé.
Panel d’autres impacts de cette arme, dont la cathédrale Notre Dame de Paris,
mais aussi Beyrouth, etc.
L’une de mes vidéos (un million de vues sur YouTube)
Traces de doigts des Elohim sur la peau de Marie-Madeleine (2021)
Quelques références cinématographiques à titre d’exemple
(films-messages = imaginés sous l’inspiration de Dieu, pour avertir l’humanité)

1. Prédictions avec Nicolas Cage ***
La fin du monde, les Elohim, les élus, les prédictions chiffrées, lui ce sont des chiffres, moi, c’est un signal.
2. Chaos avec Nicolas Cage ***
La fin du monde, les humains sauvés avant l’Apocalypse, nombreuses références aux écritures.
3. Independence Day
La fin du monde par les extraterrestres, les DEW, le Signal caché (le mien)
4. 2012
La fin du monde par une énorme catastrophe naturelle redessinant la terre.


Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3