Marc Delantre
Cliquez pour zoomer
AVOIR LA FOI, C’EST CROIRE SANS DOUTER !
Vous n’avez pas compris le Message de Dieu

Très chers suiveurs, 

À cet instant, j’ai peine à me remettre de mes émotions. Il y a longtemps que je sais que je suis guidé par Dieu, par les Elohim. Je sais que je suis aussi le premier Homme sur cette Terre à savoir à quel point, je le suis, et, surtout à savoir, comment s’y prennent-ils, techniquement, pour me guider ainsi. Ce récit en est un nouvel exemple. Il s’agit bien de me guider vers la Foi, et ce matin, il s’est encore passé quelque chose d’extraordinaire.

ET LES APPARITIONS ?

Le 18 mars au matin, je laisse trois commentaires successifs sur un site lié aux ovnis, et au surnaturel. J’y explique ce que sont les Elohim, ces extraterrestres à l’origine des Hommes sur Terre, et qui sont en réalité, Dieu. À ces commentaires, une personne visiblement croyante, me répond. Il me demande si j’ai une explication aux apparitions de la Vierge Marie, par exemple. Je ne me souviens pas que l’on m’ait déjà posé cette question. Toutefois, je crois aux apparitions, mais je sais aussi que ces apparitions ne représentent pas Marie, la Mère de Jésus, mais Marie-Madeleine, l’épouse de Jésus.

Cela se comprend aisément. Pendant plus de 2000 ans, l’Église a toujours rejeté l’importance de Marie-Madeleine, la qualifiant même de prostituée, alors qu’il s’agissait de l’Épouse de Jésus et dont elle a eu deux enfants. L’Église a donc pris la position d’attribuer systématiquement ces apparitions à la Vierge Marie, au lieu de Marie-Madeleine, qui avait, en réalité, un rôle bien plus important auprès de Jésus. Je rappelle d’ailleurs que c’est à Marie-Madeleine, seule, que Jésus avait choisi de se montrer après sa Résurrection. C’était également Marie-Madeleine qui avait accompagné Jésus dans sa mission de Messager de Dieu, et non Marie, sa mère.

Donc, les apparitions ont existé, comme les miracles, Jésus, Marie et Marie-Madeleine. Toutefois, comme l’Église préfère garder le contrôle, elle préfère aussi, en général, ignorer les signes de Dieu plutôt que de les valider.

Dans la 4ᵉ Révélation (ici À lire et relire !), nous comprenions que les Religions avaient été inspirées par les Elohim, donc par Dieu, pour éviter que les Hommes pensent que leur origine était liée à ces extraterrestres, créateur de l’humanité. Les Elohim voulaient en effet que les Hommes s’organisent eux-mêmes et c’est alors qu’Abraham a vu le jour, donnant ainsi naissance plus tard aux trois religions.

Les apparitions et les miracles ont donc bien existé comme signes de l’existence de Dieu, sans que cela permette aux Hommes de comprendre qui était réellement ce Dieu, ni même de comprendre quelle était cette femme dans ces apparitions.  

Je réponds donc à ce croyant, mais comme je lui dis aussi que mes réponses et mes paroles viennent de Dieu, il n’a plus osé me répondre.

UNE APPARITION PARMI CEUX QUI M’ONT AIMÉ

Le 19 mars, peu avant minuit, je raconte à ma collaboratrice, Marie, que je viens de faire un rêve étrange. Dans ce rêve, je suis debout face à une table servant d’accueil à un rassemblement chrétien. À cette table, se trouvent assises, deux jeunes femmes. L’une d’elles me parle, mais se tourne régulièrement vers son amie pour se faire confirmer ce qu’elle dit. Il me semblait dans mon rêve qu’il y avait une sorte de symbiose, un peu comme des flammes jumelles, entre ces deux jeunes femmes. La fille qui s’adresse à moi dans mon rêve, me parle de preuves de l’existence de Dieu.

Or, dans ce rêve, je reconnais nettement qu’il s’agit d’une femme que j’ai connue, il y a près de trente ans en France. Elle était polonaise, très croyante, et elle avait vécu des apparitions, dont elle me parlait passionnément, alors que j’étais en couple avec sa sœur, une très jolie blonde, très croyante également. Je ne croyais pas en Dieu à cette époque, mais j’ai toujours respecté ce genre de chose, ainsi que les croyances. Sa sœur me parlait donc sans crainte de ce qu’elle avait vu sans que je ne la croie folle.

Avec Marie, je ne rentre pas dans ces détails, car je ne sais pas encore que ceux-ci auront une grande importance. Je dis seulement à Marie, que j’ai fait un nouveau rêve mettant en scène des personnes que j’ai connues, il y a des dizaines d’années. Ce n’était pas la première fois.

En effet, ces dernières semaines, j’ai eu une série de rêves de ce genre présentant en fait des personnes qui m’ont bien accueilli et aidé dans le passé. L’un de ces rêves m’avait d’ailleurs fait réentendre par une autre personne, une expression que je n’avais plus entendue depuis les années 80 ! Ces personnes-là m’avaient accueilli comme leur fils, à une période où ma mère ne voulait plus me voir. Cette période avait duré 6 ans. Je ne sais même pas si ces personnes sont encore de ce monde ou non. Par contre, les Elohim, Dieu, savent tout sur moi, comme sur chacun d’entre vous, pour chaque seconde de votre vie. Ils savent notamment qui me lit, qui me croit, qui me soutient, etc. Les Elohim me montraient donc depuis plusieurs semaines qu’ils connaissaient la moindre seconde de mon existence, durant laquelle ils n’ont pas cessé de me guider pour m’amener à ma fonction d’aujourd’hui.

Ce n’était pas le seul rêve que j’avais fait dans ce genre. L’un d’eux m’avait poussé à reprendre contact avec un très vieil ami qui m’avait aidé et soutenu à de nombreuses reprises, durant plus de vingt ans. J’expliquais donc à Marie, que je venais d’avoir un nouveau rêve, relatif à ces gens qui m’avaient accueilli et aimé dans le passé. Comme les Elohim en ont l’habitude, à ces rêves, je recevais aussi, en même temps, la signification de ceux-ci. Ils voulaient dire que je reverrai bientôt ces personnes avec l’âge auxquelles je les ai connues, et qu’elles m’aimeront toujours.

Marie, ajoute alors, sous contrôle mental, une phrase dont elle ne comprend même pas le sens, mais dont elle admet immédiatement que cela ne vient pas d’elle. Cette phrase dit  "Il faudra surtout ne pas refaire les erreurs du passé". Je comprends tout de suite que cette phrase ne vient pas de Marie, et j’en comprends aussitôt le sens. Je devrai voir leur amour et non l’ignorer. 

LA FIN D’UNE MISSION, LE DÉBUT D’UNE AUTRE

Le 20 mars, juste après minuit, j’analyse les Signaux des Elohim et je remarque que l’un des quatre signaux fait de nombreuses référence au nombre 19. J’en parle à Marie, pendant que je cherche sur Internet quelques films à ajouter à ma collection (+/- 1500) car j’ai l’habitude de choisir un film pour mon petit déjeuner, à près de 8 heures du matin aux Philippines. J’en télécharge donc plusieurs, tout en parlant avec Marie sur la signification du nombre 19.

Que ce soit par le Tarot de Marseille, servant souvent de références aux Elohim, sur leurs signaux ou par la numérologie, le 19 indique, la fin de quelque chose et le début d’une autre. Or, le 18 mars au matin, peu après mon échange, avec le croyant, j’avais eu une terrible vision, alors que je dormais. Cette fois, ce n’était pas un rêve, mais une vision.

LA VISION DE MON DÉPART...

Les visions sont très claires, très nettes et ne durent que quelques secondes. Dans cette vision, j’ai ma tête à 30 cm de mon grand écran (120 x 80 cm) sur mon bureau. Mon écran englobe donc tout mon champ de vision. Une boule bleue apparaît alors sur le coin inférieur droit de cet écran. Elle file au milieu, en longeant le bas de mon écran et illumine ensuite tout l’écran. Dans ma vision et mon sommeil, un malaise m’emporte alors, comme si mon cerveau avait reçu une substance. Je geins et je me laisse glisser le long de mon fauteuil de bureau, et je me réveille. J’hésite à ouvrir les yeux, me disant "voilà, je suis parti...", et quand finalement, j’ouvre les yeux, je me retrouve bien dans mon lit en sueur, regardant mon corps dans lequel je sens encore ce malaise. Assis sur mon lit, j’ai un peu mal partout et j’essaie de comprendre ce qu’il vient de se passer.

C’était d’autant plus troublant que j’avais été averti qu’un jour, je verrais une énorme lumière bleue et que celle-ci m’indiquera que je quitterai bientôt ce monde. Toutefois, cette vision datait encore une fois de la même personne qui m’avait écrit au nom des Elohim "TOI, NOTRE ROI..." et qui était tombée dans le coma, à la fin de son message. Elle n’était jamais revenue à elle. C’était également elle qui m’avait révélé que cette vision allait se produire dans l’avenir, mais il y avait près d’un an de cela. J’avais même oublié qu’elle me l’avait dit.


...SUIVIE D’UN VRAI DÉPART

En outre, cela faisait plusieurs jours que je parlais d’une personne de ma famille qui devait mourir depuis des semaines. Je disais d’elle, qu’elle allait mourir le jour où nous serons, mes collaborateurs et moi, sur le point de partir également. Je n’avais pas fini de raconter la vision de mon propre départ, que j’apprenais que cette personne venait de décéder, et tout cela se retrouvait sur les Signaux des Elohim. Il fallait ajouter à cela, les dizaines d’autres signes liés à la fin du monde et à notre départ, reçus ces derniers jours et dont j’ai préféré ne pas vous parler. Ces signes sont notamment liés au Signal principal des Elohim composé de quatre tours aujourd’hui. Ces dernières sont pleines de symboles chiffrés et dont je vous passe les détails, mais qui veulent tous signifier que nous sommes arrivés à la fin et donc aussi au départ de mes collaborateurs et moi. 



Nous n’avons ni l’heure, ni la date, et cela importe peu. Mes collaborateurs et moi, nous nous apprêtons seulement à partir, selon ce que décrit ma vision ou celles de Marie-Madeleine. C’est la raison pour laquelle, j’ai reposté cette bande-annonce sur les enlèvements prévus par la Bible et juste avant que la Colère de Dieu soit telle, qu’elle pourrait mettre les Élus en danger. Les Élus seront donc préalablement enlevés et aux yeux de ceux qui resteront, ces Élus passeront seulement pour des personnes disparues, comme toute autre disparition, telle que Delphine Jubillar. À ce titre, je dois vous confier un autre terrible signe que les Elohim nous ont envoyé à mes collaborateurs et moi.

HUIT MORTS POUR ME RAPPELER CE QUE DISPARAÎTRE VEUT DIRE

Le 15 mars à 2h du matin, Marie me pose une question indiscrète, ce qui ne lui arrive vraiment jamais. Nous chattons beaucoup, Les Elohim l’utilisent H24, mais nous ne sommes pas du tout "intimes". Je ne sais même pas à quoi Marie ressemble. 

Après mon approbation, elle me demande combien de femmes ai-je eues dans ma vie ! Je ne me rends pas compte que la question vient directement des Elohim, alors que cette question indiscrète ne suivait pas la logique de notre conversation à Marie et moi.

Je lui en donne le nombre en 2 lignes, les femmes qui ont fait plus de 2 ans et les autres, total 7. Cela ne fait pas beaucoup, car je n’ai jamais eu d’aventures amoureuses d’une nuit ou de quelques jours. Dès lors, pour lui donner ce nombre, je liste dans ma tête, les différents prénoms. Or, je ne me rends pas compte que je suis moi-même sous contrôle mental, pour donner cette réponse. Vous allez comprendre pourquoi.

Mercredi 17 mars, Marie m’envoie un article sur le meurtre de 8 masseuses asiatiques, sur 3 ou 4 salons de massage, aux USA. Mon signal semble reprendre ces meurtres, ainsi que les premières publications sur Internet !

Je quitte alors mon ordinateur pour quelques instants et une idée, probablement envoyée par les Elohim, me traverse l’esprit. Je demande alors à Marie, quand m’a-t-elle posé la question sur mes femmes ! Et surprise, la question est bien au début de l’alerte sur mon signal, et reprenant les 8 meurtres !

Je confirme donc à Marie, que je suis bien personnellement lié à ces 8 meurtres, car je comprends que dans la liste de ces femmes, que je lui ai envoyée, il manque la plus importante, celle avec laquelle je suis techniquement toujours marié ! La masseuse thaïlandaise, dont je parle dans mon livre, le plus grand amour de ma vie, qui avait duré 4 ans et que les Elohim ont effacé de ma mémoire pour répondre à la question qu’ils me faisaient poser par Marie !! 

Marie s’étonne alors de la raison de tuer 8 masseuses, car j’aurais oublié mon ex-épouse ! Je lui dis alors que ces 8 meurtres n’ont rien à voir avec la question, ni même avec la réponse, puisque les Elohim, sont à l’origine des deux ! Le but était tout autre !!

Que s’était-il passé avec mon ex-épouse thaïlandaise ??? Elle avait disparu du jour au lendemain et j’avais même porté une plainte à la police pour disparition. C’était en 2012 ! Et que serons-nous le jour de notre enlèvement ?? Des disparus !! La question, ma réponse et ces 8 meurtres n’ont eu pour seul but de nous rappeler que mes collaborateurs et moi, allons disparaître aux yeux des autres, d’une seconde à l’autre, d’une heure à l’autre, du jour au lendemain, comme mon ex-épouse !

C’est à croire que la disparition de mon ex-épouse a aussi été réalisée pour servir comme exemple, 9 ans plus tard (fort pincement au cœur !)

Le destin de ces 8 masseuses asiatiques pour me rappeler la signification du terme "disparition", la vision dans laquelle je quittais ce monde, le décès de ce parent, étaient donc bien tous des signes de notre imminent départ, à mes collaborateurs et moi. Toutefois, qui dit départ, dit aussi que le reste du monde devra alors affronter la Colère de Dieu. Le nombre 19 indiquait bien la fin de notre première mission, celle de faire passer un message de Dieu, à l’humanité concernant la Colère de Dieu à venir, et le début d’une autre mission, celle de créer un nouveau monde qui remplacera à terme, le précédent.

LE FILM "L’APPARITION"

Nous sommes donc toujours, le 20 mars, après l’explication du nombre 19. C’est alors que je vais commencer à prendre mon petit déjeuner et je me choisis donc un film parmi ceux que j’ai téléchargés un peu plus tôt. Je prends alors "L’Apparition", un film avec Vincent Lindon, un acteur que j’apprécie. Je ne sais pas ce que contient ce film. Je ne lis pas souvent les résumés. Je les choisis au feeling et aux notes de ceux qui l’ont vu. Ce film m’a transporté, m’a liquéfié sur mon fauteuil de bureau. Il répondait directement à la question du croyant, sur les apparitions, en début de cet article et à mon rêve sur cette Polonaise que j’avais bien connue et qui avait vécu des apparitions. Ce film ne m’avait pas été proposé par hasard, il était simplement la suite des deux autres événements.

Ce film est l’histoire d’une jeune fille, Anna, de 16 ans, en France, qui dit avoir vu une apparition. Toutefois, le Vatican a pour habitude de douter de ce genre de chose. Le Vatican préfère alors, le plus souvent l’ignorer et c’est lorsque cette apparition commence à faire trop de bruit que le Vatican peut alors décider de faire une enquête. Dans le cas présent, ce village du Sud de la France, étant envahi de pèlerins, même la justice avait décidé d’enquêter.

Vincent Lindon, journaliste dans le film, préside alors la commission émanant du Vatican, et il ne croit pas en Dieu. Toutefois, il fait son boulot le plus correctement possible. Anna lui fait confiance, mais Vincent Lindon doute sur certains points. Son attention se porte notamment sur la meilleure amie d’Anna qui, à la même période que l’apparition, disparait de la circulation et Anna se refuse à en expliquer la raison. Toutefois, la pression de cette commission et de la justice indispose Anna qui ne s’alimente plus. Elle finit par quitter, en pleine nuit, le couvent qui l’abrite, à pied nu et en chemise de nuit, et finit par mourir d’épuisement, en montagne, sous la statue de la Vierge placée au lieu de l’apparition.

C’est au dernier volet de ce film, qu’on comprend qu’Anna n’a pas vu la Vierge comme elle le prétend, mais qu’elle a pris ce rôle en lieu et place de sa meilleure amie avec laquelle, elle vivait en symbiose. Toutes les deux savaient que de parler de cette apparition, mettrait celle qui en parlerait, dans un processus infernal. Donc, celle qui avait réellement eu l’apparition, l’avait décrite à Anna, qui a endossé le rôle pour dire qu’elle avait eu la vision. Les deux amies ne pouvaient pas taire cette vision, puisque celle-ci comportait un message "divin" à remettre aux Hommes. Celle qui avait "vu" a donc quitté son amie et la France, et Anna a donc revendiqué l’apparition, pour se transformer en Messagère de la Vierge Marie.

Comme l’Église et la justice ne croyaient pas à la vision décrite par Anna, qui était pourtant authentique, Anna avait choisi de mourir au pied de la Vierge. Quant à Vincent Lindon, il avait fini par retrouver l’amie d’Anna qui lui avait révélé la vérité.

Quel est le prénom de l’amie d’Anna ? Meriem !! Meriem est en réalité, le vrai prénom de Marie-Madeleine, l’épouse de Jésus. En effet, son vrai prénom était en réalité Meriem de Magdalena, un lieu, et au fil du temps, c’est devenu Marie-Madeleine. C’est la même Marie-Madeleine qui est représentée par les Chevaliers des Templiers, sous la forme des Vierges noires dans les églises, pour bien illustrer sa condition d’épouse reniée de Jésus. C’est donc bien Marie-Madeleine qui parle à Meriem d’Amour de son prochain et de pardon.  

LE MESSAGE DU FILM "L’APPARITION"

Donc, ce film se termine de manière assez extraordinaire. Non seulement, il décrit un mensonge à des fins divines pour transmettre un message de Dieu, mais il pointe également vers le mensonge de l’Église, qui, reniant Marie-Madeleine, préfère depuis toujours, associer les apparitions à la Vierge Marie, plutôt qu’à Marie-Madeleine. C’est la raison pour laquelle, Meriem ayant réellement eu cette apparition portait en plus, le vrai prénom de Marie-Madeleine !

Ce film est également une grande leçon sur la Foi. Avoir la Foi, croire en Dieu, ne nécessite pas d’avoir la preuve de son existence ! Ce mot "preuve" a bien été évoqué dans mon rêve avec la Polonaise et aussi par Vincent Lindon qui recherchait la preuve de l’apparition et qu’il n’y avait aucun mensonge de la part d’Anna. Il y avait bien un mensonge, mais nécessaire pour transmettre le message de Dieu, de Marie-Madeleine. Il ne pouvait pas en être autrement, et le fait que Meriem, apporte ce message, au lieu d’Anna, n’aurait rien changé dans la réaction du Vatican, des autorités et des Hommes !  Meriem serait peut-être aussi décédée. Pour éviter cela, c’est Anna qui a donné sa vie au Message de Dieu, et quelle est la première à ne pas avoir cru en ce message, c’est l’Église !

Ceci explique combien la colère de Dieu est immense. Ceux qui sont censés le représenter doutent de lui, et montrent sans compter qu’ils ne croient pas dans les signes que Dieu lui envoie. L’Église fait l’opposé de ce que Dieu attend d’elle, et Il ne peut plus accepter cela. Ce film montre qu’une croyante ira jusqu’à donner sa vie pour transmettre son message et l’Église toute entière sera responsable de sa mort causé par le refus d’entendre le Message de Dieu !

Je dois ajouter que lorsque j’expliquais à deux reprises tout ceci à Marie, les Elohim, ont par deux fois, ajouté un pouce pour confirmation, en dessous des messages que je lui adressais.  

Enfin, je suis obligé de comparer l’histoire évoquée par ce film, à ma propre histoire. Je suis aussi le Messager de Dieu, et comme Anna, qui ne s’alimentait plus, moi aussi, je suis dans la pire situation qui soit, financière et alimentaire. Je ne vis pas dans un couvent ou un monastère qui m’offrirait sa protection. Dans mon cas, ce n’est pas vraiment non plus l’Église qui est responsable, mais mes suiveurs qui ne croient pas dans les messages que je délivre de la part de Dieu, et qui surtout, ne soutiennent pas du tout le Messager.

La situation d’Anna dans ce film et la mienne sont comparables, d’autant qu’Anna ne parle que de deux apparitions et deux messages. Dans mon cas, ce sont des centaines de signes divers et messages, mais je ne suis pas plus écouté pour autant, bien au contraire. Anna dit d’ailleurs un moment aux pèlerins, quelque chose dans ce genre : "Vous passez à côté de celui qui est dans le besoin, et vous ne vous arrêtez pas, vous ne vous retournez pas. Ce n’est pas le message de Dieu." Elle dit cela, car c’est exactement le message qu’elle doit délivrer de la part de Marie-Madeleine aux Hommes, c’est de s’occuper de ceux qui en ont besoin, mais aussi et surtout de croire dans les signes divins.

Je peux fournir un lien gratuit et sans publicité vers ce film à qui le souhaite.
Demande à me faire par email md@marc-delantre.com ou sur FB Messenger.



Marc Delantre // E-mail: marc.delantre@gmail.com Facebook: https://www.facebook.com/marc.delantre.3